Fès

250 millions de DH alloués au plan de lutte contre les inondations

,LE MATIN
10 January 2017 - 18:23
Le-Plan-porte.jpg Le Plan porte, entre autres, sur l’aménagement de ruisseaux sur une longueur de 22 km et la construction de 44 ouvrages de passages.

Le conseil préfectoral de la ville de Fès a tenu, lundi dernier, sa session ordinaire au titre du mois de janvier, dont les travaux ont particulièrement été consacrés au plan de protection de la cité contre les inondations.

Un investissement de 250 millions de DH a été alloué au Plan de protection de la ville de Fès contre les inondations, a indiqué la directrice de l'Agence du bassin hydraulique de Sebou (ABHS), Samira El Haouat.
S’exprimant lundi dernier lors de la session ordinaire du conseil préfectoral de la ville de Fès, la responsable a souligné que ce plan d’envergure concerne la construction du barrage Oulad Bouabid pour un coût global de 50 millions de DH, la réalisation d’un autre barrage sur Aïn Oued Smen pour un coût estimé à 57 millions de DH et l’élévation du barrage Al Mehraz pour un budget de 15 millions de DH.

Le Plan de lutte contre les inondations porte, entre autres, sur la mise en place d’un réseau de transfert de 3,5 km entre Oued Lhaymer et Oued Al-Mehraz (20 millions de DH), l’aménagement de ruisseaux sur une
longueur de 22 km (76 millions de DH), la construction de 44 ouvrages de passages (11 millions de DH), l’aménagement et l’élévation des berges d’oued Fès (15 millions de DH) et la reconstruction d’un pont de l’Office national des chemins de fer (5 millions de DH).

La directrice de l’ABHS a également mis en valeur les perspectives de développement des ressources hydriques au niveau de la préfecture de Fès, à travers le renforcement du partenariat avec les divers intervenants, l’appui de la recherche scientifique et pratique, la sensibilisation et l’adhésion de la société civile à la préservation des ressources en eau afin de lutter contre les inondations et la pollution, de valoriser les retenues des barrages et de développer l’économie d’eau. Lors de cette session, les membres du conseil préfectoral ont adopté à l’unanimité la décision de l’ouverture d’un compte spécial relatif au financement du programme complémentaire du programme d’urgence de réhabilitation des bâtisses menaçant ruine dans les quartiers sous-équipés de la ville.

L’assemblée préfectorale de Fès a également décidé de reporter à la session prochaine l’examen et l’adoption de deux conventions de partenariat dédiées à la protection du consommateur et la formation des jeunes porteurs de projets de développement, outre la création d’une structure d’équité et d'égalité des chances et d’approche genre.







E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
21 Janvier 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés