Quelle boîte à outils pour devenir leader ?

Les clés pour émerger parmi les nombreux autres talents et gagner en influence

,LE MATIN
13 Mars 2017
Les-cles-pour-emerger-parmi.jpg Connecter. Écouter. Partager. Et entrainer. Rien ne se fait seul.

Par Amandine Lepoutre, fondatrice et CEO de Thinkers&Doers. Dans tout le Maghreb et particulièrement au Maroc, une règle semble se vérifier constamment : si les startups se créent localement, avec l’objectif d’un succès économique rapide, l’ambition est dès le début internationale. Ils sont de plus en plus nombreux à se lancer dans cette aventure.

Et c’est bien cette effervescence qui nous pousse à regarder ce qui s’y passe avec attention. Pour investir et chercher l’inspiration qui permet de répondre aux besoins urgents des populations. Alors qui sont ces nouveaux leaders et comment construisent-ils leur influence ?
Chez Thinkers&Doers, nous organisons un cycle international de conférences à la rencontre des nouveaux leaders de Tunis, à Casablanca, de Beyrouth à Bahreïn, de Riyad à Dubaï. Journées de travail, rendez-vous pour les «nouveaux leaders» qui y débattent, travaillent ensemble, apprennent de leurs expériences. Ce cycle «Follow the Leaders» a un double objectif : donner de la visibilité aux initiatives innovantes et créatives des entrepreneurs régionaux. Et chercher les caractéristiques de ces nouvelles formes de leaderships. Pourquoi une telle effervescence ? Comment les entrepreneurs réussissent-ils à fédérer malgré des contextes compliqués, souvent peu favorables à la réussite ? Quels sont leurs traits de caractère et leurs clés de réussite ? «Follow the Leaders» n’est pas terminé. Mais trois grandes tendances se dessinent déjà. En les rencontrant, nous avons commencé à découvrir leurs secrets et clés de réussite. En voilà les trois premières…

La première : Pensez grand, expérimentez localement
Pour ceux qui se lancent, l’ambition est de révolutionner un marché. Mondial. Pourtant de nombreux entrepreneurs s’y cassent les dents. Mais les entrepreneurs locaux ont une autre idée en tête : l’échelle de la ville est la meilleure pour expérimenter. Échouer. Recommencer. Pour diffuser. «Follow The Leaders» à Tunis, un des co-fondateurs de la startup Chifco expliquait que c’était grâce à son entourage qu’il avait pu tester ses services.»Si je réussis localement, nationalement, internationalement, je deviens un modèle pour d’autres. Avant de partir à la conquête du monde, il faut conquérir son entourage. Seuls les proches vous diront ce qui va ou pas».

La deuxième : Connectez-vous pour avancer
La force de la communauté, les startuppers semblent l’avoir bien comprise. Échanges de bonnes pratiques, contacts, données : la puissance de la communauté est réelle. Au Maghreb, les systèmes de mentorat sont les plus forts. D’abord, créez vos réseaux. Bâtissez vos communautés. Sachez qui sont vos meilleurs alliés. Vos futurs acheteurs. Consommateurs. Une fois ces tribus, réelles et virtuelles, établies, il s’agit alors de partager vos succès. Autre spécificité locale : Connecter. Écouter. Partager. Et entrainer. Rien ne se fait seul. Cela, la jeunesse arabe l’a bien compris. Un état d’esprit qui gagne à être adopté.

La troisième clé : Agissez pour le bien commun
Une urgence derrière cela. Créer son emploi. Celui de ses pairs. Agir pour le bien commun et construire un business profitable. Au sens de l’impact social. Pour plus de 55% des startuppers de la région, selon une étude citée par Philanthropy Age en novembre dernier, la donne «impact social» fait partie des premières raisons qui poussent les entrepreneurs maghrébins à monter une startup.
Il faut inventer des solutions qui permettront de résoudre des problèmes sociétaux à court terme. Et de construire quelque chose de durable, pour les générations futures. L’impact social est une des particularités de la région. En y répondant, les startuppers, seraient plus mobilisés et cohérents dans leur vision. Pour maximiser leur chance de succès.
Les entrepreneurs ont pris le pouvoir. Forts de leurs succès et rayonnement international, ces nouveaux acteurs révolutionnent le paysage économique et social de la région. À leur côté, leurs communautés engagées qui les poussent à émerger. Pour construire leur influence positive et émerger à l’international ? Il y a fort à parier que oui.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
24 Juillet 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés