Culture

Exposition de photographies «À bonne distance(s)»

Des images des quatre coins du monde pour montrer la réalité pandémique

Ouafaa Bennani Ouafaa Bennani,

Cette exposition monumentale est le fruit d’une fructueuse collaboration entre l’Institut français du Maroc, la Fondation nationale des musées et l’Agence France-Presse (AFP), dans le but de faire découvrir un autre visage du monde pendant la pandémie. Et ce à travers plus de 200 photographies, prises par les photographes de l’AFP aux quatre coins de la planète, qui resteront exposées, jusqu’au 30 juin, au Musée national de la photographie, à l’Institut français de Rabat et au Jardin d’essais botaniques. Des images de la Thaïlande, de l’Amazonie, de la Russie, de l’Indonésie, de la France, du Maroc… capturées au fil de ces jours difficiles par le regard particulier de ces artistes de la photo pour raconter la vie au cours de la pandémie et les changements qui se sont opérés dans le quotidien des populations du monde. Des moments rares avec de fortes émotions sont immortalisés à jamais par l’objectif de ces photographes de terrain, actifs dans 151 pays du monde.
«Cette exposition, offerte à voir aussi hors-les-murs et lancée pendant le Mois de la francophonie pour que la culture s’offre à tous les publics, sera présentée au cours des prochains mois dans d’autres villes», souligne Clélia Chevrier Kolačko, directrice générale de l’Institut français du Maroc. Une belle initiative dont profiteront les habitants de plusieurs villes du Royaume. 


Questions à la directrice du bureau de l’AFP au Maroc, Sophie Pons

«La difficulté de mettre en images les concepts de la pandémie a permis aux photographes de donner libre cours à leur créativité»â€‹

Que représente cette exposition pour l’AFP en cette période de pandémie ?
Le but de l’AFP en présentant cette exposition, la plus grande qu’on n’ait jamais faite dans le monde, est de montrer la capacité d’une agence mondiale à couvrir un événement mondial et l’importance de la couverture de presse à une époque où on parle souvent de fake news, où les journalistes ont été extrêmement critiqués, puis de montrer à quel point le fait que des professionnels se soient déployés sur le terrain permet de donner au grand public une image globale et mondiale de la pandémie. Et ce parce qu’on est présent dans 150 bureaux, avec 450 reporters dans le monde. Le choix de ces photos s’est fait sur un an de travail.

Est-ce un challenge pour les photographes de l’AFP ?
Effectivement, avec pour objectif de donner au grand public l’occasion de découvrir des photos assez incroyables, qu’on voit relativement peu, parce que le choix était de ne pas rajouter de l’anxiété dans un monde déjà pris d’angoisse avec cette pandémie et de montrer que l’être humain a toujours la capacité de réagir, de s’adapter et que les situations compliquées permettent de donner libre cours à la créativité. Ce qui a été le cas pour les photographes. Sachant qu’il est extrêmement compliqué d’illustrer la question d’un virus qui est invisible, la distanciation sociale qui, par définition, est un concept et le fait que les gens sont confinés. Donc, qu’est-ce qu’on va photographier avec tout cela ? C’est toute la difficulté de mettre en images ces concepts qui a permis aux photographes de donner libre cours à leur créativité. Ces photos-là, on ne les voit pas forcément, parce que nos clients sont des médias qui vont, au jour le jour, publier des photographies en lien avec l’actualité de la pandémie. On a vu des photos assez anxiogènes. Dans l’exposition, il n’y a pas une seule photo de cadavre. C’est un choix. On a voulu montrer ce que l’être humain peut arriver à vivre, avec la couleur, la joie, l’adaptation… pour montrer que quelle que soit la difficulté de la situation, on peut toujours arriver à s’en sortir.

Y a-t-il une différence entre ce qui est accroché à l’intérieur et à l’extérieur du Musée ?
À l’intérieur du Musée, le choix est plus technique. Il montre comment une agence de presse couvre ses événements, à travers des thématiques bien précises. À l’extérieur, la conception est un peu différente. Ce sont des images vraiment positives, destinées à mettre de la couleur dans la vie et donner la possibilité aux promeneurs de passer devant des images incroyables, des photos spectaculaires, insolites avec un tirage de bonne qualité.

Est-ce que cette exposition est la seule qui se fait en ce moment de pandémie, vu que la plupart des pays ont suspendu leurs activités culturelles et artistiques ?
On a déjà fait des expositions sur la pandémie, en Italie avec la collaboration du Bureau de Rome, à Perpignan, entre autres. Mais, celle-ci est bien particulière. Elle est faite sur mesure pour Rabat. J’ai choisi les photographies avec Fadel Sena, le photographe de l’AFP, aidés en cela par le rédacteur en chef photo, spécialiste de l’organisation des expositions à Paris qui a fait la scénographie de la partie Musée. Ce qui est, également, particulier pour cette exposition est le fait qu’elle sera, grâce à la Redal, vue par mille écoliers des quartiers défavorisés, en compagnie de médiateurs formés pour expliquer le rôle de la photographie de presse, des agences de presse et l’importance des médias… On est aussi en train de réfléchir sur un concours photo pour amener les jeunes à y participer.


Déclaration du directeur des Instituts français de Rabat et Kénitra, Pierre-Hubert Touchard

«Cette exposition est un exercice très pertinent parce que l’on y trouve toutes les conséquences positives de la pandémie. On n’a pas vraiment d’image triste ou négative. Mais des clins d’œil sur la façon dont s’est développée la pandémie à travers le monde, avec de très belles photos des journalistes de l’AFP qui ont réalisé des clichés tout à fait remarquables. C’est une vision différente et un très beau trait d’union pour reprendre une activité culturelle qui reste encore fortement gênée par la situation sanitaire. Mais on voit bien que les choses reprennent petit à petit. D’ailleurs, je considère cet événement comme inédit, même s’il y a eu d’autres expositions au Maroc, parce que selon Mme Pons, c’est la plus grande exposition que l’AFP ait pu organiser jusqu’à ce jour dans le monde. C’est inédit dans le sens où on a beaucoup d’images en extérieur, que ce soit sur le mur de l’Institut français de Rabat, sur les grilles du Jardin d’essais botaniques, en plus des dispositifs au Musée national de la photographie, avec des photos très accessibles qui peuvent être vues par toutes et tous et peut-être même donner des idées pour des jeunes qui seraient intéressés par la photographie. Donc, on ne peut que remercier la Fondation nationale des musées de mettre l’accent sur la photographie à un moment où on peut voir le monde différemment à travers le regard des autres».

 

Ph. Kartouch

Services

Météo

Casablanca 05 mai 2021

55.04°F

12.8°C

Meteo Casablanca
  • 19.4°C
    mostlycloudy
  • 19.3°C
    mostlycloudy
  • 19°C
    mostlycloudy
  • 20.2°C
    cloudy
  • 19.8°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 05 mai 2021

  • As-sobh : 03:58
  • Al-chourouq : 05:34
  • Ad-dohr : 12:32
  • Al-asr : 16:10
  • Al-maghrib : 19:22
  • Al-ichae : 20:45

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Animaux
Super vétérinaire

23:30

Chaine : Bein Sports HD7
Day Jobs - Ep.03

22:30

Chaine : Bein Sports HD1
LaLiga Talking Football 2020/2021 Ep.7

22:00

Chaine : Bein Sports HD17
La Liga Smartbank Highlights 2020/21

22:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 05 mai 2021

55.04°F

12.8°C

Meteo Casablanca
  • 19.4°C
    mostlycloudy
  • 19.3°C
    mostlycloudy
  • 19°C
    mostlycloudy
  • 20.2°C
    cloudy
  • 19.8°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 05 mai 2021

  • As-sobh : 03:58
  • Al-chourouq : 05:34
  • Ad-dohr : 12:32
  • Al-asr : 16:10
  • Al-maghrib : 19:22
  • Al-ichae : 20:45

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.37 %

+0.38 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Animaux
Super vétérinaire

23:30

Chaine : Bein Sports HD7
Day Jobs - Ep.03

22:30

Chaine : Bein Sports HD1
LaLiga Talking Football 2020/2021 Ep.7

22:00

Chaine : Bein Sports HD17
La Liga Smartbank Highlights 2020/21

22:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X