Sévère sécheresse au Kenya

L'ONU appelle à débloquer 166 millions de dollars

,LE MATIN
17 Mars 2017

Les Nations unies et les partenaires humanitaires ont lancé un appel pour la mobilisation de 166 millions de dollars en vue de faire face aux effets dévastateurs de la sécheresse sur les communautés pastorales et agro-pastorales dans le nord du Kenya.

«Aujourd'hui, nous appelons à 166 millions de dollars pour appuyer ces efforts par le biais de l’Organisation des Nations unies et d’autres partenaires», a déclaré le coordinateur des Nations unies au Kenya, Siddharth Chatterjee.

Pour la troisième année consécutive, la sécheresse décime le bétail, détruit les moyens de subsistance, favorise la propagation des maladies et engendre de grands mouvements de population.

La moitié des 47 comtés du Kenya sont affectés par la sécheresse déjà déclarée par le gouvernement comme «catastrophe nationale». Les précipitations en dessous de la moyenne enregistrées en 2016 ont engendré une sécheresse sévère dans les comtés arides et semi-arides du pays, portant le nombre des Kényans en
situation de précarité et d’insécurité alimentaire à 2,6 millions en moins d’un an, relève le communiqué, ajoutant que plus de 357.000 d'enfants, de femmes enceintes et de nouvelles mères souffrent de «malnutrition
aiguë». Les conditions sont appelées à se détériorer davantage si les pluies ne sont pas au rendez-vous la prochaine saison.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Mars 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés