Menu
Search
Mercredi 17 Juillet 2024
S'abonner
close
Mercredi 17 Juillet 2024
Menu
Search

Séisme d'Al Haouz : La synergie du leadership et du patriotisme

No Image

Kamal El Alami, Directeur général adjoint du Groupe Le Matin

Le vendredi 8 septembre 2023, un violent séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter a frappé la chaîne montagneuse rocheuse de l’Atlas, à la commune d’Ighil dans la province d’Al Haouz. Ce tremblement de terre a été ressenti pratiquement sur tout le territoire national et a créé un sentiment de frayeur, même dans les grandes villes éloignées. Sur un rayon de 100 km autour de l’épicentre, le tremblement de terre a ravagé une large zone rurale qui compte plus de 2.000 villages enclavés dans les montagnes et dont les techniques de construction sont ancestrales, basées sur les matériaux locaux et sans mesures anti-sismique. Cette architecture séculaire fusionne avec une nature préservée dans un écosystème rare de nos jours qui donne un cachet fascinant au Maroc du Grand Atlas.

Le charme de ces beaux villages des cimes des montagnes est rehaussé par la simplicité, la bonté et la piété des nobles habitants qui les occupent. Une population à la foi inébranlable qui a su rester digne dans l’adversité du séisme et face aux malheurs des pertes humaines et matérielles qui ont attristé les cœurs de toute une planète compatissante et solidaire.

Tel un seul corps, le Maroc s’est mobilisé, toutes composantes confondues, de manière immédiate, spontanée et harmonieuse afin de venir en aide aux concitoyens des zones sinistrées. De manière diligente, Sa Majesté le Roi a tenu le 9 septembre une séance de travail comparable à un conseil de guerre qui implique toutes les instances et les autorités concernées afin de s’enquérir de l’avancement des multiples actions déjà déployées, renforcer les ressources mobilisées et décider des mesures de coordination et d’accompagnement nécessaires à cette première phase.

Les citoyens marocains ont prouvé encore une fois leur patriotisme par un élan de solidarité incroyable qui a ébahi le monde et instauré un exemple à suivre. Les patriotes ont engorgé les centres de don de sang, vidé les rayons des hypermarchés et sillonné les routes qui mènent vers les zones sinistrées. L’engagement populaire était omniprésent de Tanger à Lagouira.

De même, vu l’ampleur des dégâts, les dons numéraires ont foisonné vers le numéro de compte bancaire du Fonds spécial mis en place pour la gestion des effets du tremblement de terre. Les associations et fondations ont pu canaliser les aides populaires en coordination avec les forces militaires et les autorités engagées sur le terrain sans interruption durant toute la période critique. Ces structures restent mobilisées durant la période de transition vers la reprise d’une vie normale.

Sous le leadership de son Souverain, le Maroc a remué ciel et terre en mobilisant ses différentes forces armées, forces de l’ordre, Protection civile, secouristes volontaires, citoyens et équipes des pays amis afin de secourir les personnes piégées dans les montagnes. L’expertise du Royaume à travers ses déploiements dans les zones enclavées ou de sinistres au Maroc et à l’étranger a largement contribué à l’agilité et l’efficacité de sa réactivité face à la catastrophe subie. De même, les équipements de pointe dont il dispose ont permis de quadriller de manière efficace des zones inaccessibles par voies normales. Ainsi, les hôpitaux de campagne déployés ont permis une prise en charge rapide des blessés et des traumatisés, les centres de coordination ont veillé à la bonne couverture des besoins de tous les villages impactés, les hélicoptères et drones ont quadrillé la zone apportant évaluations, aides et secours et les engins de terrassement ont ouvert les chemins bloqués.

En plus, l’autorisation de la libre circulation dans les zones sinistrées a encouragé les citoyens volontaires à affluer dans les villages touchés en apportant aides et soutiens moral et physique dès les premières heures du drame. Malgré les risques d’éboulement et les fréquentes répliques sismiques, les patriotes marocains de tout statut, confession et origine ont répondu à l’appel du cœur et de la fraternité afin de soutenir et réconforter les populations affectées. En un temps record, toutes les urgences ont été prises en charge, dont l’hébergement provisoire dans des tentes et la reprise des classes d’enseignement.

Sa Majesté le Roi a même octroyé le statut de pupille de la nation aux orphelins de cette catastrophe naturelle et a engagé les pouvoirs publics dans des indemnisations honorables et une reconstruction responsable et fidèle à l’esprit et à la culture de la région pour une enveloppe estimée à 8 milliards de dirhams. En plus, un budget titanesque de 120 milliards de dirhams sera mobilisé sur cinq ans afin de refaçonner les régions concernées de manière durable et révolutionnaire, digne de la renommée du Maroc actuel.

La gouvernance exemplaire de cette crise porte un sceau Royal et révèle un Maroc souverain dans ses décisions, stratège dans ses actions, bien outillé et organisé dans sa mobilisation et surtout fort de son Roi visionnaire et de son peuple patriote. Cet alignement des étoiles n’est pas le fruit du hasard, mais trouve toute sa source dans la synergie entre une vision claire et un travail acharné et méthodique dans divers domaines et nourrissant ainsi la locomotive du codéveloppement.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.