Festival de Fès de la diplomatie culinaire

Une édition en miroir avec les expériences de Zyriâb

Ayoub Akil,LE MATIN
12 Avril 2017
Fès-de-la-diplomatie-culinaire.jpg La chef marocaine Najat Kaanache rencontrera cette année les chefs venus de divers horizons.

Nourri du franc succès de sa première édition l’année dernière, le Festival de Fès de la diplomatie culinaire rempile du 27 au 30 avril avec un programme éclectique autour du thème «Diplomatie culinaire dans le monde méditerranéen : les recettes de Ziryâb». Organisé par l'agence d'ingénierie culturelle Parchemins concepts, cet événement sera cette année en miroir avec les expériences de Zyriâb et livrera une réflexion sur la façon d'intégrer, dans l’approche politique et diplomatique contemporaine, des dimensions culturelles essentielles.

Riche, coloré, gai, le Festival de Fès de la diplomatie culinaire s’apprête fermement à renouer avec le succès de sa précédente édition. Prévu du 27 au 30 avril, l’événement mettra en avant le patrimoine gastronomique marocain dans ses trois composantes : arabo-andalouse, amazighe et judaïque au croisement des traditions culinaires de trois pays : la France, l’Espagne et l’Italie. Chaque dîner, préparé en coopération avec les représentants de chaque communauté, sera l’occasion de mettre en avant la tradition arabo-andalouse, amazighe et hébraïque de Fès et du Maroc. Le fil conducteur de ces échanges sera exprimé par le voyage du grand Ziryâb, à la fois fondateur de la musique andalouse et créateur d’une tradition gastronomique encore vivante aujourd’hui. D’où le choix du thème de cette édition : «Diplomatie culinaire dans le monde méditerranéen : les recettes de Ziryâb».

Pour le directeur du Festival, Oussama Skali, dans l’esprit de cet événement, la tradition gastronomique marocaine cherchera à faire revivre un patrimoine d’une grande richesse et d’une grande authenticité qui reste ouvert aux influences et saveurs des différentes cultures du monde et à une nouvelle dynamique créative. Cette approche sera exprimée par les nombreux Chefs internationaux venus participer au Festival comme ambassadeurs du patrimoine culturel gastronomique de leur pays. «Symbole du métissage culturel dont l’Islam a été l’agent le plus actif en Méditerranée pendant au moins 10 siècles, Ziryâb avait tôt compris que l’art de la table était propice à la diplomatie et à la paix. Ainsi, Ziryâb nous a inspiré le désir de suivre les itinéraires tracés par ses recettes en déroulant le fil conducteur des arts et des saveurs culinaires», indique le directeur du Festival.

Dans cet esprit, la chef marocaine Najat Kaanache rencontrera cette année des personnalités aussi diverses que Christian Têtedoie, chef étoilé et Meilleur Ouvrier de France, Stefania Barzini, chef culinaire et célèbre journaliste italienne, Oliel Makhlouf, grand chef cuisinier hébraïque, et Fernando Pérez Fernández, grand chef espagnol à la tête de l’établissement «9 balcones» de Huelva. Des dîners-débats sont au programme de la deuxième édition du Festival, organisés chaque soir et précédés par une création originale, artistique et musicale inspirée du répertoire du Ziryâb. Le public est aussi convié à des projections de films, des expositions et des dégustations de produits du terroir qui auront lieu chaque jour gratuitement. Chaque jour, le public pourra découvrir la création artistique de la deuxième édition du Festival «La quête de Ziryâb», spectacle conté par des musiciens et des chanteurs aux multiples influences.

Outre les prestations artistiques et les soirées (dîners-débats) organisées pendant le Festival, l'art gastronomique, mais également la réflexion intellectuelle seront les vecteurs privilégiés d’un échange interculturel. Chaque jour, un pays méditerranéen et une tradition marocaine seront à l’honneur. Les Chefs nationaux et internationaux seront invités à faire leur marché dans la Médina. Des ateliers de cuisine dans des établissements publics de formation hôtelière auront lieu sous la supervision de Chefs renommés.





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
13 Juin 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés