Salons

Abidjan abritera le 3e «Made in Morocco»

,LE MATIN
14 Juillet 2017
maroc-export-abidjan.jpg Le choix d’organiser la 3e édition des «Made in Morocco» à Abidjan, se veut être le rendez-vous par excellence qui réunira les «ambassadeurs» de la marque Maroc autour des valeurs de rayonnement économique. Ph : DR

«Made in Morocco», offre la possibilité aux acteurs économiques africains de s'informer des opportunités d'affaires au Maroc.

«Made in Morocco», le Salon dédié au savoir-faire et aux produits marocains, se tiendra du 21 au 24 septembre prochain à Abidjan, pour une 3e édition qui connaîtra la participation de 120 exposants marocains et ivoiriens du secteur agroalimentaire, du tourisme, de l'artisanat et de l'immobilier, ont annoncé, jeudi à Casablanca, les organisateurs.

Placé sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, le Salon, qui se déroulera sur une superficie de plus de 4.000 mètres carrés, offre la possibilité aux acteurs économiques africains de s’informer des opportunités d’affaires au Maroc, de nouer de nouveaux contacts professionnels avec leurs homologues marocains et de conquérir de nouveaux marchés porteurs et à forte valeur ajoutée, ont indiqué les organisateurs lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation de cette édition.

«Le choix d’organiser la 3e édition des «Made in Morocco» à Abidjan relève de notre volonté de participer à la concrétisation de la vision de S.M. le Roi Mohammed VI, portée sur une ouverture tous azimuts sur les pays du continent africain», a souligné, à cette occasion, le directeur du salon, Mohamed Rahal Essoulami.

Après deux précédentes éditions organisées en 2014 et 2016 à Bruxelles en Belgique, le rendez-vous des «Made in Morocco» de 2017 cherche à monter en puissance en terme de contenu et de personnalités invitées, via un choix judicieux de thématiques abordées qui mettront en exergue la marque Maroc dans son environnement continental, tout en ouvrant le débat sur la modélisation de la marque Afrique, a-t-il noté.

Avec un marché «Made in Africa», une plateforme BtoB, ainsi que des panels de haut niveau, le «Made in Morocco» se veut être le rendez-vous par excellence qui réunira durant trois jours les «ambassadeurs» de la marque Maroc autour des «valeurs de rayonnement économique, d'échanges interculturels et d'intégration régionale en droite ligne avec la diplomatie royale portée par notre souverain», a ajouté Mohamed Rahal Essoulami.

Il a, en outre, précisé que le salon n'est pas l'apanage exclusif de ses organisateurs, mais une plateforme d'affaires et culturelle ouverte à toutes les bonnes volontés désireuses de porter haut le flambeau du Royaume et confirmer son enracinement millénaire en Afrique, et ce dans toute sa dimension économique, sociale, politique et civilisationnelle.

De son côté, Nadia Chelaoui, responsable du programme culturel du Salon, a fait savoir que le choix d’un pays africain pour la 3e édition de cette manifestation vise à renforcer et promouvoir la coopération entre les pays africains et à développer les échanges interculturels, relevant que la culture constitue un lien séculaire et permanent de rapprochement entre les pays africains.

Cette édition s'articulera autour de l'africanité des produits et services «Made in Morocco», tout en mettant l’accent sur le rôle de locomotive et de modèle que représente le Royaume pour de nombreux pays africains pour promouvoir le «Made in Africa». 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
10 Aout 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés