Tribune

Un monde meilleur grâce au sport

,LE MATIN
13 Mars 2016
Thomas-Bach.jpg Thomas Bach, président du Comité international olympique.

Ancien athlète moi-même, je me souviens très bien de l’excitation que l’on ressent à l’annonce de la première nomination à intégrer sa délégation nationale. Participer aux Jeux olympiques, représenter son pays et le sport que l’on aime est une expérience vraiment spéciale qui transforme la vie à jamais. Pour beaucoup d’athlètes, il s’agit d’un tremplin vers de nouveaux succès dans leur sport et leur vie future. C'est aux Jeux olympiques que les valeurs d’excellence, d’amitié et de respect sont véritablement vécues et incarnées sous les yeux du monde entier. Pour chaque athlète, les Jeux olympiques sont source d’inspiration pour toute une vie.

Ces valeurs universelles du sport sont au cœur de l’attrait que des modèles tels que Nawal El Moutawakel ou Hicham El Guerrouj exercent dans la société marocaine. Par leur réussite, ils ont inspiré les jeunes Marocains et nourri leur espoir d’aller eux aussi au bout de leurs rêves. C'est aux Jeux olympiques que les valeurs de tolérance, de solidarité et de paix prennent leur véritable signification. Dans le sport olympique, tout le monde est sur un pied d’égalité. Le sport est synonyme de compréhension, de respect et de dialogue. Le sport cherche toujours à jeter des ponts entre les individus et entre les cultures ; il ne cherche pas à ériger des murs, mais à les abattre. Le sport a besoin de la paix et le sport contribue à la paix. Les Jeux olympiques représentent le couronnement de cette vision. C’est là que la communauté internationale se rassemble pour une compétition pacifique. C’est ce lien avec les valeurs olympiques qui distingue si clairement les Jeux d’autres grandes manifestations internationales.

Le travail du Comité national olympique (CNO) du Maroc vise à promouvoir ces valeurs dans le pays. Le CNO a pour rôle de mettre le sport au service de la société. Le sport contribue ainsi directement à établir des bases solides pour l’avenir de la nation. En rendant visite cette semaine à votre magnifique pays, je veux envoyer un message d’encouragement à l’adresse du CNO et des athlètes marocains, alors que ceux-ci se préparent pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016. Et quelle meilleure occasion qu’une année olympique pour nous rappeler que les valeurs olympiques d’excellence, d’amitié et de respect sont plus pertinentes que jamais ?
L’été prochain à Rio de Janeiro, tous les Marocains pourront s’unir et partager leur fierté pour leurs athlètes. Ces derniers représenteront le pays dans un esprit de fair-play – et dans le climat actuel, il est crucial que ces modèles de la nation s’engagent à concourir honnêtement, pour des Jeux exempts de dopage, par respect pour les autres concurrents et les valeurs olympiques. Il est important d’avoir de telles figures d’exemple à admirer pour inspirer la prochaine génération de jeunes Marocains. Utiliser le pouvoir du sport pour exercer un impact positif sur la société est ce qui a motivé le jeune entrepreneur marocain Hamza Chraïbi à fonder son organisation à but non lucratif Arab Excellence. En mettant en avant des parcours de réussite personnelle dans la communauté arabe, dont beaucoup sont issus du milieu sportif, Hamza a créé une plateforme qui offre aux jeunes du monde arabe les conseils dont ils ont besoin pour prendre leur destin en main et devenir des citoyens responsables. Hamza fait partie d’un groupe de jeunes ambassadeurs du monde entier soutenus par le Comité international olympique qui se sont engagés à vivre en accord avec les valeurs olympiques et à inciter les jeunes à faire de même et à se responsabiliser.

Le CIO soutient le travail des 206 Comités nationaux olympiques dans le monde, ainsi que celui de jeunes leaders comme Hamza, car, de manières différentes, ils montrent tous l’exemple en mettant le sport au service des communautés.

À travers leurs remarquables initiatives, ils donnent aux jeunes d’aujourd’hui l’espoir et la foi en leur capacité de réaliser leur rêve et d’atteindre leurs objectifs. Au Maroc, ils continuent de perpétuer l’héritage que les pionniers, tels Nawal El Moutawakel et Hicham El Guerrouj, ont laissé. Ce faisant, ils donnent à la jeune génération d’aujourd’hui confiance en elle-même et en son avenir.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
13 Juin 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés