Menu
Search
Mardi 20 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 20 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

Le déficit commercial s’allège de 6,1% à 241,37 milliards de DH à fin octobre

Les importations ont reculé de 3,9%, s’établissant à 591,51 milliards de DH et les exportations se sont repliés de 2,4% à fin octobre 2023. Ce qui s’est traduit par un allègement du déficit commercial de 6,1% à 241,37 milliards de DH à fin octobre 2023 et une amélioration du taux de couverture qui gagne 0,9 point à 59,2%.

La baisse des achats de biens est due, essentiellement, au repli des importations des produits énergétiques, des demi produits et des produits bruts.
La baisse des achats de biens est due, essentiellement, au repli des importations des produits énergétiques, des demi produits et des produits bruts.
Les échanges commerciaux de marchandises continuent de marquer le pas, aussi bien pour les importations que pour les exportations. Les importations ont, en effet, reculé de 3,9% s’établissant à 591,51 milliards de DH au cours des dix premiers de cette année par rapport à la même période de 2022 et les exportations se sont repliées de 2,4%, se chiffrant à 350,13 milliards de DH, selon les derniers chiffres publiés par l’Office des changes sur les échanges extérieurs. Cet écart de rythme de progression entre les deux pans des échanges commerciaux s’est traduit par un allègement du déficit commercial de 6,1% à 241,37 milliards de DH à fin octobre 2023 et une amélioration du taux de couverture qui gagne 0,9 point à 59,2%.



La diminution des achats de biens est due, essentiellement, au repli des importations des produits énergétiques, des demi-produits et des produits bruts. En effet, les approvisionnements en produits énergétiques reculent de 22%, du fait essentiellement de la baisse des importations du gas-oils et fuel-oils. Celle-ci est due à la contraction des prix de 17,4% conjugué à la baisse des quantités importées de 10,5%. Les achats des demi-produits baissent de 12,6% suite à la chute des achats de l’ammoniac de 61,5% et ceux des produits bruts reculent de 23,9%. Pour ce qui est des achats des produits alimentaires, ils sont en quasi-stabilité. A contrario, les importations des produits finis de consommation s’accroissent de 12,1% et celles des biens d’équipement augmentent de 14,6%.

En ce qui concerne la baisse des exportations de marchandises, elle concerne, essentiellement, les expéditions des phosphates et dérivés (-43,4%). Cette baisse concerne les ventes des engrais naturels et chimiques (-41,1%), celles de l’acide phosphorique (-46,4%) et celles des phosphates (-51,8%). En revanche, les ventes du secteur de l’automobile (30,5%), celles de l’électronique et électricité (28,4%) et celles du textile et cuir (5,5%) affichent une augmentation. Les ventes du secteur de l’agriculture et agro-alimentaire connaissent, quant à elles, une légère baisse et les exportations du secteur de l’aéronautique sont en quasi-stabilité.

Hausse des recettes Voyages de 20,7% et des transferts des MRE de 6,1%

Au niveau des échanges de services, les recettes Voyages ont atteint 88,47 milliards de DH à fin octobre 2023, en hausse de 20,7% sur un an. Ces recettes dépassent, aussi, le niveau atteint à fin octobre 2019 (67,02 milliards de DH). De leur côté, les dépenses voyages sont de 20,37 milliards de DH, contre 15,77 milliards de DH un an auparavant. Ainsi, le solde excédentaire des voyages dépasse 68 milliards.

Pour les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), ils s’élèvent à 96,43 milliards de DH, en augmentation de 6,1%.

En ce qui concerne les recettes des Investissements directs étrangers (IDE), ils baissent de 22,3%, se chiffrant à 25,74 milliards de DH. De leur côté, les dépenses augmentent de 23,7%. Ainsi, le flux net des IDE est de 12,29 milliards de DH à fin octobre 2023, en repli de 44,8%.

S’agissant des Investissements directs marocains à l’étranger (IDME), ils s’élèvent à 21,65 milliards de DH, contre 15,28 milliards de DH un an plus tôt. De leur côté, les cessions de ces investissements portent sur un montant de 13,62 milliards de DH.