Société

Développement humain

Bilan très positif de la lutte contre l'analphabétisme

LE MATIN

Le nombre des bénéficiaires des programmes d'alphabétisation est passé de 286 000 en 2002-2003 à près  de 763 000 personnes au titre de 2012-2013.

Le nombre des bénéficiaires des programmes d'alphabétisation est passé de 286 000 en 2002-2003 à près de 763 000 personnes au titre de 2012-2013.

Les faits : Le Maroc a célébré, dimanche dernier, la Journée internationale de l'alphabétisation à l’instar des autres pays du monde, l’occasion idéale de faire le point sur les efforts consentis dans ce domaine.

Être analphabète c’est mener une vie difficile, inadaptée au monde moderne. Une personne analphabète a toujours du mal à se sentir en phase avec son entourage. Elle rencontre quotidiennement d’énormes difficultés à communiquer et à s'exprimer, se sent toujours inférieure aux autres et se trouve exclue socialement, d’où la grande importance des programmes d'alphabétisation. La célébration de la Journée internationale de l'alphabétisation, le 8 septembre de chaque année, constitue l'occasion pour réaffirmer la volonté d'œuvrer ensemble efficacement en faveur de la lutte contre ce fléau et de consolider les acquis des bénéficiaires pour qu'ils soient en mesure de s'investir dans le processus de développement intégré du pays. Le Maroc a célébré cette journée sous le signe de la sensibilisation et la mobilisation, dans l’objectif de donner un élan plus important à la stratégie nationale pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement dans ce domaine. Cette Journée a constitué également l’occasion pour évaluer les efforts consentis par le Maroc dans ce domaine. En effet, durant cette dernière décennie, de nombreux projets et programmes de lutte contre l'analphabétisme ont vu le jour ; la campagne «Massirat Annour», le programme dans les mosquées, la création des maisons des étudiantes (Dar attalibates) dans les milieux urbains et ruraux, la campagne annuelle «Un million de cartables» dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), etc.

Ces programmes ont largement contribué à l'alphabétisation des populations ciblées et à la lutte contre la déperdition scolaire. Résultat : le nombre d'analphabètes a substantiellement baissé. Selon la direction de lutte contre l'analphabétisme, relevant du ministère de l'Éducation nationale, le taux d'analphabétisme de la population âgée de plus de dix ans a été ramené de 43% en 2004, d'après le recensement général de la population et de l'habitat, à 28% selon les résultats de l'enquête nationale sur l'analphabétisme de 2012. Le nombre des bénéficiaires des programmes d'alphabétisation est passé de 286 000 en 2002-2003 à près de 763 000 personnes au titre de 2012-2013, portant ainsi le cumul des bénéficiaires des programmes de lutte contre l'analphabétisme pendant les dix dernières années à plus de 6,5 millions de personnes. D'après la direction de lutte contre l'analphabétisme, le chiffre record atteint au titre de l'année 2012-2013 de 763 000 de bénéficiaires, est réparti entre les organisations non gouvernementales (398 000 soit 52,2%), les départements et institutions publics (363 000 soit 47,6%) et les entreprises (moins de 2 000 bénéficiaires). À noter que les femmes ont représenté, au titre de 2012-2013, plus de 88% de l'ensemble des bénéficiaires et 48% des bénéficiaires sont issus du milieu rural, ajoute la même source, soulignant que les cours d'alphabétisation ont été encadrés par 17 500 formateurs dans 16 000 centres d'alphabétisation, dont 8 900 sont en milieu rural.

Par ailleurs, dans le cadre des efforts visant à réduire le taux d'analphabétisme à 20% à l'horizon 2016, conformément aux Objectifs du Millénaire pour le développement, le Maroc créera, très prochainement, l'Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme, en vertu d'un projet de loi, adopté par le gouvernement en 2010 et par le Parlement en 2011. Le projet de décret de son application a été également adopté en mai 2013. Le dit projet prévoit la possibilité de mettre en place des représentations régionales. Le conseil d'administration de cette instance sera composé de représentants de départements ministériels, d'acteurs économiques, de représentants de syndicats et d'associations actives dans le domaine de lutte contre l'analphabétisme et l'éducation formelle. Ainsi, la société civile pourra participer à l'élaboration des programmes, manuels et outils didactiques relatifs à la lutte contre le fléau.

L’ISESCO appelle à plus de mobilisation

L’Organisation islamique pour l’Éducation, les sciences et la culture (ISESCO) a exhorté les États membres à accélérer la mise en œuvre des plans et programmes liés à l’alphabétisation, de telle sorte à s’adapter à leur réalité économique et sociale. Dans un communiqué rendu public à l’occasion de la Journée mondiale de l’alphabétisation, l’ISESCO a souligné la nécessité de proposer des alternatives pour relever les défis imposés par la progression de l’analphabétisme dans le monde islamique qui constitue un frein au développement socio-économique des pays islamiques. L’ISESCO a souligné dans son communiqué que bien que les préceptes de l’islam appellent à la quête du savoir, il n’en demeure pas moins que l’analphabétisme continue de se propager à grande échelle dans les pays du Monde islamique. Dans son communiqué, l’ISESCO a indiqué que dans le cadre d’une nouvelle politique et en parallèle avec le système traditionnel d’alphabétisation, il convient de mettre plus d’accent sur l’alphabétisation numérique en exploitant les potentialités éducatives des technologies de l’information et de la communication. L’ISESCO a, en outre, relevé qu’il faudrait augmenter le financement de l’État des programmes d’alphabétisation, en ayant recours aux ressources financières propres au Monde islamique à travers la «zakat» et le «waqf». Les recettes des manifestations sportives, artistiques et culturelles devraient également être mises à contribution pour un meilleur financement de l’alphabétisation dans le Monde islamique.

Services

Météo

Casablanca 03 décembre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 03 décembre 2022

  • As-sobh : 06:45
  • Al-chourouq : 08:15
  • Ad-dohr : 13:26
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:46

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
We Bare Bears

02:30

Chaine : France 2
Au bout de l'enquête, la fin du crime parfait ?

02:15

Chaine : Bein Sports HD4
SBK - Australian Round 2022 - SBK - Race 1

02:00

Chaine : Ushuaïa TV
p Mbudha, la source des chimpanzés

02:15

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 03 décembre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 03 décembre 2022

  • As-sobh : 06:45
  • Al-chourouq : 08:15
  • Ad-dohr : 13:26
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:46

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
We Bare Bears

02:30

Chaine : France 2
Au bout de l'enquête, la fin du crime parfait ?

02:15

Chaine : Bein Sports HD4
SBK - Australian Round 2022 - SBK - Race 1

02:00

Chaine : Ushuaïa TV
p Mbudha, la source des chimpanzés

02:15

Tous les programmes TV >

Restez informés de l'actualité en continu