Forum Afrique Développement

Mohamed El-Kettani : «Le FIAD 2017 a reçu plus de 2.000 opérateurs économiques venus de 30 pays»

,LE MATIN
19 Mars 2017
Forum-afrique-developpement.jpg Le club Afrique développement s’est engagé à s’ouvrir sur différentes plateformes économiques dans le monde pour faciliter les échanges avec le continent africain.

Le Matin TV a reçu, en exclusivité, le président-directeur général du Groupe Attijariwafa bank, organisateur du Forum international Afrique Développement (FIAD). Mohamed El-Kettani est revenu sur les moments forts de ce rendez-vous africain tenu jeudi et vendredi derniers à Casablanca et a dressé le bilan d’une édition qui, de l’avis de tous, a tenu toutes ses promesses.

Pour débattre des modèles de croissance inclusive en Afrique, le FIAD 2017 a reçu plus de 2.000 opérateurs économiques venus de 30 pays et plus de 5.000 rendez-vous d’affaires en BtoB. Un engagement qui traduit l’importance de la question du développement inclusif et de la prise de conscience de la part des opérateurs économiques pour agir dans le sens de faire émerger de nouveaux modèles de croissance basés sur les potentialités et les richesses du continent. En effet, comme l’a expliqué M. El-Kettani, le choix de la thématique de croissance inclusive «s’est imposé de lui-même, au vu des résultats des dernières études économiques sur le continent. Il en ressort que la croissance économique était certes au rendez-vous pour l’Afrique, mais qu'elle n’était pas génératrice de création d’emplois au niveau souhaité par les gouvernements. Le comité d’organisation du Forum a été unanime, il fallait retenir ce thème et poser la question aux experts : quels seraient les modèles de croissance inclusive que le continent africain pourrait adopter ?»

Évoquant le bilan de cette cinquième édition, M. El-Kettani a tenu a exprimé sa fierté de pouvoir organiser ce forum, pour la cinquième fois consécutive, sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI et de recevoir spécialement cette année S.E.M. Christian Roch Kaboré, Président du Burkina Faso, qui a présidé la séance d’ouverture et de clôture du FIAD 2017. Il faut noter également que le FIAD veille à innover au fil des éditions, et cette année la volonté des organisateurs était de réunir les opérateurs économiques aux côtés des décideurs politiques pour qu’ils puissent échanger et travailler ensemble sur les modèles de croissance inclusive les plus adaptés aux spécificités du continent. «J’ai visité les espaces des rendez-vous d’affaires, je n’ai eu que des retours positifs et encourageants des délégations présentes.

En deux jours, elles ont pu avoir 8 à 10 rendez-vous de travail pour discuter des opportunités commerciales, de co-investissement et de concrétisation», a noté le PDG d’Attijariwafa bank. Et d’ajouter que ces échanges ne feront que renforcer et enrichir les activités du club Afrique développement créé en 2016 et dont l’objectif est de travailler tout au long de l’année pour fédérer les opérateurs africains de différents secteurs en vue de créer des opportunités d’affaires sectorielles ou d’organisation des one-to-one entre les opérateurs économiques. Le Club s’est également engagé à s’ouvrir sur différentes plateformes économiques dans le monde pour faciliter les échanges avec le continent africain. Pour le FIAD 2018, la réflexion sera axée sur les thèmes de la femme, de la jeunesse et du développement des synergies entre l'Afrique de l'Est et de l'Ouest, conclut M. El-Kettani.

Découvrez l’intégralité de l’entretien accordé par M. El-Kettani au Matin TV sur le lien : http://lematin.ma/video/exclusif-mohamed-kettani-dresse-le-bilan-du-fiad-2017-873.html.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
30 Mai 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés