Méditerranée occidentale

Une nouvelle initiative européenne pour le développement durable de l'économie bleue

,LE MATIN
19 Avril 2017
Mediterranee-occidentale-b.jpg L'initiative vise à favoriser la coopération entre les dix pays concernés.

La Commission européenne a lancé, mercredi, une nouvelle initiative pour le développement durable de l'économie bleue dans la région de la Méditerranée occidentale. Cette initiative permettra à l'Union européenne (UE) et aux pays voisins de travailler ensemble pour accroître la sûreté et la sécurité maritimes, de promouvoir une croissance et un emploi durable de l'eau et de préserver les écosystèmes et la biodiversité, a indiqué la Commission, dans un communiqué.
L'initiative, qui vise à favoriser la coopération entre les dix pays concernés, s’assigne trois objectifs principaux, à savoir un espace maritime plus sécurisé, une économie bleue intelligente et résiliente et une meilleure gouvernance de la mer.

La Commission précise que cette initiative est le fruit de plusieurs années de dialogue entre dix pays de la région de la Méditerranée occidentale qui sont disposés à travailler ensemble sur ces intérêts partagés pour la région. Il s’agit de cinq États membres de l'UE (France, Italie, Portugal, Espagne et Malte) et de cinq pays partenaires du Sud (Maroc, Algérie, Libye, Mauritanie et Tunisie). Le Commissaire européen responsable de la Politique européenne de voisinage et des négociations de l'élargissement, Johannes Hahn, a indiqué que «cette nouvelle initiative régionale identifie et exploite le potentiel économique de la Méditerranée et ses lignes côtières pour renforcer encore la croissance économique, contribuer à la création d'emplois et, éventuellement, à la stabilisation de la région». Il s’agit, selon lui, d’une «étape importante vers une coordination et une coopération plus étroites entre les pays participants».

L'initiative sera financée par des fonds et instruments financiers internationaux, européens, nationaux et régionaux existants, qui seront coordonnés et complémentaires. Cela devrait créer un levier et attirer des fonds d'autres investisseurs publics et privés. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Avril 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés