Suggestions du moment :

#COVID-19 #NMD #Chroniques #Lifestyle #Hi-tech

Matin TV

Assises sur la Fiscalité : les économistes réagissent


Start : 1978
Les Assises sur la Fiscalité ont-elles tenu leurs promesses? Entre propositions, débats et recommandations, quel est l'impact réel sur le citoyen et les entreprises ? L'Info en Face vous propose de revenir sur ce rendez-vous tant attendu et d'interroger les acteurs économiques sur l'après Assises sur la Fiscalité. L'analyste économique, Nabil Adel, et Tarik El Malki, directeur de l'ISCAE Rabat, sont les invités de Rachid Hallaouy pour faire le tour de la question.

Transcription automatique :

Bienvenue merci, c'est Rachid pour l'invitation. Merci à vous d'avoir accepté, je m'appelle et économiser directeur de lys que de Rabat, également la vie d'Adèle. Bonjour à la liste Analyse Technique. Pardon viens chercher à Lesca messieurs au lendemain ou surlendemain des deux, c'est troisième d'assises de la fiscalité qu'est-ce que le climat général était quand même caractérisé par 4 demandes extrêmement parler d'abord la friterie. Tu es au Maroc, elle est extrêmement il est comme elle pèse en grande partie surtout lorsqu'on prend lierre sur les salariés 70 % des recettes de lierre. Payer par 4 pourcents donc des salariés du public du privé donc des revenus de l'imposition sur le revenu professionnel qui représentent 5 % le de lierre donc c'est assez de la fiscalité donc pour dénoncer l'incivisme et on va dire la salle de catégorie professionnelle dans le détail du vélo avec des pailles avec vous aujourd'hui. Négocier rediscuter donc sur ce système fiscal revenir sur des demandes des parties prenantes qui sont extrêmement importante et L'après-midi vous votre sentiment générale de la fiscalité il y a il y avait il y a toujours des Airs, je pense de très gros attends, tu m'écoutais. Je pense qu'il faut les analyses à deux niveaux d'abord au niveau de la forme, c'est une bonne chose de réunir les principaux concernés par par la chose fiscal au Maroc mais ils sont pas du tout le monde qui est regrettable. On a réuni ce qu'on a bien voulu réunir mais bon, il y a d'autres qui qui sont restés l'exclu de l'invitation qui ont été dénoncés par un certain temps d'économiser sur le fait que que des acides de réunir tout le monde même les bois descendant tu es là, je suis pour ce genre d'exercice. On réunit tout le monde. Alors maintenant sur le sur le front sur le fond y a rien sur le poignard aujourd'hui, qu'est-ce qu'on commendation écouter ce qu'il y a ce sont des choses que c'est une compilation de demande et on a chacun envoyé ces deux mondes y a pas il y a pas de matrice fondamental, il y a pas. Hydrologie clair entre beaucoup d'interventions mais de l'autre beaucoup de de libéralisme l'état s'engage à faire payer à tout le monde l'impôt, c'est une bonne chose mais ne s'engage pas à un contrat social dans les mêmes proportions ou tu as fait face à ses responsabilités en matière de contrôle fiscal. Donc nous sommes sur une ligne ou effectivement, on arrive mais du monde il l'impression que vous avancez coller les choses étaient décédés bien avant les assises que c'était juste pour pour acte et ça va grosso modo. Tout le monde avait un petit peu les informations, il y a pas de il y a pas de d'horizon idéologique, il y a pas il y a pas de logique. Voilà marché aujourd'hui, nous sommes les champions. Du statu quo et nous n'arrivons pas à Trangé ça c'est dans nos gènes, on peut pas nous en vouloir. On est comme ça. On préfère laisser les choses se dérouler d'elle-même aujourd'hui quand on les dernières recommandations de qu'est-ce qu on constate, on constate qu'il y a un peu de tu sais que c'est comme si on avait essayé de faire plaisir à tout le monde de faire plaisir à tout le monde de pas susciter de crainte et d'angoisse des personnes voir des populations qui se qui se braque mais on n'est pas pour faire plaisir. On est on est pour collecter des fonds pour que l'État puisse fonctionner normal et puis pour gagner aujourd'hui ce que nous avons à traverser acier sais que c'est une série, c'est une énumération de principe qu'on peut même relayer à ou bien remonté à l'heure alors hauteur mais il y a pas une trame de fruit du rouge qui dit voilà, nous avons fait ce choix et on l'assume jusqu'au pourquoi parce que c'est plutôt la haute administration de fonctionnaires clients qui ont planche et tu es que le politique de pour l'instant, je sais pas approprié. Du coup de texture et de logique, je pense qu'on a pas voulu se prononcer, on n'a pas voulu faire des choix assumé serviteur. Voilà l'éperlan bien naturellement dans un gouvernement vous avez de l'islamisme de la gauche du communisme du libéral et je sais pas qui d'autre vous ne pouvez pas avoir des chats et de logique assumer et ça c'est cette balkanisation qui est qui joue à mojito alcool numéro un des principaux, j'avais dire impôts qui était battu pendant 2 jours et qui concerne un petit peu toute l'attention des opérateurs économiques et du monde économique de m'aider à faire, c'est l'impôt sur les sociétés sur l'impôt sur les sociétés sa déclaration final autant des Audi A6 A10 ne sais pas engager sur une baisse de l'impôt sur les sociétés, c'est une demande du patronat entre autres. Je veux aussi certainement de l'alliance des économies s'il te plaît, on avait demandé pour une baisse la fiscalité sur le sur le capital et sur la vessie ce moment, il y a pas eu de positionnement clair et moi je m'enferme de Mohamed Henni et aussi celui qui est représenté par rapport à ce que vous dites quoi des lobby, je rejoins si Nabil par rapport à ça. Le grand s'est assise la fiscalité pêche par un un grand péché originel, c'est qu'elle arrive sur le plan de méthodologie pas au bon moment qu'on parle depuis un an et demi de la nécessité de mettre en place un nouveau modèle du développement économique et sociale et sociétale tout car le modèle de croissance tel que pratiqué par le Maroc malgré quelques avancer donc est arrivé à saturation dans ce cas ce que si on considère les inégalités sociales et territoriales qui sont de plus en plus insupportable les la montée du jour. Un jeu de loto le poisson le rythme taux de croissance qui est relativement faible et qui n'arrive pas à justement absorber la masse de lauréats des diplômes et donc ils arrivent tous les ans, je suis au travail la faible base productive la classe moyenne donc tous normalement, on aurait faire en sorte de créer un consensus nationale sur la nécessité de mettre en place un nouveau modèle de croix élargi les chaussures d'un gouvernement. Or c'est vrai que nous avons véritablement donc l'impression que il y a des mesures sporadique à tort et à travers pour nous explique parce que pour moi c'est la mosquée extrêmement important important et hélas. Moi le j'aurais été responsable ouvert le mental, j'aurais fait un choix très simple sur la base de fait c'est toujours. Il a fait une fête qui qui ne te trompe personne, c'est que la position repose beaucoup plus sur le facteur travail beaucoup plus que sur le facteur capital capitale de la fiscalité des ménages, il aurait fallu un bon sens donc mettre en place une véritable, on va y aller parce que la place de mécanismes de protection besoin d'être soutenu, elle l'a suffisamment été pendant 20 ans l'entreprise marocaine et biberonner au incitatif. Oh oh oh niches fiscales pour marcher plus 2 pour commencer. Je pense que tu as marocain appeler suffisamment pour les entreprises marocaines pour un résultat qui est donc extrêmement modeste pour le pour le pas dire plus. Donc BCVs, je pense qu'il succession de Béziers depuis que je ne vois pas de création d'emploi ça aujourd'hui à Lons jeu. Il est de défiscaliser le travail de plus. En plus, il faut que tu travailles aujourd'hui. Il est en moyenne de 30 % est la fiscalité sur le capital et en moyenne de 8 % ce qui à mon sens, c'est insensé l'actrice qui a été sur la consommation pour alléger. Il a neigé sur ton ciel. Il faudrait qu'il y ait de ton équilibre est la fiscalité qui passe sur le travail vers la fiscalité qui pèse sur le capital un autre et pourtant c'est la concentration fiscale lorsqu'il s'agit de lierre comme je l'ai rappelé tout à l'heure 70 % des recettes de lierre sur le salarié, donc je veux aujourd'hui, c'est de d'augmenter les recettes fiscales. Mais pas en augmentant les taux vais en élargissant la base, je suis prêt à démarrer pour finir sur les entreprises parce que je ne veux pas et quand même passer pour celui qui descend uniquement les ménages les entreprises, c'est vrai, il y a certaines d'enquête. Organismes internationaux qui considère que le Maroc a fait des bons mots niveau 36 un peu plus calme et dans son concert uniquement les procédures administratives aujourd'hui la pression fiscale exercices sur les entreprises, elle est extrêmement fort peu près les douleurs des 50 % mais pourquoi le pas imaginer un réajustement des taux progressif en baissant substantiellement, elle est odieuse sur les PME peut-être imagine Agnès par secteur et surtout mettre en place parce que c'est pas que dit est-ce qu'il va à l'emploi. Recherche une location instrument et qui n'existe pas et qui ont fait la preuve c'est juste une question directe et une réponse s'il vous plaît et si vous permettez est-ce qu'on va aller parce qu'on se diriger sur le prochain quinquennat parce que je rappelle que c'est les recommandés différent de recommandation de ca s'il de cette 3e d'Assise. La fiscalité moi c'est aller sur 4 ans sur 2020-2021 jusqu'à 2024 maintien de la pression fiscale verrines aux la pression fiscale ouvert une pince la pression fiscale selon vous même si je sais que votre patrimoine génétique, vous parlez pas forcément lettre à votre santé globale. Non, on va vers une autre parce qu'aujourd'hui c'est obligé de remonter les impôts pour faire face à des dépenses sociales. Son niveau pour l'arroser donc donc il faut des impôts parce que la demande sociale est très importante et on a vu les mouvements sociaux ces derniers mois qu'ils ont forcé l'exécutif à revoir au revoir ses cartons aujourd'hui, nous sommes sur une sur une aussi parce que j'ai des principes généraux. C'est ça c'est augmenté les impôts augmenter le nombre de cotisants alors aujourd'hui. Faute d'avoir mis en place le système qui permet d'élargir l'assiette, je pense qu'on ira vers l'orientation de ton mari en attendant d'augmenter donc c'est pas comment tu l'as y est, ça prend quelques années quand même augmenter le ton argent, ça prend une loi de finances et de la cotisation de moi qui est parti de zéro qui est passé le 5 à 0,75 pourcents. Donc ça on a pas besoin de plusieurs années pour le remonter, ça c'est une décision administrative en revanche l'élargissement économique qui peut prendre plusieurs le temps d'administration fiscale mettant en place les instruments de recoupement d'information pour pouvoir et j'ai fait de pas aujourd'hui, nous sommes sur une contradiction majeure, c'est que on veut d'un côté financer des dépenses sociales qui commence à devenir pressante et de l'autre, on ne peut pas réduire les impôts dans le Cher. Mettez du papier du travail aujourd'hui nous sommes sur une cohérence idéologique avoir on a dit que le modèle de la croissance par la demande a montré ses limites. Or tout réduction de la fiscalité sur le travail va dans le sens de du retour à la croissance par le temps passe quand on réduit la fiscalité sur le travail, ça va à la consommation du pouvoir d'achat en revanche si on veut avoir de la Corée peux faire les deux sur l'entreprise qui met et je rejoins pour une fois, c'est que la fiscalité sur les classes moyennes dans ce pays et donc naturellement si on encourage les produits d'épargne avec une fiscalité intéressant. L'économie d'un Pokémon dégager les ménages et peuvent ils peuvent au lieu de la consacre à la formation Lorient, tu es dans les parages et on va rentrer dans le circuit de l'économie de l'or mais aujourd'hui ce que propose ce que propose c'est quel que soit le respect parce que j'ai pas entendu toutes les voix, mais oui, c'est favorable à une baisse de la pression fiscale sur le sur les sociétés une baisse de une baisse de la pression fiscale sur le sur les revenus mais tout ça les deux sont conditionnés parle élargissement de l'assiette, est-ce que ça c'est pas désolé c'est bien sûr, c'est lui qui allait levier c'est à lui de nous dire écouter je compte élargir la 7 fiscal de temps de milliards chaque année. Horizon temporel et pour chaque augmentation de palier j'aurais le temps le taux marginal mais c'est à lui de me dire il peut pas venir nourrir comme me le dire, est-ce qu'il faut me le dire parce que c'est ça qui est ressorti, il s'est assise que ce soit pour lire pour lire, c'est qu'il y a c'était des assises un peu pour contenter tout le monde et pour diminuer grosse pression sociale qui paie sur le gouvernement depuis 1 ans parce qu'il faut quand même remettre recontextualiser un peu le fait que c'est à 6 se tient dans un contexte économique social et politique extrêmement difficile la sauce au Maroc à l'envers depuis plusieurs années. Nous allons finir l'année a peut-être 2 pourcents voir moi il y a un problème réel au niveau donc des classes moyennes qui souffre et la moyen beaucoup de proposition. Tu aurais justement être annoncée qu'elle est normalement le permettre donc de rester comme ça, il y a combien des éléments donc extrêmement significativement le taux marginal. Et c'est vrai qu'il y a la loi de finance justement le ministre aurait annoncer des choses extrêmement concrètes parce que le temps politique n'est pas celui du temps niveau de taxation portable chez moi. C'est ça qui lui sont propres plans réglementaire sur le pont du contrôle sur le plan collectif, mets-moi tout l'enjeu et c'est on revient à la question du modèle économique et aujourd'hui c'est pas uniquement de considérer l'impôt. Combien de fonction sur les agents économiques que sont les entreprises ou les des contribuables comme moi et vous mais l'idée l'impôt doit être les recettes fiscales doit être la résultante de choix économique fait en amour et c'est la création de richesse qui est économique on peut avancer aujourd'hui ça sera justement pour le ménage l'augmentation de la demande demande vers la consommation intérieure et non pas vers la consommation extérieur comme ça a été vers la demande et ranger comme c'était le cas avec les impacts extrêmement négatif sur le déficit de notre sujet les deux en même temps. Pourquoi chaîne marocaine sur le fait social extrêmement fier d'avoir une utilité des frais de scolarité pour ceux qui se Polaris leurs enfants dans le privé c'est une bonne idée pour permettre de normalement de Liberia tu es définitivement l'école publique c'est pas mon souhait c'est pas parce que on avait beaucoup de la semaine semaine en parallèle. Vous avez un problème, il a une crise de l'école aujourd'hui. On va pas manger des dossiers elle va pas être réglé demain matin donc il faut distinguer le concours du tendon après comme histoire de passer aujourd'hui les citoyens marocains les classements, ils sont obligés de scolariser leur enfant dans le privé c'est pas un choix c'est une nécessité et l'école publique. Ah ben, c'est un choix qu'il faut il y a des classes moyennes que ce soit niveau des dépenses que ce soit au niveau des dépenses d'éducation que ce soit niveau du foyer fiscal une un fonctionnaire un salarié qui touche aujourd'hui 7 8 mg par mois avec 40 % de son revenu et pour souder par l'État la kiné si cette personne a deux trois enfants à charge une femme qui travaille pas. Je trouve ça seulement un sens et en même temps, on engraisse personne ne leur demande de contrat social qui est un désespoir sociale qu'il convient de régler. Sinon je n'ose pas imaginer quelle sera la vallée des frais de scolarité pour les moyens de la Légion de la pression fiscale sur revenu pour donner du pouvoir d'achat sur grosse à part de la classe moyenne qui se dit d'ailleurs, ça fait mal. Exclu et autres le fait qu'ils rien vu dans ses recommandations, est-ce que vous trouvez réaliste Nabilla, je vais essayer de peser mémo réaliste concret si grâce Yonel d'attendre de la part de d'un état d'un gouvernement des pouvoirs publics une déductibilité des frais de scolarité pour ce qu' est-ce que le gamin a dans une école privée lors de ses assise puisque j'ai vu un petit peu sur les réseaux sociaux beaucoup ressorti nom pour cet état-là pour ce gouvernement là, c'est pas réaliste. Tu as besoin d'argent et il faut pas venir lui demander de baisser la paperasse de d'impôt sur le revenu ça va le revenus salariaux pour lui, c'était hors de question comme je vous ai dit ça sauf pour les entreprises maintenant maintenant ce qu'il faut c'est que non mais ils ont augmenté augmenté l'année dernière. la tranche de l'impôt en contrepartie de service public à partir du moment en tant que citoyen je suis pas content du service public je n'ai pas pu mais je n'ai pas non plus à être pénalisé financière de la caricature ça veut dire que Nabilla elle ne sera jamais à Tanger n'utilise jamais l'autoroute Casablanca Tanger donc il dit moi je n'ai pas à payer mon impôt parce que je l'utilise pas c'était toi non c'est pas ça non c'est pas ça j'ai le droit de déduire De mes impôts, je dis pas que je pars je vais pas d'impôts mais la côte par le service public qui est défaillante à mes yeux uniquement mes yeux mais mais mais mais mais arrête tu as bien public. Alors excusez-moi je ne peux pas je peux pas m'expliquer c'est financièrement. Et être entre le choix entre la peste et le choléra inscrire mes enfants dans une dans une école publique donc je connais le niveau et j'assume et j'assume soit je vais me signer financièrement. Non, il n'a pas être mis devant et donc la même chose samedi vers 16 17h lors de la clôture des 3e à 6. La fiscalité avait annoncé la déductibilité des frais de scolarité pour les parents et les familles qui est-ce qui qui ont leurs gamins inscrit dans une salle privée comment réagit la population marocaine à votre compte sur vous et quel crédit c'est pour ventail de l'école publique, tu vas faire ça, il a déjà fait faillite. Donc je pense qu'on est arrivé à papa descends plus bas et aujourd'hui il est l'avenir de beaucoup de famille en leur disant attends. Si on déduit on a pas besoin de ça pour être déjà donc il sur ce point il faut qu'on soit d'accord aujourd'hui pour préciser aujourd'hui c'est quoi nous avons dans beaucoup de pays. L'état dis-moi je garantis la colle et de la peau mais je ne suis pas obligé de tout gérer. Il y a partout mon joue au jeu Germain un secteur. La société a le droit de faire la congestion. Voilà ou bien ou bien je vous donne de l'argent est allé inscrire vos enfants vous voulez parce que continuer et on a vu avec cette histoire de langue d'enseignement, on en a plusieurs reprises sais qu'aujourd'hui c'est devenu une sorte de piège dans le 40 en de mettre le battement de mais surtout quand on parlait d'accroissement d'égalité, je pense que c'est elle qui te l'a précisé que c'est troisième qui s'était passé de l'équité fiscal si l'État avez-vous accorde une session de des frais de scolarité pour les secteur 1 secteur privé, en tout cas pour ceux qui ont inscrire les enfants à l'école privée avec mais qu'est-ce que c'est pas au-delà de 2 divisé totalement l'école publique est-ce que c'est pas aussi favoriser la croissance. est-ce que déjà les prix ce qu'ils sont déjà un ménage pour aller il a le choix c'est qu'on peut mettre le niveau est très faible pour les distribuer des toutes sortes de produits illicites il y a de la violence tous les vices sociaux qui se passe dans cet endroit quel est son choix il n'a pas le choix il faut qu'il envoie cet enfant à cet endroit maintenant qu'est-ce qu'on propose que l'État à chaque citoyen la possible d'inscrire enfant il je vous donne 506 ans 700 dirhams par mois et aller à votre enfant quand vous voulez si vous ne voulez pas ta météo à l'école publique mais aujourd'hui on met les pour dans ce pays dans Application explicable vous avez le choix entre école publique ou public quelle que soit sa qualité et ceux qui vont à l'école privée est-ce qui s'appelle le crédit d'impôt La Baule fais quoi sous réserve d'une avance direct au frais d'éducation et de santé pour les personnes les plus on va dire vulnérables dans la société, elle avait donc c'est tu es direct avec obligation pour elle de tenir un carnet de santé pour les enfants et de scolarisé dans le public pour ton peux pas soupçonné d'avoir un système beaucoup plus défaillant que le Maroc donc ces deux choses, c'est de choses. Il y a d'abord la défaillance du système d'enseignement que nous connaissons, tu ne seras pas résorber dans les moi voir les années qui viennent c'est un problème. Voilà. Merci de revenu au Maroc un problème de revenu donc intrinsèque ce consubstantiel, on va dire à la situation économique et social entre pays donc c'est double peine et des pauvres qui n'ont pas suffisamment d'argent dans l'absolu pour éduquer un enfant et qui sont en plus obligé de les soigner voulais scolarisé dans un système inefficace voire corrompu parce que je vous passe aussi le système de malheureusement dans le pas aussi parler de la fraude fiscale dans ce pays des comportements abject insensé mais qui relève de l'incivisme au revoir le plus et d'ailleurs, je rends hommage à ce titre secrétaire général du ministère des Finances. Donc ces gens-là sont insupportables des Marocains. Obligé de soigner leurs proches dans des cliniques et au noir donc en donnant donc de l'argent au noir parce que ces gens-là donc les oblige à se comporter ainsi qui souffre Arthur leurs revenus hauteur de 80,90 % qu'est-ce que ça veut dire donc ça relève on va dire de la limite de la non pas trop autisme fiscal parce que la fiscalité peut-être on va dire un outil de cohésion sociétale, c'est ce qui relève un peu de l'identité d'une nation payer l'impôt et un accès mais moi je ne comprends pas ou non de quoi certains catégorie, on va dire décide d'elle-même de se soustraire. Alors juste pour terminer, il y a un problème de revenu donc salariaux dans ce pays n'est pas. Il n'a pas du tout été abordé en a parlé à Chris qui était sur le ménage, on a parlé de lierre mais on n'a pas parlé de la protection sociale généralisée qui va qui va la fiancée de Castries lancer par l'élargissement de la base fiscal au revenu professionnel. Donc ce qui va engendrer des cotisations sociales nouvelles et permettre de nouvelles ressources des gens qui n'ont pas de revenu et qu'il faut donc il faut s'occuper un état impartial et un état ne peux pas pratiquer. La neutralité est l'état de s'occuper de travail pour que les entreprises s'occuper de ceux qui n'ont pas de protection sociale qu'est-ce qu'on fait on est à la mer mais il faut créer des des nouvelles des nouveaux instruments de financement de la protection sociale généralisée en mettant à contribution. Une autre type d'impôt don notamment la télé à travers la création d'un fond de cohésion sociale qui serait pas de revenu est un système public défaillant alors qu'est-ce qu'on fait en attendant de trouver des sous, tu les as tous les atouts les gouvernements comptent besoin, c'est pas le volume. C'est juste une on va dire un recadrage. Alors on entend en ce qui est dans son rôle alors que c'était un fonctionnaire. Donc un secteur d'activité en disant clairement rien directement, vous êtes des fraudeurs, il est inadmissible aujourd'hui qu'on va il subit vous fassiez subir aux citoyens marocains le fait de devoir se Opération comptoir dans des dans des cliniques en tant que en tant que fonctionnaire non, il a un devoir de réserve. maintenant il a dit ça vérité si on se parle pas c'est ce qui existe et je pense que cette situation maintenant effectivement le sujet a été a été mis sur le sur la table il faut que les corps de métier puisse prendre ses responsabilités aujourd'hui n'est pas il n'est pas question que l'impôt devient plus qu'à toi non plus ne pas payer d'impôts la base de la vie en société de la vie de la société maintenant si chacun dit non moi parce que je ne bénéficie pas les services publics je ne paye pas d'impôts ça fait du chantage fiscale ce qu'on dit non je suis pas content des services j'ai le droit de déduire fiscalement de dire à dire je ne paye pas ça c'est vraiment on est sur le sur limite qui est joué aujourd'hui c'est le dossier principal qui est sur le bureau de Mohamed aujourd'hui c'est les 140145 miles entreprise Qui déclare en déficit de chronique se met à cotiser et que je vais venir si les professions libérales qui ne t'inquiète pas demain, je ne peux pas en temps car gentil du PIB, c'est l'impôt sur le revenu s'il y a s'il y a pas élargissement de l'assiette et qu'il y a pas une personne. Personne ne peut contester une décision, c'est la forme mais c'est à lui de nous dire voilà mon calendrier travaille chaque année est ciment et réduire le taux de cotisation fait le taux de pollution à de concurrence, ça c'est un langage responsable maintenant venir nous dire nous allons c'est de grande vérité que tout le monde connaît, je vais réduire le taux marginal à condition de l'engagement précis, c'est pour ça que je veux. Financement de la juste pour l'histoire de la sécurité sociale, tu mesures pour te mens parce qu'aujourd'hui il n'est pas là, il n'est pas question de peut-être alors je n'aime pas la pauvreté alors ce que je veux ce que je veux dire par là, c'est qu'aujourd'hui nous avons on le voit et en plus c'est bien pour ça que c'est bon les enfants, c'est davantage. C'est bien pour ça c'est juste s'il vous plaît, c'est pas à travers les caisse de sécurité sociale, c'est à travers notamment d'autres types d'impôts dons la TVA. Pourquoi déjà les recettes fiscales heureusement que vous êtes pour nous alors déjà je n'arrive pas à couvrir les dépenses de cette ok moi qu'est-ce qu'on va faire on va prendre une partie de ces recettes et on va le mettre dans un groupe sans fin qui sont les pièces de sécurité sociale personne, il comprit monsieur Chamil peux vous dire combien je vais mettre parce qu'il sait pas lui mais pas toi non non non non non non non non non non non mais qui dépend de qui dépend des paramètres qui sont différents de la fiscalité mélanger de paramètre qui ne dépense pas de la fiscalité avec des paramètres fiscaux, c'est vraiment. Aujourd'hui c'est quoi si on veut réformer aujourd'hui si on veut réformer les fesses de retraite est-ce que Bruno est la puissance fiscale ça a été fait pardon, est-ce qu'il faut relever la pression archaïque qu'on appelle la retraite par répartition parce que les réalités démographique du Maroc fonction qui va exploser et toutes les mesures paramétrer que nous faisons aujourd'hui vaut le prolonger de quelques années. En plus mais il finira par on écrit donc il faut passer alors c'est par capitalisation maintenant les poids des populations vulnérables, il faut les aider mais en dehors des systèmes de retraite et le font qui sont créés, c'est pour prélever sur sur une TVA prélevé sur les cotisations des hauts revenus et verser le revenu et en reste dans des considérations homogène donc surtaxé le revenu non surtaxé. Attention à la consommation avec revenu danse dans quel truc il est revenu c'est ça le mélange qu'il faut éviter le travail bois financer de choses qui vont aller au travail. Ok je vois pas pourquoi moi, je suis consommateur. Je financer des choses qui vont concerné entreprise sur sur sur sur la TV pour conclure l'ai pris par le temps, il y a pas proposé par rapport à la TVA parce que à mon avis, c'est l'impôt qui qui représente, on va dire la part de recette la plus importante pour l'État, c'est quand même 40 pourcents, c'est les impôts qui représente une certaine réalité même si à mon sens avec tous les systèmes dérogatoire, c'est une autre alité biaisé. Normalement, j'aurais faire ce sujet. Une réforme courageuse que tout le monde attendait de ses vœux notamment la baisse des taux avec des tours réduction la réduction et la baisse des taux et d'ailleurs, nous avons fait donc incertum de de simulation par rapport justement à cette baisse de la TVA pour voir un impact sur les recettes de l'État sur la demande additionnelle, donc au niveau des ménages donc pour grosso modo, le système de taxation serait TVA 0 % pour les médicaments à 5 % pour les produits de première nécessité, les services sociaux dans l'électricité une TVA à 14 % un taux normal et éventuellement un taux à 20 % pour les produits. Du coup, ça peut générer des recettes additionnel pour l'état de évaluer style entre 10 à 12 pourcents parents. Donc comme quoi cette réforme peut avoir un impact positif sur le reste de l'État dégager une. Avoir d'achat supplémentaire impact la demande des ménages une fini la croissance mais je reviens je reviens juste chaussures fermées. Je voulais surtout sur la TV sur la TV, il y a pas eu grand-chose. En tout cas aucune annonce dans les recommandations si ce n'est si ce n'est la fin de la de la TVA comme financement du déficit de l'État a été dans l'obligation d'adhésion, il y a pas eu il y a pas eu de nouvelles TVA. Je pense c'est 50% 180 milliards de 10 % 60 % des recettes de 40 % alors aujourd'hui, il ne peut pas y toucher parce que encore une fois. C'est bien sûr parce que j'ai pas beaucoup de marge de manœuvre, il ne peut pas parce qu'il y a des engagements et il ne peut pas aujourd'hui ça tu en as des réductions d'impôts le CAT de ne pas comprendre le contexte dans lequel ils ont eu le maintenant sur la sur la TVA elle-même et on est d'accord sur le fait que des médicaments que tu vois beaucoup de tôt, ça enlève à la TV sans carte de l'Australie te dois pour l'entrée et ne l'ai pas ne serait-ce qu'en raison des cages trésorerie engagement de remédier à ça donc aujourd'hui aujourd'hui toutes les études montrent que le canton réduit les taux TVA. Ce sont pas des consommateurs qui en bénéficie, c'est que des producteurs comment dire ne repart que pasa en baisse de prix parce que c'est pas automatique ça ça peut se faire ça, il y a une je pense les dernières études à peu près le tiers qui va sur fond de réduction de prix mais de tir sur forme de profil pour les donc alors maintenant, c'est un détail du logis qu'est-ce qu'on veut qu'ils ont beaucoup d'argent et le rien de plus tard ou bien on distribue ça pour pour les ménages pour qu'il conçoit et améliorer leur niveau de vie. Donc ça c'est un débat de plus pour la première première première option mais aujourd'hui même si on baisse la TVA, il faut pas que les gens s'attendre à ce que c'est bien se traduit mécaniquement sur le prix de vente. Ok donc s'il y a pas de certains. Jouer sur la sur la méditation de lui à la maison le statu quo démobilisés de c'est formidable et je suis sûr que ce qui réglera ses propres problèmes de lui-même, ça s'appelle de l'Auto curation sur les sur la dépression et aussi il faut