Nation

France

Conférence-débat en région parisienne sur le thème «Manifeste de l’indépendance, début de reconstruction du Maroc moderne»

LE MATIN

Conférence-débat en région parisienne  sur le thème «Manifeste de l’indépendance, début de reconstruction du Maroc moderne»

Une conférence-débat sur le thème «Manifeste de l’indépendance, début de reconstruction du Maroc moderne» s’est tenue, dimanche à Fleury-Merogis, en région parisienne, à l’initiative des consulats généraux du Royaume en Île-de-France, en collaboration avec l’Union des Associations marocaines du département de l’Essonne. Cette conférence-débat, organisée à l’occasion de la Commémoration du 76e anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance, a été animée par d’éminents intervenants des milieux universitaire, politique et associatif.
Ont pris la parole à cette occasion Mohamed El Ferrane, directeur de la Bibliothèque nationale de Rabat, Guillaume Jobin, président de l’École supérieure de journalisme de Paris, Youssef Chiheb, professeur et consultant en développement à l’Université Paris XIII, et Thierry Malbert, docteur en anthropologie, maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’Université de la Réunion. Dans leurs interventions, les conférenciers ont été unanimes à souligner la portée hautement symbolique de cet événement dans l’histoire moderne du Royaume, traduisant les sacrifices consentis par le Trône et le peuple pour recouvrer l’indépendance et la souveraineté du Maroc.
À cette occasion, la consule du Maroc à Orly, Nada Bakkali Hassani, a évoqué, dans une allocution d’ouverture, l’importance de la célébration de cette date significative à plus d’un titre, ajoutant que la date du 11 janvier 1944 est inscrite en lettres d’or dans l’Histoire du Royaume. La célébration de cet événement phare est un hommage aux 67 signataires du Manifeste de l’Indépendance et constitue une occasion pour se remémorer la portée hautement symbolique de cet anniversaire qui traduit la communion du peuple et du Trône dans la défense des valeurs spirituelles et nationales de la mère patrie, a-t-elle ajouté. L’esprit de cette épopée a marqué à jamais le Maroc, comme en témoigne la détermination affichée par Feu S.M. Hassan II tout au long de son règne pour le parachèvement de l’intégrité territoriale, a ajouté la diplomate marocaine, notant que les épopées se poursuivent sous le règne de S.M. le Roi Mohammed VI pour assurer la pérennité de l’intégrité territoriale du Royaume, promouvoir le développement et parachever le processus démocratique.
Intervenant au nom des Associations du département de l’Essonne, Driss Aarab, président de l’Association «AFAQ», a souligné que cet événement constitue une fierté pour le peuple marocain et offre l’opportunité aux jeunes et aux générations montantes de remémorer les épopées menées par le Roi et son Peuple et l’attachement indéfectible des Marocains au glorieux Trône Alaouite, garant de l’unité et de la stabilité du Royaume.
De son côté, le directeur de la Bibliothèque nationale de Rabat a estimé qu’il est difficile de parler de la construction de l’État marocain sans aborder le document du 11 janvier 1944, ajoutant que dans la conscience nationale marocaine, cette date symbolise le début de la construction de l’État marocain indépendant et souverain, celui qui a su en préserver ses acquis nationaux et promouvoir son développement socio-économique, dans le cadre d’un Maroc des institutions et de la démocratie. Et d’ajouter que la présentation de ce Manifeste a été un événement générationnel et qualitatif dans l’épopée de la lutte nationale pour la liberté, l’indépendance, la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale.
Pour sa part, Guillaume Jobin, auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire du Maroc, a rappelé, dans son intervention sur le «parcours historique de l’Indépendance du Maroc», les phases historiques du processus d’indépendance du Royaume, mettant l’accent sur la période de 1934 à 1956 et les moments phares ayant abouti au recouvrement par le Maroc de son indépendance et de sa souveraineté. Des émeutes de Meknès en 1934 au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale jusqu’à l’indépendance juridique du 2 mars, en passant par l’opposition du Sultan Mohammed Ben Youssef au pouvoir français à Rabat, les événements vont préciser et faire évoluer les positions de chaque partie et leurs interactions incessantes, a-t-il dit. Le Manifeste de l’Indépendance du 11 janvier est le point d’orgue de cette évolution, a-t-il affirmé.
Youssef Chiheb, auteur notamment de l’ouvrage intitulé «Le Manifeste de l’indépendance du Maroc : hommes, destins, mémoire», a quant à lui qualifié la présentation du Manifeste de l’Indépendance de tournant historique et politique dans l’histoire du Royaume, notant qu’il s’agit d’un événement peu connu des Franco-Marocains et peu commémoré à sa juste valeur. M. Chiheb s’est attardé à cette occasion sur le contexte géopolitique et biographique dans lequel s’est déroulé cet événement exceptionnel qu’est la présentation du Manifeste de l’indépendance, faisant savoir que son livre rend hommage à des hommes exceptionnels qui ont scellé l’issue de la Deuxième Guerre mondiale à la conférence d’Anfa, où il a été décidé de la stratégie militaire pour libérer l’Europe des nazis.
À son tour, Thierry Malbert, auteur de l’ouvrage «L’exil de Sa Majesté le Roi Mohammed V à Madagascar 1954-1955», a souligné que cette conférence porte un intérêt majeur à livrer une partie de l’histoire du Maroc encore peu connue, à savoir celle en rapport avec la période de l’exil de 
S.M. Mohammed V à Madagascar, mettant en avant les détails politiques de cet exil, la vie quotidienne de la Famille Royale et les fructueux échanges du Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef avec la communauté indo-musulmane d’Antsirabé.
Cette conférence, qui a été marquée par une forte présence de la communauté marocaine et des associations marocaines d’Île-de-France, s’est déroulée en présence notamment des maires des villes de Fleury-Merogis et de Grigny, respectivement Olivier Corzani et Philippe Rio, d’élus locaux, de présidents d’Associations marocaines d’Île-de-France, d’étudiants et de compétences marocaines de la région ainsi que d’amis du Maroc. 

Services

Météo

Casablanca 28 janvier 2020

64.76°F

18.2°C

Meteo Casablanca
  • 14.4°C
    cloudy
  • 14.1°C
    mostlycloudy
  • 13.8°C
    cloudy
  • 12.7°C
    cloudy
  • 12.5°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 28 janvier 2020

  • As-sobh : 06:58
  • Al-chourouq : 08:26
  • Ad-dohr : 13:49
  • Al-asr : 16:37
  • Al-maghrib : 19:03
  • Al-ichae : 20:19

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Disney Channel
Raiponce, la série S03E54

10:25

Chaine : Bein Sports News
ARAB STARS - NEWS 2019

10:30

Chaine : France 24
LE JOURNAL (1033)

10:30

Chaine : Cartoon Network
Le monde incroyable de Gumball

10:30

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 28 janvier 2020

64.76°F

18.2°C

Meteo Casablanca
  • 14.4°C
    cloudy
  • 14.1°C
    mostlycloudy
  • 13.8°C
    cloudy
  • 12.7°C
    cloudy
  • 12.5°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 28 janvier 2020

  • As-sobh : 06:58
  • Al-chourouq : 08:26
  • Ad-dohr : 13:49
  • Al-asr : 16:37
  • Al-maghrib : 19:03
  • Al-ichae : 20:19

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.23 %

-0.24 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Disney Channel
Raiponce, la série S03E54

10:25

Chaine : Bein Sports News
ARAB STARS - NEWS 2019

10:30

Chaine : France 24
LE JOURNAL (1033)

10:30

Chaine : Cartoon Network
Le monde incroyable de Gumball

10:30

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X