Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

Workshop à Londres sur les atouts du Maroc

L'Office national marocain du tourisme (ONMT) a organisé mardi à Londres un workshop visant à faciliter la prise de contact entre les professionnels marocains et les Tours opérateurs britanniques, et faire la lumière sur les atouts du Royaume dans ce domaine.

Workshop à Londres sur les atouts du Maroc
«Les opportunités de tourisme sont très intéressantes au Maroc», l'ONMT ne cesse de prouver son efficacité, indique dans son document, qui note que 300.000 touristes britanniques ont visité le Maroc durant les sept premiers mois de 2011 (Photo : DR)
La rencontre, qui s'inscrit dans le cadre d'une campagne de promotion de la destination Maroc sur le marché britannique, a attiré une trentaine de participants parmi les plus grandes agences de voyages marocaines et les importants TO et compagnies aériennes britanniques.

Le workshop, deuxième en 2011 après une rencontre organisée en mars, a enregistré une présence remarquée des tours opérateurs britanniques spécialisés dans le SPA et le tourisme golfique.

La campagne menée par la représentation londonienne de l'ONMT ne cesse de prouver son efficacité, indique un document de l'Office, qui note que 300.000 touristes britanniques ont visité le Maroc durant les sept premiers mois de 2011, soit une augmentation de 10% par rapport à la même période de l'année précédente.

Le nombre des nuitées s'est élevé à 700.000 jusqu'à juillet, ce qui représente une progression de 6%.

Résilience, malgré la crise
Grâce à sa proximité de l'Europe, la diversité de ses produits et la richesse de sa culture, la destination Maroc continue d'afficher une résilience particulière malgré la crise économique et financière qui frappe plusieurs économies occidentales.

La crise aurait même boosté le secteur touristique au Royaume, les touristes européens optant pour la proximité et les voyages de courte durée, selon les professionnels.

Au moment où le nombre des vols court-courriers a connu un recul à cause de la crise financière, la destination Maroc, qui s'inscrit dans cette catégorie, continue d'attirer davantage de touristes britanniques en quête d'une immersion culturelle et historique, indique Alison Nicholls, directrice de développement à British Airways.

Nicholls souligne que le retour de British Airways sur le marché marocain depuis fin mars dernier, après trois années d'interruption, s'est avéré un franc succès, notant que les perspectives s'annoncent prometteuses pour cette destination.

Même son de cloche chez le représentant de British Midland International (BMI), qui a indiqué que le fort intérêt qu'ont suscité les vols de la compagnie vers Marrakech et Casablanca, a encouragé BMI à porter ses vols hebdomadaires vers la ville ocre de trois à cinq depuis début octobre. BMI devrait également lancer deux vols par semaine à destination d'Agadir à partir du 29 octobre, a-t-il dit.

«Les opportunités de tourisme sont très intéressantes au Maroc», renchérit de son côté, Subhash Thaker, vice-président de la compagnie indienne de l'hôtellerie, Taj Hotels, Resorts and Palaces, dont la compagnie s'apprête à annoncer l'ouverture, en mars 2012 à Marrakech, d'un palace s'étalant sur 52 hectares, et où se mêlent aspect architectural indien et modèle traditionnel marocain.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.