Suggestions du moment :

#COVID-19 #NMD #Chroniques #Lifestyle #Hi-tech

Nation

Nommé le 7 octobre par S.M. le Roi

Alliant expertise, compétence et dynamisme, le cabinet Akhannouch se veut «un gouvernement d’actions et de résultats»

Ayoub Lahrache Ayoub Lahrache,

Alliant expertise, compétence et dynamisme, le cabinet Akhannouch se veut «un gouvernement d’actions et de résultats»

Le nouveau gouvernement, présidé par Aziz Akhannouch, a été nommé jeudi par S.M. le Roi Mohammed VI. Composée de 24 membres en plus du Chef du gouvernement, la nouvelle équipe gouvernementale se caractérise par «la cohésion de ses composantes et la place de choix accordée aux jeunes et aux femmes». Selon le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, «l’architecture gouvernementale est marquée aussi par une présence notable de jeunes ministres aux côtés de ministres chevronnés et expérimentés, notamment en ce qui concerne les dossiers majeurs intéressant le Royaume». 
Dans sa première déclaration à la presse après sa nomination à ce poste, M. Baitas a affirmé que «les femmes sont fortement représentées au sein du nouveau cabinet avec des portefeuilles importants». En effet, sept femmes font partie du nouvel exécutif et y occupent, pour la plupart, des postes clés. C’est le cas de la ministre sortante du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale et solidaire, Nadia Fettah Alaoui, et qui devient la première femme à occuper le poste de ministre de l’Économie et des finances au Maroc. Sur la liste des femmes ministres, on trouve notamment la «maire» de la ville de Marrakech, issue du PAM, Fatima Ezzahra Mansouri, qui intègre le nouveau gouvernement en tant que ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville. La maire de Casablanca, Nabila Rmili, fait également son entrée au gouvernement pour présider aux destinées du ministère de la Santé et de la protection sociale. 

S’inscrivant dans la continuité, le nouveau gouvernement compte également dans ses rangs plusieurs ministres issus de l’ancien cabinet présidé par Saad Dine El Otmani. On y retrouve notamment le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Leftit, le chef de la diplomatie, Nasser Bourita, ainsi que le ministre des Habous et des affaires Islamiques, Ahmed Toufiq. Ces ministres ont gardé les mêmes fonctions. Le nouveau cabinet compte également dans ses rangs d’anciens chefs de cabinet et secrétaires généraux qui prennent la relève à la place de leurs anciens ministres. Il s’agit notamment de l’ex-directeur de cabinet de Moualy Hafid Elalamy, Ryad Mezzour, qui prend ses fonctions à la tête du ministère de l’Industrie et du commerce. L’ancien secrétaire général du département de l’Agriculture, Mohamed Sadiki, prend quant à lui les commandes du ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.  Insistant sur la forte présence des compétences dans son nouveau cabinet, le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a affirmé que «la nouvelle équipe regorge de compétences et s’emploiera à répondre aux aspirations des citoyens à travers la mise en œuvre du Chantier Royal du nouveau modèle de développement», a-t-il souligné. Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette cérémonie, M. Akhannouch a indiqué que le nouveau cabinet sera, grâce à ces nouveaux profils, «un gouvernement d’actions et de résultats». L’Exécutif, qui est conscient des grandes attentes des citoyens, œuvrera à traiter les questions majeures qui s’imposent, a relevé le Chef du gouvernement. 

Pour relever ces défis, le Chef du gouvernement table également sur une nouvelle génération d’hommes politiques. À leur tête, on retrouve notamment ministre de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, Younes Sekkouri, et le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohammed Mehdi Bensaïd.  À rappeler que les consultations pour la formation du nouvel Exécutif ont duré moins d’un mois. «La formation du gouvernement intervient après des échéances électorales qui ont donné lieu à des résultats ayant consacré le processus démocratique au Maroc avec un taux de participation élevé, faisant ainsi de cette nouvelle équipe l’alternative voulue par le citoyen», a déclaré le Chef du gouvernement dans ce sens. Il a tenu à rappeler, dans sa première déclaration à la presse après la formation de son cabinet, que «ce gouvernement puise sa force d&ans l’alliance de trois partis politiques disposant d’une forte et confortable majorité, que ce soit à l’échelle nationale ou au niveau des provinces et des régions».  Il a relevé que cette homogénéité permettra la mise en œuvre optimale et réussie du programme gouvernemental, qui cadre avec les Hautes Orientations Royales et le nouveau modèle de développement. 

-------------------------------------

Aziz Akhannouch : Un gouvernement de compétences au service des citoyens

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a affirmé que la nouvelle équipe, dont la cérémonie de nomination a été présidée jeudi par S.M. le Roi Mohammed VI au Palais Royal à Fès, regorge de compétences et s’emploiera à répondre aux aspirations des citoyens à travers la mise en œuvre du Chantier Royal du nouveau modèle de développement. Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette cérémonie, M. Akhannouch a indiqué que le nouveau cabinet sera, grâce à ces nouveaux profils, «un gouvernement d’actions et de résultats». L’Exécutif, qui est conscient des grandes attentes des citoyens, œuvrera à traiter les questions majeures qui s’imposent, a-t-il souligné. 
La formation du gouvernement intervient après des échéances électorales qui ont donné lieu à des résultats ayant consacré le processus démocratique au Maroc avec un taux de participation élevé, faisant ainsi de cette nouvelle équipe «l’alternative voulue par le citoyen», a-t-il ajouté. Pour M. Akhannouch, ce gouvernement puise sa force dans l’alliance de trois partis politiques disposant d’une forte et confortable majorité, que ce soit à l’échelle nationale ou au niveau des provinces et des régions. Il a relevé que cette homogénéité permettra la mise en œuvre optimale et réussie du programme gouvernemental, qui cadre avec les Hautes Orientations Royales et le nouveau modèle de développement. «Le nouvel Exécutif est soudé et regorge de compétentes», a-t-il assuré, notant que tous les indicateurs laissent présager des résultats «positifs pour le citoyen et le pays».

 

----------------------------------------

Mohamed El Ghali : La coalition gouvernementale, formée sur une base commune inspirée de la Constitution et du Rapport sur le NMD

La coalition gouvernementale a été formée sur une base commune inspirée de plusieurs références fondamentales, dont la Constitution et le Rapport général sur le Nouveau Modèle du développement (NMD), a souligné, vendredi à Marrakech, Mohamed El Ghali, professeur de droit constitutionnel à l’Université Cadi Ayyad (UCA) de la cité ocre. «Ces références ont permis la sélection des profils adéquats qui incarnent plusieurs facteurs de force, tels qu’ils sont exprimés à travers la forte présence féminine et des jeunes», a relevé M. El Ghali, également président du Centre universitaire d’El Kelaâ des Sraghna. 
Dans une déclaration à M24, la chaîne télévisée de l’information en continu de la MAP, cet universitaire a relevé que 70% des profils concernés sont de nouveaux ministres qui n’ont jamais occupé de postes ministériels, soulignant dans ce cadre que la présence de nouveaux visages s’explique par leur brillant parcours professionnel dans tous les postes administratifs qu’ils ont occupés et les établissements où ils sont passés. Et de conclure que la nomination de ces compétences dans le nouveau gouvernement se justifie par la volonté de faire prévaloir la logique de l’efficacité, l’efficience et la recherche de profils en mesure de mettre en œuvre les recommandations et les conclusions du Rapport général sur le Nouveau Modèle de développement, estimant que cette feuille de route constitue le fondement et la référence du programme gouvernemental et de l’action législative à l’avenir. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné de S.A.R. le Prince Héritier Moulay El Hassan et de S.A.R. le Prince Moulay Rachid, a présidé, jeudi, au Palais Royal à Fès, la cérémonie de nomination des membres du nouveau gouvernement. 

------------------------------------------------

Noureddine El Moussaoui : La cohérence entre les pouvoirs exécutif et législatif facilitera la gestion des affaires publiques

L’action des pouvoirs exécutif et législatif sera caractérisée par une cohérence et une harmonie, ce qui facilitera la gestion des affaires publiques aux niveaux local et national, a estimé l’analyste politique Noureddine El Moussaoui. Cette cohérence permettra également aux deux Chambres du Parlement et au gouvernement de s’acquitter de leurs missions de manière plus aisée, a précisé M. El Moussaoui dans une déclaration à la MAP, évoquant dans ce sens une donne inédite dans l’histoire politique marocaine contemporaine, à savoir que seulement trois partis politiques (le Rassemblement national des indépendants-RNI, le Parti authenticité et modernité-PAM et le Parti de l’Istiqlal-PI) détiennent une majorité confortable dans les deux Chambres du Parlement. 
L’ancien bâtonnier du barreau de Tétouan a souligné que la mise en place d’une structure gouvernementale précise et pragmatique, conformément aux programmes et perceptions des partis de la majorité, permettra de gagner du temps et d’atténuer certaines contraintes auxquelles l’exécutif peut être confronté dans la gestion de la chose publique, notant que les résultats du scrutin du 8 septembre représentent un mandat pour les partis majoritaires, afin de mettre en œuvre de nouvelles politiques, en rupture avec les expériences précédentes. La cohérence entre les partis de la majorité devrait aller de pair avec une cohérence entre les composantes de l’opposition dans les deux Chambres du Parlement, qui reflète le pluralisme partisan et la démocratie marocaine, a-t-il ajouté. 

 

 

 

 

Services

Météo

Casablanca 02 décembre 2021

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 décembre 2021

  • As-sobh : 06:44
  • Al-chourouq : 08:14
  • Ad-dohr : 13:25
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:45

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go!

22:15

Chaine : C8
Plein les petits yeux

21:19

Chaine : Bein Sports HD10
Fastzone / 2021 Magazine

22:00

Chaine : Bein Sports HD6
International Swimming league 2021 - Playoffs - Day 4

22:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 02 décembre 2021

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 décembre 2021

  • As-sobh : 06:44
  • Al-chourouq : 08:14
  • Ad-dohr : 13:25
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:45

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.46 %

+0.49 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go!

22:15

Chaine : C8
Plein les petits yeux

21:19

Chaine : Bein Sports HD10
Fastzone / 2021 Magazine

22:00

Chaine : Bein Sports HD6
International Swimming league 2021 - Playoffs - Day 4

22:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X