Nation

Société du Mont-Pèlerin

Pour la défense du libéralisme

LE MATIN

C’est Fès qui a été choisie pour accueillir la première réunion dans un pays arabe de la Société du Mont-Pèlerin.

C’est Fès qui a été choisie pour accueillir la première réunion dans un pays arabe de la Société du Mont-Pèlerin.

Démocratie et libéralisme sont au cœur des travaux de la réunion spéciale de la Société du Mont-Pèlerin, tenue du 21 au 24 avril à Fès.

Les intellectuels libéraux de la Société du Mont-Pèlerin créent l’événement à Fès. Leur réunion spéciale, qui se tient pour la première fois dans un pays arabe du 21 au 24 avril 2012 autour du thème : «Liberté, dignité humaine et société ouverte», a été marquée par la présence du président de la République Tchèque Vaclav Klaus, membre de la Société du Mont-Pèlerin, qui a été accueilli lors de son arrivée par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, ainsi que par la présence du professeur Mario Vargas Llosa, prix Nobel de littérature en 2010 et d’éminentes personnalités de tous bords, membres de la Société du Mont-Pèlerin.

Le président Vaclav Klaus a par ailleurs ouvert les travaux de cette rencontre, samedi, par une intervention sur l’effondrement des régimes et la manière de revenir à la liberté. Une thématique qui rappelle la chute des régimes européens communistes, dits du bloc de l’Est, et le retour vers la démocratie et la liberté. Elle renvoie aussi à l’actualité du Printemps arabe et la chute des régimes arabes dictatoriaux. «En tant qu’ancien ministre des Finances de la République de Tchécoslovaquie, j’ai été chargé d’assurer la transition d’un régime communisme totalitaire vers un régime démocratique libéral. De par mon expérience personnelle, je peux dire que la transition démocratique ne peut s’effectuer du jour au lendemain. Il s’agit d’un processus qui nécessite la patience et l’adhésion des peuples ainsi que l’implication des politiques. Ces derniers doivent, incontestablement, avoir une vision claire et directe de l’avenir, contrôler les différentes étapes du processus de transition et, surtout, être en mesure d’expliquer leurs idées aux peuples», a déclaré M. Klaus, avant d’ajouter que les peuples arabes devaient être avant tout compréhensifs et patients pour ne pas stopper les processus de transition démocratique en cours. Les mots démocratie et liberté ont été aussi au cœur des conférences présentées le 22 avril.

Mohamed Tamaldou, fondateur du réseau des libéraux arabes, a expliqué, dans ce cadre, que les révolutions qu’a connues le monde arabe dernièrement avaient permis une prise de conscience de la valeur de l’individu dans l’instauration et la chute des régimes politiques. «Les peuples ne peuvent adhérer aux valeurs de liberté que s’ils contribuent à leur construction», a-t-il affirmé.
Dans le même registre, une conférence traitant de la thématique de «la tolérance comme une valeur éthique de la société libre» a été présentée par Mario Vargas Llosa, prix Nobel de Littérature. D’autres exposés s’ensuivront tout au long de cette rencontre qui se prolonge jusqu’au 24 avril par des thématiques non moins importantes comme «le rôle de la liberté dans le développement économique», «quel est le modèle politique dans le monde arabe ?», «le changement social, la naissance du capitalisme dans l’Islam, la religion et le changement social» et «le rôle des institutions». Une part importante des travaux est aussi consacrée au Printemps arabe et, plus précisément, à une cause oubliée de cet événement, à savoir le manque de liberté économique ainsi que les perspectives de la liberté après le Printemps arabe.


Questions à : Pascal Salin, professeur émérite à l’Université Paris-Dauphine

«Les intellectuels libéraux font escale à Fès»

La Société du Mont-Pèlerin tient pour la première fois sa réunion à Fès et dans un pays du monde arabe. Pourquoi ce choix aujourd’hui et cette ouverture sur le monde arabe ?
Pascal Salin : La Société du Mont-Pèlerin – qui constitue en quelque sorte l’association internationale des intellectuels libéraux – tient effectivement à Fès sa première réunion dans un pays du monde arabe. Ce choix peut paraître particulièrement justifié à une époque où beaucoup de ces pays ont connu récemment des évolutions importantes. Mais en réalité, la décision de tenir cette conférence a été prise avant ces importants événements, puisque la proposition en a été faite au conseil d’administration de la Société du Mont-Pèlerin il y a plusieurs années, par mon collègue Serghini Farissi, président de l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah, et par moi-même. Mais cette décision a été prise parce que beaucoup de membres de la Société avaient le sentiment qu’il existait dans le monde arabe un nombre important de personnes attachées comme eux à la défense de la liberté individuelle et que nous pouvions donc nous enrichir intellectuellement les uns et les autres en créant entre nous des liens plus étroits. Le Maroc a été tout naturellement choisi pour abriter cette réunion parce qu’il offre une image de tolérance et d’ouverture qui correspond bien au thème choisi pour cette conférence : «Liberté, dignité humaine et société ouverte». Par ailleurs, la ville de Fès, célèbre carrefour historique des cultures, était particulièrement bien désignée pour abriter cette conférence.

Qu’est-ce qui caractérise cette réunion à Fès par rapport aux précédentes réunions et rencontres de la Société du Mont-Pèlerin ?
La conférence sera l’occasion d’aborder des thèmes qui ont rarement ou jamais été abordés dans les conférences précédentes, en particulier ceux qui concernent les évolutions des pays arabes. Les membres de la Société auront ainsi l’occasion de connaître les idées de personnalités issues de ces pays et qu’ils n’avaient pas encore eu l’occasion de rencontrer.

Parmi les invités cette année, il y avait Bourhane Ghalioun, le président du Conseil national syrien et qui s’est excusé à la dernière minute. Est-ce que cela veut dire que le Société affiche son soutien à la cause du peuple syrien ?
La Société en tant que telle ne prend aucune position du point de vue politique, aussi bien d’ailleurs que du point de vue purement intellectuel. Elle veut être uniquement un lieu de libre discussion et d’échanges d’idées entre des personnalités attachées aux mêmes valeurs humanistes. Or, l’attachement à ces mêmes valeurs n’empêche pas l’expression d’idées divergentes qui contribuent évidemment à la richesse des échanges. Les quelques rares personnalités politiques qui ont été ou qui sont membres de la Société du Mont-Pèlerin le sont non pas en tant que politiciens, mais en tant que penseurs. Si Bourhane Ghalioun a été invité à prendre la parole à notre congrès, c’est parce qu’il est une personnalité universitaire fort compétente, en particulier en ce qui concerne l’analyse des pays arabes.

La Société du Mont-Pèlerin a été créée en 1947 pour défendre la liberté dans le fonctionnement des sociétés humaines et des peuples. Est-ce toujours son objectif ?
Les objectifs de la Société n’ont pas changé. Son fondateur, Friedrich Hayek, Prix Nobel d’économie, avait réuni une quarantaine d’intellectuels de divers pays en 1947, en Suisse, au Mont-Pèlerin, pour étudier les moyens de mieux faire connaître les idées de la liberté, afin d’éviter que les horreurs de la Seconde Guerre mondiale ne se répètent. Bien des événements se sont produits par la suite, en particulier la chute du Mur de Berlin. Mais les totalitarismes restent malheureusement présents dans beaucoup de parties du monde et, par ailleurs, la liberté des hommes reste menacée, parfois de manière subtile et donc plus difficile à déceler, dans beaucoup de pays. Pour défendre la liberté individuelle en toutes circonstances, les membres de la Société s’appuient sur des principes qu’ils pensent être universels et éternels, même si les conséquences pratiques qu’on peut en tirer peuvent varier en fonction de ces circonstances.

La Société cherche à rester discrète. Pourquoi ce choix ?
Vous avez tout à fait raison de souligner que la Société reste discrète. Elle est fidèle à ses principes lorsqu’elle refuse ce qui est caractéristique du monde moderne, à savoir la politisation, la bureaucratisation et la médiatisation. Cela est suffisamment rare pour mériter d’être souligné. Mais le caractère discret de la Société ne l’empêche pas d’avoir une grande influence dans le monde parce qu’elle réunit des personnalités dont les idées sont souvent largement diffusées, mais aussi parce que ses membres ont souvent été à l’origine de la création d’Instituts et de «think tanks» destinés à faire connaître toutes les richesses de la pensée libérale. On peut d’ailleurs rappeler également que des membres de la Société ont joué un rôle important auprès de personnalités politiques telles que Ronald Reagan ou Margaret Thatcher, qui ont mené des réformes libérales importantes et favorables à la prospérité de leurs peuples.
Propos recueillis par Rachida Bami

Services

Météo

Casablanca 02 février 2023

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 février 2023

  • As-sobh : 06:56
  • Al-chourouq : 08:23
  • Ad-dohr : 13:49
  • Al-asr : 16:41
  • Al-maghrib : 19:07
  • Al-ichae : 20:23

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Disney Channel
Violetta

21:15

Chaine : Euronews
Euronews Soir

21:45

Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go!

21:50

Chaine : Bein Sports HD14
Simultaneous live Games From AFC Competitions

21:30

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 02 février 2023

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 février 2023

  • As-sobh : 06:56
  • Al-chourouq : 08:23
  • Ad-dohr : 13:49
  • Al-asr : 16:41
  • Al-maghrib : 19:07
  • Al-ichae : 20:23

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Disney Channel
Violetta

21:15

Chaine : Euronews
Euronews Soir

21:45

Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go!

21:50

Chaine : Bein Sports HD14
Simultaneous live Games From AFC Competitions

21:30

Tous les programmes TV >

Restez informés de l'actualité en continu