Menu
Search
Jeudi 18 Juillet 2024
S'abonner
close
Jeudi 18 Juillet 2024
Menu
Search

Après le gaz, SDX Energy se lance dans les énergies renouvelables au Maroc

La compagnie britannique d’exploration gazière SDX Energy se dote d’un nouveau plan stratégie de 4 ans maximum. A travers cette nouvelle feuille de route, la junior se défait de ses actifs égyptiens pour financer son virage vers l’énergie verte au Maroc. Objectif : réaliser des ventes croisées gaz/énergie propre. Une mission que Daniel Gould, nouveau PDG de la société, est sûr de réussir.

No Image
SDX Energy opère un virage stratégique important. Après 12 ans d’existence au Maroc dans le secteur de l’exploration gazière, la compagnie britannique a décidé de se positionner également sur les énergies renouvelables. Ainsi, la junior confirme son souhait de devenir un fournisseur d’énergie hybride intégré et un acteur régional stratégique de la transition énergétique. Le nouveau plan stratégique est conçu pour un horizon à court et moyen terme, couvrant jusqu'à quatre ans. Son exécution sera conduite par le nouveau PDG de la junior, Daniel Gould.



Pour se concentrer sur la croissance de ses opérations marocaines et sécuriser le financement nécessaire à l’exécution de sa nouvelle stratégie dans le Royaume, SDX Energy a décidé de céder l’ensemble de ses actifs égyptiens. Elle annonce qu’elle maintiendra, en revanche, tous ses actifs marocains et continuera à produire du gaz naturel et à le vendre à ses actuels et futurs acheteurs. A cet effet, la compagnie compte maintenir un fonctionnement sur le principe de «faire plus avec ce que nous avons», avec un plan visant à étendre son infrastructure de transport de gaz existante pour permettre des importations de gaz d'Espagne, via le gazoduc Maghreb-Europe, en élargissant l'approvisionnement en gaz vers la région de Kénitra. Prévoyant des activités de forage supplémentaires au Maroc en 2024, SDX Energy compte financer ces travaux à travers un accord de paiement anticipé avec le plus grand acheteur de l'entreprise.

«Au cours des six derniers mois, le haut management de SDX a travaillé intensivement pour repositionner la société, jetant ainsi les bases de l'exécution de la nouvelle stratégie de la société. Cette stratégie aidera l'entreprise à générer une création de valeur durable et à long terme, en ouvrant de nouvelles orientations commerciales et opportunités de projets. Avec la cession prochaine d'actifs égyptiens et une série d'opportunités passionnantes au Maroc, SDX a commencé à se repositionner sur les plans organisationnel et opérationnel et j'ai hâte de guider la société vers un avenir prospère pour ses actionnaires», a déclaré Daniel Gould.

En adoptant cette nouvelle stratégie de production d’énergie renouvelable, SDX Energy compte réaliser «une vente croisée, commercialement intéressante, de gaz et d’électricité verte», espère la compagnie, tirant parti de «sa présence de plus de 12 ans au Maroc, d'un historique de livraison réussi, d'une solide liste de clients acheteurs de gaz et d'une infrastructure de transport de gaz unique, permettant la distribution de gaz vers l'une des plus grandes zones de libre-échange d'Afrique».

La vision de SDX d'une activité diversifiée en matière de transition énergétique devrait se concrétiser à travers une série de projets complémentaires et modulaires. Le premier concerne l’expansion de l'infrastructure de transport de gaz existante de SDX (Gazoduc Maghreb-Europe). Une fois réalisée, elle permettra à SDX de fournir du gaz d'Europe aux acheteurs industriels de la région marocaine de Kénitra. Le deuxième projet porte sur la production et la vente croisée d'énergie renouvelable avec les contrats de prélèvement de gaz existants de SDX. Le troisième projet couvre l’expansion verticale vers des initiatives supplémentaires de production d’électricité, sur une base opportuniste.

«Ces projets peuvent être exécutés en parallèle et indépendamment les uns des autres, en profitant de la forte demande et de l'environnement tarifaire favorable au Maroc pour le gaz et l'électricité verte supplémentaires. SDX prévoit de conclure des partenariats avec des parties prenantes clés dans un certain nombre de projets et prévoit à la fois d'étendre les coentreprises existantes et de créer de nouvelles coentreprises», indique la junior.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.