Société

Observatoire national des droits de l’enfant

2020, une année charnière pour promouvoir les droits de l’enfant

Souad Badri Souad Badri,

Ph. Shutterstock

Ph. Shutterstock

L’année 2020 sera à tout jamais celle de tous les défis dans tous les secteurs. Pour l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), c’était certes une année de mobilisation pour accompagner, sensibiliser et promouvoir les droits de l’enfant, mais également l’occasion de lancer de nouveaux projets et programmes ambitieux et de parachever les actions déjà en marche.

En charge du suivi de la mise en œuvre de la convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant, depuis sa création en 1995, l’ONDE mène, en collaboration avec les différents partenaires institutionnels et non gouvernementaux, de nombreuses initiatives et actions, conduites avec ténacité sous la Présidence effective de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem. En 2020, et en dépit des contraintes liées à la crise sanitaire, l’Observatoire s’est mobilisé pour remplir toutes ses missions et jouer le rôle de référent et de moteur dans les processus de sensibilisation, d’observation, de dialogue et d’impulsion de chantiers démonstratifs au niveau national. Le rapport 2020 de l’ONDE, publié au début de l’année, revient sur les importantes initiatives et actions menées. 
Durant cette année, l’Observatoire a assuré le suivi et l’exécution des engagements pris par les différentes parties prenantes au pacte national pour l’enfance, signé devant S.A.R. la Princesse Lalla Meryem en novembre 2019 à Marrakech, la diffusion des résultats de l’initiative «Rabat, ville protectrice de ses enfants» auprès des acteurs concernés aux niveaux local, national et continental. L’ONDE a également mené des actions d’accompagnement des enfants lors de la crise sanitaire, mis en œuvre le programme national de lutte contre les abus sexuels et la violence, et renforcé la digitalisation et les projets de partenariat. 


Le Pacte national pour l’enfance : Une approche participative 

Signé devant la Princesse Lalla Meryem par tous les départements concernés par les questions liées à l’enfance, lors de la 16e édition du Congrès national du droit de l’enfant, le Pacte national pour l’enfance est un engagement collectif et une feuille de route nationale permettant de mettre en place une nouvelle génération de projets et de programmes érigeant l’enfant en priorité et prenant en considération ses intérêts suprêmes, selon une approche participative. L’objectif étant d’accélérer la mise en place de la politique publique intégrée de protection de l’enfance, à travers le lancement des dispositifs territoriaux et une contribution effective de l’enfant dans les affaires publiques.

Le Parlement de l’enfant : Un acteur clé durant la crise sanitaire

La digitalisation et le renforcement du Parlement de l’enfant ont permis à cette institution de jouer un rôle pivot et référents durant la crise liée à la Covid-19, en promouvant la participation des enfants et en diversifiant les modes et les formes de travail pour porter la voix des jeunes et pour les accompagner durant cette période difficile. «Le Parlement de l’enfant, créé en 1999 et placé sous la Présidence de S.A.R. la Princesse Lalla Meryem, a permis à l’enfance marocaine d’exprimer ses attentes et préoccupations, d’interpeller les pouvoirs publics et d’exercer ainsi son droit à la participation», indique le rapport. Malgré les contraintes de la pandémie, le bilan du Parlement de l’enfant en 2020 est plus que satisfaisant dans la mesure où les enfants parlementaires ont participé à tous les projets mis en œuvre par l’Observatoire, mais aussi toutes les initiatives concernant l’enfance. Plusieurs activités de sensibilisation, d’accompagnement et de concertation, en plus des ateliers de réflexion, ont ainsi été organisées tout au long de l’année. 
Concrétisant leur droit à la participation, les enfants parlementaires ont pris part à la consultation élargie sur le thème «Le Maroc de demain», organisée dans le cadre du nouveau Modèle de développement. Ainsi, 3.277 élèves ont fait entendre leur voix et livré leur vision du Maroc de demain. Parmi eux, 22 élèves se sont distingués grâce à la qualité de leurs dissertations sur le sujet. Deux membres du Parlement de l’enfant ont également été primés lors de la cérémonie de clôture de la consultation. Les dissertations sélectionnées seront annexées au rapport de la commission en charge de présenter le nouveau Modèle de développement.

Lancement d’une dynamique nationale pour contrer l’exploitation sexuelle et la violence à l’égard des enfants

L’ONDE a lancé, le 30 septembre 2020, une nouvelle dynamique nationale à même de promouvoir l’action de prévention et de lutte contre les violences à l’égard des enfants, en particulier les abus sexuels. Cette dynamique trouve son fondement dans une série d’actions basées sur l’appui aux organisations de la société civile au niveau national et local, le renforcement du partenariat avec les Centres hospitaliers universitaires (CHU) et l’organisation de sessions de formation au profit des enfants eux-mêmes et des acteurs institutionnels et associatifs. Elle repose également sur la création de commissions ad hoc régionales composées d’enfants parlementaires pour assurer le suivi-évaluation de la situation de l’enfance et sur la présentation de recommandations à ce sujet au niveau national. Intervenant à cette occasion, Mme Bazir, a souligné que cette initiative intervient à un moment où le phénomène de la violence à l’égard de l’enfant et de la violation de ses droits demeure toujours d’actualité, notamment en termes d’abus sexuels. «La situation est regrettable et remet en question d’une part l’efficacité des dispositifs de prévention et de répression pour éviter de tels abus commis contre les enfants, mais aussi le système des valeurs et des pratiques sociales en la matière», indique-t-elle. Et de souligner la nécessité d’«opérer un changement radical et positif au niveau de la définition et du statut de l’enfant et d’un saut qualitatif sur les plans sociétal et institutionnel afin de faire de la protection de l’enfant une affaire prioritaire pour tous ainsi qu’une responsabilité partagée».

Des projets de partenariats au service de l’enfant
Dans le contexte actuel, de plus en plus de questions se posent sur l’efficacité du système de protection des enfants et exigent une meilleure convergence des initiatives en faveur des plus vulnérables, constate le rapport. Ainsi, l’ONDE consolidera davantage le partenariat avec les acteurs du domaine pour accompagner les évolutions et améliorer les programmes d’intervention afin d’en assurer la qualité et permettra aux différents intervenants de mesurer la performance du secteur et d’en identifier les défaillances ainsi que les pistes d’amélioration à travers le système d’information en cours de conception par ses équipes, ajoute la même source. Cette année a ainsi vu le partenariat avec l’Unicef se renforcer, en plus de la coordination avec d’autres partenaires pour mener à bien des projets importants de l’Observatoire. Il s’agit, à titre d’exemple, de l’Organisation internationale pour les migrations, l’Agence allemande de coopération internationale pour le développement (GIZ), ou encore la Coopération belge pour la protection des droits de l’enfant et des femmes.

DTIPE de Rabat : Plus de proximité pour plus d’efficacité
Le Dispositif territorial intégré de protection de l’enfance (DTIPE) de Rabat lancé le 28 janvier 2020 intervient dans le droit fil de l’initiative «Rabat : ville sans enfants en situation de rue» initiée par l’ONDE, sous la Présidence effective de S.A.R. la Princesse Lalla Meryem. Le dispositif a été lancé par le ministère de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, lors d’une rencontre initiée en collaboration avec l’Union européenne et l’Unicef. Objectif : Échanger les expertises sur les moyens et les mécanismes pratiques susceptibles de consolider l’action commune et promouvoir la convergence entre les différents intervenants en matière de mise en œuvre des dispositifs territoriaux de protection de l’enfance. Les DTIPE constituent une réponse de proximité visant l’amélioration des services de la protection des enfants contre toutes les formes de violence, d’abus, d’exploitation et de négligence, en termes de prévention, de prise en charge, de suivi et d’évaluation. Intervenant à cette occasion, la directrice exécutive de l’ONDE, Lamia Bazir, avait souligné que l’institutionnalisation des dispositifs territoriaux de protection de l’enfance, à Rabat en particulier, est «une réponse pratique et sans délai» à la mise en place de l’initiative «Rabat, ville protectrice de ses enfants» et à l’initiative africaine «Villes sans enfants en situation de rue» lancées en novembre 2018, sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI et la Présidence effective de S.A.R. la Princesse Lalla Meryem. 
À noter que l’initiative «Ville sans enfants en situation de rue» intègre les dispositifs territoriaux qui ont été lancés au niveau de Tanger et Rabat et qui seront mis en place dans 6 autres villes pilotes, à savoir Salé, Meknès, Casablanca, Marrakech, Agadir et Laâyoune.

Pandémie : Un accompagnement spécial pour les enfants

Dès l’apparition de la pandémie liée à la Covid-19 et la décision du gouvernement de procéder au confinement, en mars 2020, l’ONDE a enclenché une campagne de sensibilisation et d’accompagnement des enfants. Les principaux objectifs de cette campagne résident dans la nécessité d’informer les enfants sur la pandémie du coronavirus et de les sensibiliser à l’importance de leur engagement et l’efficacité des mesures de protection sanitaire. La campagne vise également à informer et, surtout, à  accompagner les enfants dans leurs éducation et bien-être durant cette phase difficile en limitant les conséquences négatives sur leur santé physique et psychologique, mais aussi à renforcer leur sens de citoyenneté et de patriotisme.

 

 

 

 

 

Services

Météo

Casablanca 07 mars 2021

53.78°F

12.1°C

Meteo Casablanca
  • 15.1°C
    mostlycloudy
  • 13.9°C
    cloudy
  • 15.3°C
    cloudy
  • 15.3°C
    cloudy
  • 13.3°C
    rain

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 07 mars 2021

  • As-sobh : 06:24
  • Al-chourouq : 07:48
  • Ad-dohr : 13:47
  • Al-asr : 17:01
  • Al-maghrib : 19:37
  • Al-ichae : 20:50

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : NRJ 12
The Middle

12:30

Chaine : Euronews
Global Week-End

12:23

Chaine : Canal+
L'info du vrai, le docu news

12:05

Chaine : Disney Channel
Va-t'en, Licorne !

12:25

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 07 mars 2021

53.78°F

12.1°C

Meteo Casablanca
  • 15.1°C
    mostlycloudy
  • 13.9°C
    cloudy
  • 15.3°C
    cloudy
  • 15.3°C
    cloudy
  • 13.3°C
    rain

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 07 mars 2021

  • As-sobh : 06:24
  • Al-chourouq : 07:48
  • Ad-dohr : 13:47
  • Al-asr : 17:01
  • Al-maghrib : 19:37
  • Al-ichae : 20:50

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : NRJ 12
The Middle

12:30

Chaine : Euronews
Global Week-End

12:23

Chaine : Canal+
L'info du vrai, le docu news

12:05

Chaine : Disney Channel
Va-t'en, Licorne !

12:25

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X