Industrie navale

Départ vers Luanda de deux bateaux crevettiers construits à Agadir

,MAP, LE MATIN
26 Juillet 2014
Industrie-navale.jpg Le directeur général du CNAF, Khalid Maaouni, donne, à Agadir, une déclaration à la presse, à l’occasion de la cérémonie de départ vers Luanda de deux bateaux crevettiers modernes construits à Agadir. Ph : MAP

Le port d'Agadir a abrité, vendredi, la cérémonie de départ vers la capitale angolaise Luanda de deux bateaux crevettiers modernes avec congélation à bord construits au sein du chantier naval d'Agadir pour le compte du ministère de la Pêche de la République d'Angola.

«Les deux bateaux Alistado 16 et Alistado 17, construits par le Chantier naval Agadir Founty (CNAF), sont une première pour l'industrie navale marocaine, puisque nous avons défié les exigences internationales les plus strictes», s'est félicité Khalid Maaouni, directeur général du CNAF dans une déclaration à la presse.

Pour lui, cette réalisation donne un signe fort pour la coopération bilatérale avec la République d'Angola en particulier et la coopération Sud-Sud en général, dans le sillage de la forte dynamique créée par S.M. le Roi Mohammed VI dans les relations avec de nombreux pays africains qui sont «fructueuses en termes d'échange d'expériences et de transfert du savoir-faire».

Il a précisé que la livraison de ces deux bateaux, réalisés suivant les normes les plus strictes en termes de classification, d'équipements et de matériel de dernière technologie, est l'occasion d'une «grande fierté pour notre société et pour le Maroc d'avoir pu honorer notre engagement vis-à-vis d'un client, en l'occurrence la République d'Angola», soutenant que cette réalisation permettra d'ouvrir de nouvelle perspectives devant l'industrie navale marocaine «qui reste méconnue par un ensemble d'acteurs nationaux et régionaux».

D'une longueur de 34 mètres sur 8 mètres de largeur avec une capacité de cale de 150 m3 et une puissance mille chevaux, les deux bateaux ont nécessité près de 40 mille heures de travail. Classés par le bureau Veritas, ils devront atteindre le port de Luanda dans un mois.  

     





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
25 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés