Matin TV

Adama Wade, invité de l'Info en Face spécial FIAD

Réalisé par : Le Matin


Start : 0
Le directeur de publication de Financial Afrik, Adama Wade, était l'invité de L'Info en Face en marge de la 6e édition du Forum international Afrique Développement FIAD 2019, organisé les 13 et 14 mars à Casablanca.

Transcription automatique :

Tu reçois dans ma boîte qui est directeur de publication du sol Afrique Bonjour. Bonjour. Vous allez bien très bien. Vous venez du Sénégal exacte d'un câble particulier en versement de Dakar 3 heures de vol de Casablanca, c'est beaucoup j'ai pas beaucoup dans le voisinage exactement. Moi je parle des Afrique de l'Ouest à l'Est et l'Ouest mais nous sommes dans des intégration dans des dynamiques. Entre l'Est et l'Ouest africain qui va de la Corne de l'Afrique l'Éthiopie Djibouti mais aussi à l'Afrique de l'Est le Kenya banda la Tanzanie alors la croissance économique et les tirer par les pieds par ces deux hommes qui sont à peu près 6 à 7 pourcents de croissance, je dirais même que pour cette année au mois à l'Union économique et monétaire ouest-africaine va ça va faire plus de croissance. Mais comme on ne se mesure pas qu'on part la croissance, on peut dire que ce sont ses économies de la piscine de lettres qui font peut-être la dynamique de transformation du continent africain place à la téléphonie mobile MPK. Ok Google, mets de la sauce au service intégré à la télé mais pas grâce à l'industrie transformation. Justement, c'est c'est une analyse qui revient dans la plupart des modèles africains, il y a pas suffisamment de réalisation, il y a pacifiquement de transformation. Je pense qu'on parle de l'industrialisation en soute tourne avec quelques réserves aussi de l'Éthiopie qui arrive à attirer des industrie destiné initialement à la Chine Montauban dans le textile des industries blanc qui sort est localisé en Éthiopie et qui sont aujourd'hui exporter pas dans le reste du continent mercure tourne un petit peu faire aujourd'hui à niveau de croissance, continue en train de tours de 6 et demi 7 pourcents un des plus haut du haut du continent sais pas c'est au fait que c'est devenu progressivement le laboratoire de transformation de industrielle et sentiments du textile chinois. En fait, je dirais que beaucoup d'entreprises et investisseur chinois ou bien moi qui voulais aller vers la Chine surtout aujourd'hui vers le Environnement d'affaires et surtout grâce à une main d'oeuvre très abordable qualifié et qui est disponible donc l'Éthiopie devient une petite patrie 85 million d'habitants se qualifier des ouvrier spécialisé en cours mais aussi c'est un environnement de faire un relevé qui qui qui qui est très attractif pour ce type de est-ce que vous pensez est-ce que vous considérez-vous qui était un connaisseur de l'Afrique et de la dimension économique et l'ancien qui transposable et modélisable à d'autres pays du continent oui toi tu seras quand tu l'auras abouti parce que aujourd'hui il est en plein en plein vol et je dirais que la rencontre il y a il y a il y a un projet qui m'a frappé parce que Projet d'intégration sur le fait que les phosphates marocaine rencontre le gaz éthiopien pour produire de fertilisant destiné à la télévision et jeudi le 2 mai même effectivement peut-être c'est l'expertise marocaine en matière de transformation des phosphates en anglais qui va rencontrer le mien parce qu'il y en a et qui qui vont produire des fertilisant pour l'Éthiopie pour la sous-région sont les dynamiques d'intégration et ils doivent être beaucoup plus pas que Matic économique et elle doit avoir un clear des chaînes de valeur partagée sur l'intégration économique de retard, il y a des problèmes dans deux fils de 2 ans donc est-ce que le principal des filles et levier actionner pour remettre un petit peu l'Afrique en marche et sur la marge de la mondialisation, il faut travailler un peu comme les Européens. est l'accord donc les modèles les modèles d'intégration en Afrique et en Europe sont très différent parce que l'Europe a créé son intégration autour d'un noyau de pays, c'était 6 pays est autour d'une matière première c'était le charbon et l'acier est une matière transformée, c'était la fille et donc il y avait des intérêts économiques très fort dès le départ et ses intérêts aboutir à des intérêts et politique et le politique au mine en a une construction européenne pour le moment le massif de plus de 60 ans. Après on a pas encore fini à l'intégration politique, y a pas à ministère des Affaires étrangères par exemple en Afrique, c'est le chemin inverse pas les parties d'une vision politique d'intégration et cette vision, elle a été nourri de forum de traiter de convention pendant des décennies mais depuis une année depuis 2 ans, il y a une nouvelle de la D'intégration au pont de chez Thomas, il a marché comment la zone de libre-échange continental donc le traité a été signé et le 1 mars 2018 à nous sommes donc plus Dylan et après il y a des j'avais ratification, c'est inédit dans l'histoire de l'Afrique, est-ce que nous sommes payés sur 54 ans et 4444 ans c'est 44 qui avait signé et 6 et 4080 ans déjà aujourd'hui une aller après ratifier donc plus que deux conventions pour que cette société traité de libre-échange entre se donner la possibilité d'avoir une mobilité à la fois économique marchandises sur sur une large partie de du continent exactement, c'est se donner la laisser la libre circulation qui fait partie d'un traité en annexe de cette convention donc c'est la libre circulation qui qui est aussi. Ouvrir la décision de crispation il faut le dire la libre circulation et le droit de table ISMANS ne font pas partie des conventions Alex qui ont été signé avec la même rapidité est le premier pays qu'il avait signé, c'était justement le Rwanda depuis je pense que à certain nombre de payer au rejoint mets sur la libre circulation, il y a beaucoup d'appréhension parce qu'il y a quoi est-ce que c'est est-ce que c'est des pays les plus dynamiques donc on dit qu'ils sont favorables et ceux qui sont moins dynamique le point de vue économique sur le continent sont plutôt plus tôt si elle moi je pense que c'est la sécurité le fait que je vais quand même y aller, il y a des pays qui sont emploi à des événements au terrorisme au Cameroun. Le Nigéria la zone mais aussi il y a le fait que certains pays vois cette libre circulation comme un ange et aussi de pouvoir parce que c'est transférer une partie 2. De l'agenda sécuritaire vers ils ont supranational vers donc vers Addis-Abeba, il y a de la part de certains et beaucoup d'hésitations citation pour ma politique politique aussi parce que c'est plus beau l'eau bien en suivant les différentes élections présidentielles qui se sont passés dernièrement c'est que il y a une réelle montée du populisme, il y a un vrai replis identitaire encore pas encore à l'image de ce qui se passe parce que les extrême droite, c'est l'histoire d'un petit peu sur les romans à certains moments extrémistes qui était plutôt départ anti comment et puis progressivement. qui sont immigrés du chômage des jeunes au moins de 20 ans aussi dit que 40 % de la population excusez-moi on se dit qu'il y a le vrai Angelier au chômage aussi il y a le vrai Angelier à la pauvreté la Banque mondiale dit que l'Afrique est la sono monde ou l'extrême pauvreté augmente encore donc il y a les enjeux sociétaux ça veut dire que c'est discours populiste silence à chaque à chaque station électorale c'est c'est aussi un coup de frein à l'intégration économique en fait qu'il y a à faire de la politique sur travail de sensibilisation sur les bienfaits ou les avantages de l'intégration économique parce que c'est évident auprès des élites c'est évident auprès des leaders de Pineau mais c'est beaucoup moins auprès des jeunes Des populations défavorisées qu'ils voient dans l'intégration par exemple dans la monnaie unique Paris pour la zone CFA une source de la la la la réflexion donc le fait d'être un dossier à la Banque de France à la Banque de France pour le brexit en Angleterre, peut-être que ça peut ça peut nourrir aussi des aires des réflexions de fond de si on peut pas te faire tout et n'importe quoi et que le populisme après tes limites. Moi je pense quand on se voit le brexit, on se dit écouter à la longue à la fin de la journée, c'est la raison qui l'emporte est-ce que on revient à des à des réalités matérielles Basic, c'est-à-dire se nourrir prospérer avoir la sécurité donc évoluer dans un environnement sain et propre fils au développement de ces dernières années ces derniers temps ces dernières semaines tout le monde part de l'Afrique. Il me faut plus c'est la Free sur le compte. L'avenir c'est le futur berceau de l'humanité être aussi. Voilà le mien perso le prochain berceau d'humanité, donc la reconstruction ces deux modèles de main de nouveaux modèles économiques aussi écologique et culturel et spirituel également parce que ça c'est propre c'est l'histoire des des États africains mais j'ai l'impression que c'est c'est voilà, c'est beaucoup plus des Occidentaux entre guillemets les Africains eux-mêmes. Ouais à la porte pour moi, c'est plus des Occidentaux qui de l'Afrique de l'Afrique, c'est l'avenir que les Africains eux-mêmes. Voilà ben non, effectivement, c'est notre continent qui est bien parce qu'il y a toujours il est il est une vraie du coteau me entre l'Afrique réelle et l'Afrique perçu l'Afrique l'Afrique des multinationales n'est pas la fête des Africains. Donc il y a des réalités à répondre signer et cela passe certainement par les médias, il y a il y a jamais eu de médias africains. Insuffisamment en BD avec des dimensions africaine pour danser avec une dimension africaine ou même dans chaque pays qui sont capable de refaire des remontée de l'opinion les Africains sur l'Afrique parce que quand on parle de l'Afrique Nouvelles Frontières, on parle d'une réalité, peux-tu par des cabinets de 50 occidentaux c'est c'est c'est bien c'est une très bonne chose parce que la session avec le PSG extérieur mais il faudrait vais continuer cette cette perception avec le remonter qui vient de l'Afrique, elle-même comment les Africains se conçoivent l'Afrique aujourd'hui, est-ce qu'il voit en venir dans cette Afrique ou bien une soupe de désolation quand je vois les mouvements des jeunes immigrés par milliers qui veut s'échapper de ce continent là, c'est plutôt l'immigré des sans-culottes mais quand je vois aussi le mouvement des élites qui veulent tout de suite acquérir. La nationalité est vêtu d'un dans ce pays pour échapper à la misère mais certainement. Aux incertitude africaine, j'ai envie qu'il y a il y a quand même une vraie contradiction entre cette appli rêver Eldorado est cette appli est qu' est-ce que vous vous êtes comme un peu fait le Windsor qui était économistes et philosophe aussi qu'il faut prendre le temps aujourd'hui de reconstruire une utopie africaine et que avant même de penser déficit infrastructures des filles économiques et sociaux ça diras comment on dit dès le chômage, il faut d'abord réconcilier des Africains avec l'Afrique, il comprit et ça seulement la jeunesse. Malheureusement l'Afrique n'a pas le temps d'attendre n'as pas le temps aujourd'hui de reconstruire à moi à modèle l'Afrique a juste le devoir de de s'accrocher aujourd'hui au wagon de la mondialisation parce que elle est elle est là, on la subit cette réalité connaître l'Afrique donc il doit construire des chaînes. Autour du système mondiale qui est parce que l'Afrique est membre de l'OMC donc il ne faut pas ignorer cette réalité l'Afrique a signé le traité et surtout pour l'Afrique doit nourrir une population qui va donc il y a urgence de l'Afrique doit se développer avec tactisme responsable et émergence des infrastructures des pays est le continent des infrastructures 2.0 qu'il soit dynamique pour favoriser, je te montre tout fort de mobilité et puis surtout les trois Business entreprise, c'est quoi en anglais demande à faire rénover transparent vision par nationale les visions nationale existe mais c'est tous des visions le journal parce qu'on parle par exemple de la encore une fois de la zone de libre-échange continental, il faudrait des visions pour la l'investissement dans les infos les infrastructures. Ration par exemple, on parle des autoroutes est des grands ports de l'aéroport mais aujourd'hui tous les grands aéroports que nous avons toutes les autres que nous avons des cool de vision nationale. Or il nous faut des visions d'intégration construire des autoroutes vraiment dédié aux transports africain et SS et c'est il y a il y a pas il y a pas mal de choses à faire donc je vais uniformiser la vision et l'opération d'une infrastructure africaine sénégalaise marocaine égyptiens Laurent effectivement. ça ça demande beaucoup de sous alors ça demande de dollars j'ai vu on parle de 93 c'était la Banque mondiale il y a très longtemps parce qu'il y a il y a presque 10 ans. Elle a besoin repose sur le projet que les États et les régions et dispose de dans le parc il y a des financements mais les financements existe les financements existe le projet qui n'existe pas encore des bailleurs de fonds des nouvelles puissance financière était très important en Afrique existe ce que nous sommes dans une globalisation de vases communicants qui fait tous les jours des photos de Photos secrètes le monde entier à la recherche d'un endroit pour investir on voit que la fête des dernières années 2018 donc ce qui fait que les gens font en tendance à revenir sur la zone de base les États-Unis la Grande-Bretagne en général parce que les investissements il devient attractif mets à long terme à ce qu'on a long-term tous les investissements vont voir des Eldorado, c'est-à-dire les marchés frontière ou encore c'est possible de faire des rendements supérieur à 10 % et ses marchés et les frontières se trouve en Afrique une partie de l'Asie le Moyen-Orient par exemple donc ce sont des endroits qui sont propice à l'investissement donc l'Afrique qu'est-ce qu'elle a fait tu dois faire parce que c'est capitaux existe la rénover son environnement des affaires de sécurité juridique à supporter de te le donner des garanties et en même temps harmoniser ses marché parce que l'Afrique. Payer avec 54 législation 54 politique fiscale donc c'est créer une harmonisation parce que je l'ai cassé pose aussi la romanisation en terme de norme en termes de l'échange de produits et de service donc il y a des harmonisation à faire pour que cette réalité est-ce que la seleka la CEDEAO tu sais marcher dans fait un marché ouvert, je pense que africaine n'as pas le choix puisque la Commission de l'Union africaine, c'est un organe. Je dis que je dirais aujourd'hui exécutif parce que c'est elle est à Flixecourt le technocrate de la Commission de l'Union de Bruxelles sont à 1 €, donc elle elle a un rôle a joué un rôle historique et c'est elle qui doit. Réconcilier les entrées au c'est justement ces différences des instances pour concrétiser ce rêve sont violet africain, c'est vous pour vous. Passez une connecté à ce niveau-là aussi des la lutte contre le terrorisme migratoire sur la pression de la faire parce qu' il y a à la sécurité qui est lié par exemple par exemple à la gestion poste conflit donc c'est une commission et qui a sécurité qui a pas mal de trucs, c'est note en Somalie parce que je pensais que l'Union africaine arriverai à instaurer une même aléatoire à Somalie. Alors il est arrivé donc il y a quand même du vécu maintenant par rapport à l'intégration dans la vie à l'intégration économique, on va vivre ce qu'on a vécu dans tous les pays cette année, c'est les internationaux. Ok pour qu'on ne connaît pas, on aura pas tout ce qu'on veut certains pays seront très fort dans les revendications liés à la libre circulation, ce sont les pays avec une forte demande la fille qui n'ont rien à perdre au contraire plus à gagner d'autres pays sont réticents parce que c'est les pays presque donc danseuses ouverture de carte d'identité potentiel, il faudrait pas négliger est l'autre appellation pendant très longtemps là, ça fait combien 10 si tu as bouleversé les sociétés qui a crée aussi à mon avis à l'origine de beaucoup de tension sociale de beaucoup d'armes sociale sur le continent et aujourd'hui est-ce que vous considérez que venir de du continent africain c'est l'agriculture quand on voit la moyenne aujourd'hui dans les pays, c'est entre 30 et 40 pourcents du pible de l'industrie et c'est en dessous de 10 et les nouvelles technologies l'innovation. Insignifiant est-ce qu'il faut inverser ou l'inverse et c'est ces modèles aussi alors la monnaie de l'Afrique c'est la de culture parce que tout simplement on ne peut pas se développer dans un compte grande superficie de l'Afrique, c'est le deuxième continent au monde avec une population aussi importante 1,2 milliard d'habitants avec une main d'oeuvre aussi sans penser à l'aide aux cultures parce que sinon on va continuer à faire ce qu'on fait jusqu'à la citadelle dépensé 40 milliards de dollars en devise tous les ans pour nourrir sa population. C'est bon, on peut pas quand même dire que nous avons 60 % de terre arable et continuer encore à importer des aliments. Donc l'agriculture, c'est la bonne heure. Maintenant, il ne suffit pas de le dire et si il faut aussi le concevoir de manière concrète, comment pousser le secteur financier à avoir un autre regard par rapport à la de culture considéré jusque-là. Je voulais voir comment amener meuble de politique agricole compétitive avec une vision régional qu'est-ce que la Banque mondiale dit que si ouvrez les frontières de production agricole voix est très cool et c'est des revenus en plus pour le paysan et surtout on va éliminer la famine en Afrique donc essaie mais juste d'ouvrir les frontières et jusqu'à la on est on est très réticents à faire. Cela est sur l'innovation ligne alors non, on a des journées comme ça il y a des pays comme le camion, c'est qui sont très avancé et met quand horaires de prières l'ensemble des pays du continent, il a beaucoup qui sont en retrait et aussi il y a 1 ans. J'ai aussi exactement il y a une innovation au secteur de Télécom dans dans un certain nombre de pays. Vous avez si tu es loin de mais moi j'aimerais plutôt situé le camion parce que c'est vraiment la locomotive. Novation interne des start-ups et c'est tu es parti en 2007 avec Safari comme il y a des innovations aussi. Alors tu décides parce que il y a vraiment un écosystème loupé autour des nouvelles technologies, il y a de l'innovation avec des bandeaux assez des bancs Clément sud-africaine qui sont très à dossier revu le modèle aussi pour tout à fait mais aussi en Afrique de l'Ouest, nous avons quand même c'est un laboratoire pour être silencieux. Mais nous avons aujourd'hui des modèles très très développé et qui par exemple des entreprises qui sont nés dans les 10 dernières années et qui réalise aujourd'hui par exemple de chiffre quatre milliards d'euros à travers par exemple la plaque qui est une entreprise au Sénégal. Si vous voyez Orange Money qui est une filiale d'orange au Sénégal. Je m'excuse de la publicité, m'aidez pas obligé, c'est des modèles qui ont été. Il y a moins de 10 ans et qui constituent certainement à l'avenue de la banque des télécoms et les assurances parce que je pense que l'avenir c'est à la convergence de ces trois services 2 3 services à dire bang bang à la banque Telecom et assurance toute façon, on a pas le choix et même je dirais derrière aussi avec le service internet de la population à la je travaille n'arrête pas de croire que vous avez fait référence tout à l'heure en disant que 50 % la population. Je crois que c'est 19 ans exactement, est-ce que tout ça il va falloir y répondre aussi est-ce que c' est quoi être incapable de répondre à cette de personnes croissant en âge de travailler avec moi. Toute façon c'est elle que c'est la nouvelle direction prise par l'économie mondiale la quatrième révolution, elle est là, on le voit quand on va les garçons qui sont souvent tous américain même si elle a fait un plan en Afrique et on est dans une heure de 2 m de spécialisation. Dans les pays développés bien sûr que non, on ne peut pas faire cette économie de lundi Kalisa Sion mère mais les grands champions bonjour aujourd'hui ne sont pas dans l'industrie. Donc tu dois dois tout le temps à l'envers sont les Assions. Elle doit aussi se raccorder assez de la nouvelle économie qui est basé sur l'Internet à la fois l'industrialisation et à la rémunération alisation est à la fois l'innovation. De toute façon, on va pas sans l'autre et l'écologie aussi bien sûr quand on parle de qui libre, on parle de objectifs de développement durable, on parle de préservation de la nature. On parle donc de système intelligent dans une dans quel continent il y a le plus de billes au diversité et qui se fait aujourd'hui. Recharge de l'industrialisation qui est menacé mais tu peux trouver une réponse justement dans l'intégration parce que pourquoi la flore et la faune sont menacé, c'est parce que les États sont très faibles face aux intérêts étranger ou aux intérêts de organisé et qui dans le dans la coupe de bois dans la destruction par exemple de la fleur de l'Afrique de l'Afrique. 0, ça va être ça sera autour de l'industrie de l'industrialisation et des innovations, c'est le produit dérivé de l'Afrique intégré autour de l'industrie pour de l'agriculture autour de la réalité concrète est au service des Africains. Ouais, c'est l'Afrique au service des Africains mais en fait c'est l'Afrique au service de l'humanité s'est ouverte parce que être servi des appliquer c'est juste c'est cette recherche d'équilibre et dire qu'on ne peut pas développer à payer pour des pays. Salut les citoyens de sur le champ des possibles partir à l'Afrique Le Chant des possibles partira à réalité Denis même qu'on soit africain ou non mais le champ des possibles partir d'une nouvelle vision l'homme est au centre de vision vraiment de partage de croissance de division de solidarité et on est on est loin merci en tout cas moi je connais pas le chemin se nourrit ses fonctionnaires comme les États-Unis d'Amérique qu'est-ce que c'est le modèle pratiquement choisis nous ne serons pas donc on est plutôt sur le modèle effectivement, c'est le modèle des grands des grands espaces des grands ensembles de 54 et un pour lui seulement qui est pas de grands électeurs Financiel Afrique merci à vous et belle journée aussi Sophie en plaisir partagé, merci beaucoup.

DERNIÈRES VIDÉOS »

Video : Publicité mensongère : Chakib Benmoussa tacle les écoles privées
Video : Casablanca: Le ravalement des façades des immeubles relancé pour une ville blanche en 2026
Video : Les ministres africains des Finances et gouverneurs des Banques centrales en conclave à Marrakech
Video : Mohamed Sadiki insiste: Les prix des moutons sont à la portée de tous les Marocains !
Video : Trophée Hassan II de Tbourida 2022 : la sorba de Maher El Bachir sacrée pour la 3e fois de suite
Video : Hanane Ait Aissa : « Aujourd’hui, tout l’effort doit être fait pour générer de l’impact de la réussite des projets entrepreneuriaux »

Videos similaires »

Video : L'info en Face avec Wadie Madih
Video : L'Info en Face avec Maryam Bigdeli
Video : L'Info en Face avec Mohammed Benmoussa