Mauritanie

Projet d’un programme économique appuyé par le FMI

,LE MATIN
15 Mars 2017
Mauritanie-b.jpg Selon le FMI, les réformes en Mauritanie ont contribué à réduire les déséquilibres macroéconomiques et à regagner en compétitivité.

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) a séjourné à Nouakchott du 28 février au 13 mars 2017 pour des entretiens avec les autorités mauritaniennes dans le cadre de la consultation annuelle au titre de l'article IV. Cette mission avait également pour objectif de discuter d’un programme économique et financier mauritanien couvrant la période 2017-2020 susceptible d’être appuyé par le FMI. «Ces discussions se poursuivront au cours des prochaines semaines, et les parties se sont accordées sur l’importance d’avancer rapidement», indiquent les responsables du FMI dans un communiqué. En attendant, ces derniers saluent les politiques de réformes économiques en Mauritanie.

«Les autorités mauritaniennes ont adapté résolument leurs politiques économiques aux circonstances difficiles qui perdurent depuis deux ans suite à la baisse des cours des métaux. Elles ont réagi en réduisant fortement le déficit budgétaire de plus de 3% du PIB en 2016, en mobilisant des prêts et dons extérieurs, et en utilisant le taux de change pour regagner en compétitivité», est-il indiqué. Elles ont aussi engagé une série de réformes économiques jugées importantes et ont poursuivi les investissements publics, notamment dans l’infrastructure. Ces actions ont contribué à réduire les déséquilibres macroéconomiques : l’inflation est restée basse à 1,5% en moyenne, le déficit du compte courant de la balance des paiements a baissé à 12% en excluant les importations du secteur extractif financées par des investissements étrangers, et les réserves de change se sont maintenues à 5 mois et demi d’importations des secteurs non extractifs. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Mai 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés