Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

Commerce en ligne, tourisme... L’activité monétique en pleine forme

L’activité monétique au Maroc reste sur sa lancée. À fin septembre, elle a enregistré une forte croissance, avec une augmentation de 16,28% des paiements, répartis sur 117,7 millions d’opérations. Le montant moyen réglé par carte a continué à diminuer pour atteindre 349 dirhams. Cette période a été également marquée par un changement significatif dans les préférences de paiement, avec 152,2 millions de dirhams réglés directement en ligne. De plus, les paiements effectués par cartes étrangères au Maroc ont connu une progression de 59%, totalisant 17,7 milliards de dirhams.

Man use credit cards with Electronic Data Capture
Man use credit cards with Electronic Data Capture
L’activité monétique au Maroc a connu une forte croissance au cours des 9 premiers mois de l’année par rapport à la même période de 2022, selon le rapport d’activité du Centre monétique interbancaire (CMI). Globalement, paiements et retraits des cartes marocaines ont augmenté de 15% tant en nombre qu’en montants. Quelque 301 millions de retraits des guichets automatiques bancaires (GAB) ont été ainsi effectués, représentant 299 milliards de DH. Dit autrement, cela signifie que sur cette période, en moyenne, 11.425 DH ont été retirés chaque seconde... La hausse des retraits d’une année sur l’autre est de 13,30% en nombre et 15,15% en montant et le retrait moyen ressort à moins de 1.000 DH (994 DH exactement).

>>Lire aussi : Paiement par carte : les Marocains ont dépensé 47,9 milliards de DH en 2022

Concernant les 41 milliards de dirhams (+16,28%) de paiements effectués, ils sont répartis en 117,7 millions d’opérations (+20,33%). On constate que le montant moyen réglé par carte continue de chuter pour s’établir à 349 DH. L’adoption progressive, mais forte du paiement sans contact se poursuit. Le marché est ainsi passé d’un ratio contactless de 51% en nombre et de 28,5% en montant durant les 9 premiers mois de l’année 2022 à 55,9% en nombre et 29,9% en montant durant la même période en 2023.

E-commerce : plus de 7,5 milliards de DH brassés en ligne

Le commerce en ligne confirme son dynamisme sur la période, avec un montant échangé en hausse de 17,20% à 7,56 milliards de dirhams pou un nombre de transactions également en hausse de 21,80% à 23,76 millions. La transaction moyenne se situe ainsi à 318 DH.

La montée de la confiance des consommateurs marocains dans le commerce en ligne se manifeste clairement. Cette tendance se reflète également dans la forte réduction des transactions effectuées via les GAB avec des cartes marocaines pour le paiement des factures, taxes et recharges télécoms. En comparaison avec l’année 2022, le nombre de ces transactions a chuté de 30,8%, tandis que le montant enregistré a diminué de 21,2%. Désormais, un total de 152,2 millions de DH est directement réglé en ligne, marquant ainsi un changement significatif dans les préférences de paiement.

En outre, le déplacement des Marocains à l’étranger pour tourisme confirme son développement et cela se traduit dans l’activité des cartes marocaines. Ainsi, sur 1 an, le nombre de transactions concernant les paiements augmente de 29%, pour un montant de 8 milliards de DH (+47,3%). Également sur les 9 premiers mois de l’année, 1,27 milliard a été retiré dans les GAB à l’étranger, un montant en hausse de 34,80%.

Croissance particulièrement dynamique pour les cartes étrangères

Si en 2022, l’activité des cartes étrangères à fin septembre avait retrouvé son niveau de 2019 et ainsi effacé les effets de la pandémie, 2023 vient démontrer la forte progression de l’activité touristique et la solidité des fondamentaux de cette activité. Les paiements effectués par cartes étrangères au Maroc à fin septembre progressent de 59% à 17,7 milliards, répartis sur 17,6 millions d’opérations (+62,7%). Du côté des retraits, 2023 est la première année où le niveau de 2019 est retrouvé et même dépassé. Avec 12,5 milliards de DH retirés des GAB, cela représente une progression sur la période équivalente de 31,2% par rapport à 2022 et de 23,6% par rapport à 2019.

La confiance dans le e-commerce marocain se manifeste également dans les règlements effectués par cartes étrangères. Pour la première fois, la barre du milliard de DH sur 9 mois est dépassée (1,16 milliard de DH). La progression est spectaculaire : +91,2%. En comparant à 2019, c’est une augmentation de 302% !

Cette nette embellie, tous secteurs confondus de la monétique au Maroc, provient de plusieurs facteurs. Pour les cartes marocaines, l’effet base est positif puisque le nombre de cartes émises a progressé en un an de 4,99% à 19,67 millions. Dans le même temps, le nombre de GAB peut être considéré comme stable à 8.176 points de retraits (+0,16%). Pour les cartes étrangères, c’est la hausse du nombre de touristes entrés au Maroc sur la période qui sont à l’origine de l’augmentation des quantités d’argent retirées ou réglées chez les commerçants. Enfin, l’inflation participe également, de fait, à l’augmentation générale des montants réglés et des montants retirés des GAB ou échangés par le biais des cartes de paiement ou de crédit.