Nation

Dans une «Déclaration politique conjointe» adoptée à l’issue de la 14e session du Conseil d’association

Le Maroc et l’Union européenne lancent le «Partenariat euro-marocain de prospérité partagée»

author 0 LE MATIN

Dans une «Déclaration politique conjointe» adoptée à l’issue de la 14e session du Conseil d’association Maroc-UE, les deux parties affirment leur ambition de donner à «leur relation stratégique, multidimensionnelle et privilégiée une nouvelle impulsion qui soit à la hauteur de leurs attentes et des enjeux du monde contemporain en développant un véritable Partenariat euro-marocain de prospérité partagée».

Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont lancé, hier à Bruxelles, une nouvelle étape statutaire de leur relation stratégique, multidimensionnelle et privilégiée, baptisée «Partenariat euro-marocain de prospérité partagée». Dans une «Déclaration politique conjointe» adoptée à l’issue de la 14e session du Conseil d’association Maroc-UE, les deux parties affirment leur ambition de donner à «leur relation stratégique, multidimensionnelle et privilégiée une nouvelle impulsion qui soit à la hauteur de leurs attentes et des enjeux du monde contemporain en développant un véritable Partenariat euro-marocain de prospérité partagée».
Un tel partenariat aura pour objectif «d’approfondir davantage les relations bilatérales à la lumière des ambitions communes et des évolutions propres à chacune des parties, mais aussi de renforcer la coopération régionale et euro-africaine et de soutenir un multilatéralisme efficace», lit-on dans la déclaration. Cette nouvelle étape des relations maroco-européennes capitalise, en effet, sur les acquis «considérables» que le Maroc et l’UE, forts d’un partenariat d’égal à égal, construit depuis un demi-siècle, ont pu accumuler au service de leurs intérêts mutuels, expliquent les deux partenaires dans leur Déclaration politique conjointe.
Constatant qu’à la communauté objective d’intérêts créée par la géographie et l’histoire, s’est ajoutée une communauté choisie de valeurs partagées, les deux parties qui, de simples voisins, sont devenus de véritables partenaires porteurs d’une vision convergente de l’avenir de la Méditerranée et au-delà, se disent conscients que leur environnement régional et global est «l’objet de défis de plus en plus complexes, mais aussi d’opportunités nouvelles qui détermineront le devenir de l’espace euro-africain et euro-méditerranéen, notamment le développement économique et humain, inclusif et équitable, l’innovation et le partage des connaissances, la protection de l’environnement et le développement durable, la justice, le dialogue interculturel, la mobilité et la migration, les droits de l’Homme et la bonne gouvernance».
Parmi les piliers de cet espace régional, souligne la déclaration, le partenariat UE-Maroc est «plus que jamais nécessaire comme réponse à pareils enjeux», d’autant plus que «la stabilité politique et les réformes multiples menées par le Maroc en font un des partenaires clés de l’Union européenne dans la région» et «la convergence de vues sur de nombreux sujets permet de plus en plus à l’Union européenne et au Maroc d’articuler ensemble des réponses appropriées, en cohérence avec l’Agenda 2030 et les objectifs de développement durable».

Les deux parties entendent dans ce sens «tirer pleinement les enseignements de leur coopération passée, capitaliser sur les acquis de leur relation et approfondir davantage leur partenariat pour renforcer son efficience et son efficacité en tenant compte des possibilités ouvertes par le Statut avancé de 2008 et de son potentiel» en faisant le meilleur usage de «la flexibilité offerte par la Politique européenne de voisinage».
Forts de leur expérience commune, le Maroc et l’UE s’engagent à préserver le partenariat les unissant, à consolider sa résilience et sa stabilité ainsi qu’à assurer sa continuité face à d’éventuelles difficultés, notamment à travers une concertation précoce, une coordination renforcée et le recours aux structures de travail prévues par le partenariat, souligne la Déclaration politique conjointe.
Dans cet objectif, explique le document, les deux partenaires s’emploieront à définir un nouveau cadre de relations global et résilient. Concrètement, ils entendent s’appuyer sur les principes ayant toujours guidé leur partenariat (solidarité, respect mutuel, transparence, clarté, différenciation) et les orientations devant structurer leur relation pour les prochaines années.
Ainsi, sur le plan bilatéral, le «Partenariat euro-marocain de prospérité partagée» s’articulera autour de quatre espaces structurants, à savoir «un Espace de convergence des valeurs», «un Espace de convergence économique et de cohésion sociale», «un Espace de connaissances partagées» et «un Espace de concertation politique et de coopération accrue en matière de sécurité», en plus de deux axes fondamentaux à caractère horizontal qui feront aussi l’objet d’actions opérationnelles spécifiques, à savoir une coopération en matière d’environnement et de lutte contre le changement climatique et une coopération en matière de mobilité et de migration, qui se renforceront mutuellement.

Dans les détails, l’«Espace de convergence des valeurs», inspiré de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, de la Constitution marocaine et des engagements internationaux des deux partenaires, aura pour objectif de renforcer un rapprochement autour des principes fondateurs et directeurs du partenariat. Ces principes sont ceux de la démocratie, l’État de droit, la bonne gouvernance, la justice, l’efficacité, responsabilité et transparence des institutions, les droits de l’Homme et les libertés fondamentales, notamment la liberté de réunion, la liberté d’expression, y compris la presse, et les droits des femmes et des jeunes, l’égalité hommes-femmes, la lutte contre le discours de la haine, l’intolérance, la stigmatisation et la discrimination ainsi que la protection et l’échange de données à caractère personnel et le droit à la vie privée.
L’«Espace de convergence économique et de cohésion sociale» s’articulera, quant à lui, notamment autour de la mise en œuvre du volet économique de l’Accord d’association. Ceci implique une utilisation améliorée du potentiel offert par la relation commerciale bilatérale, la relance des négociations vers un Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) sur la base des bénéfices attendus pour les deux partenaires, la poursuite de manière graduelle de la convergence réglementaire, une coopération bilatérale étroite en matière de douane, de bonne gouvernance fiscale, la protection des données à caractère personnel et une connectivité renforcée des infrastructures physiques et numériques.

S’agissant de l’«Espace de connaissances partagées», il mettra notamment en valeur l’enseignement supérieur, la formation (notamment la formation professionnelle), l’emploi durable, la recherche scientifique, l’innovation et les transferts technologiques, la mobilité des étudiants et des chercheurs. L’action veillera dans ce cadre à mobiliser tous les instruments et mécanismes disponibles et à venir (Erasmus+, PRIMA, Horizon 2020, Horizon Europe...). Ces domaines sont considérés comme autant de priorités de coopération pour le développement de l’économie de la connaissance et de l’innovation.
Enfin, l’«Espace de concertation politique et de coopération accrue en matière de sécurité» devrait, tant sur les plans bilatéral, régional qu’international, permettre de renforcer le dialogue stratégique, la concertation politique et la coopération opérationnelle sur les défis communs en matière de sécurité intérieure. Au nombre de ceux-ci figurent notamment la lutte contre les réseaux de criminalité organisée, le terrorisme, et notamment son financement, la radicalisation violente et le retour des combattants étrangers, le trafic illicite de drogues et d’armes, ainsi que la coopération policière, la formation des forces de sécurité, la coopération judiciaire, le tout dans le respect du droit international, y compris des droits de l’Homme et de l’État de droit. «Fidèle à la tradition pionnière des relations euro-marocaines, ce type de Partenariat de prospérité partagée se veut un exemple dynamique susceptible d’être utilisé par les partenaires qui partagent le même niveau d’ambition», assurent le Maroc et l’UE dans leur Déclaration politique conjointe, convaincus que ce partenariat marque «une étape importante dans le rapprochement euro-méditerranéen, indispensable pour relever les défis communs actuels et à venir». 


Des échanges commerciaux en plein essor

Cinquante ans après la signature de leur premier accord commercial, le Maroc et l’Union européenne (UE) continuent de raffermir leurs relations dans ce domaine avec des échanges en plein essor. À l’image de la coopération entre le Maroc et l’UE dans de nombreux domaines, les échanges commerciaux ont connu une évolution remarquable depuis l’attribution du statut avancé au Royaume en 2008. Ainsi, le volume total de ces échanges a presque doublé en dix ans, passant de 20,49 milliards d’euros en 2007 à 37,55 milliards en 2017, ressort-il des derniers chiffres de l’office statistique de l’Union européenne (Eurostat). En 2017, les exportations de l’Union européenne vers le Maroc se sont élevées à 22,43 milliards d’euros, tandis que les importations se sont chiffrées à 15,11 milliards d’euros, ce qui fait de l’UE le premier partenaire commercial du Royaume. Le Maroc est, de son côté, le 22e partenaire commercial de l’Union.
À l’instar d’autres formes de coopération bilatérale, le cadre des relations commerciales entre le Maroc et l’UE est défini par l’Accord d’association entré en vigueur en 2000. Cet accord vise à établir une zone de libre-échange industrielle, à approfondir la libéralisation du commerce des produits agricoles et de la pêche et à libéraliser les échanges de services. Forts de ces acquis, le Maroc et l’UE ont envisagé d’aller de l’avant dans l’approfondissement de leurs relations commerciales dans la perspective de la conclusion de l’accord de libre-échange approfondi et complet (ALECA). Les négociations sur l’ALECA avaient été lancées en mars 2013. Quatre cycles de négociations avaient eu lieu et des progrès techniques satisfaisants avaient été enregistrés. Cet accord est conçu comme un instrument efficace pour la sécurisation des investissements et le développement des échanges commerciaux, tout en facilitant une intégration progressive du Maroc au marché intérieur européen à travers notamment la réduction des obstacles non tarifaires, la facilitation des procédures douanières, ainsi que l’harmonisation des réglementations dans plusieurs domaines de l’environnement commercial et économique. Son ambition est de s’étendre bien au-delà du champ d’application de l’accord d’association existant en incluant, par exemple, le commerce des services, les marchés publics, la concurrence, les droits de propriété intellectuelle et la protection des investissements.

Services

Météo

Casablanca 18 août 2019

63.5°F

17.5°C

Meteo Casablanca
  • 25°C
    cloudy
  • 22.2°C
    mostlycloudy
  • 22.5°C
    mostlycloudy
  • 21.2°C
    mostlycloudy
  • 21.7°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 18 août 2019

  • As-sobh : 05:19
  • Al-chourouq : 06:52
  • Ad-dohr : 13:39
  • Al-asr : 17:15
  • Al-maghrib : 20:18
  • Al-ichae : 21:37

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Le monde incroyable de Gumball S05E20

06:20

Chaine : France 2
Motus

06:20

Chaine : Bein Sports News
Parma vs Sampdoria - Italian Serie A 2018/2019 Week 35

04:45

Chaine : TV5
Faut pas croire - La planète, une « zone à défendre » pour les Églises ?

06:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 18 août 2019

63.5°F

17.5°C

Meteo Casablanca
  • 25°C
    cloudy
  • 22.2°C
    mostlycloudy
  • 22.5°C
    mostlycloudy
  • 21.2°C
    mostlycloudy
  • 21.7°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 18 août 2019

  • As-sobh : 05:19
  • Al-chourouq : 06:52
  • Ad-dohr : 13:39
  • Al-asr : 17:15
  • Al-maghrib : 20:18
  • Al-ichae : 21:37

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.07 %

+0.07 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Le monde incroyable de Gumball S05E20

06:20

Chaine : France 2
Motus

06:20

Chaine : Bein Sports News
Parma vs Sampdoria - Italian Serie A 2018/2019 Week 35

04:45

Chaine : TV5
Faut pas croire - La planète, une « zone à défendre » pour les Églises ?

06:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X