Menu
Search
Lundi 04 Mars 2024
S'abonner
close
Lundi 04 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Fête du Trône 2004

Un nouveau pilier pour renforcer la politique régionale

Mohand Laenser a fait savoir que les choix stratégiques en matière d'aménagement ont abouti à l'émergence de nombreux projets de développement au niveau de la région, conçus sous forme d'un programme d'action régional intégré.

Un nouveau pilier pour renforcer la politique régionale
Le ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire, Mohand Laenser, intervenant, à Fès, lors d’une rencontre de consultation sur le projet du SRAT de Fès-Boulemane. Ph : MAP

Le projet du schéma régional d'aménagement du territoire (SRAT) de Fès-Boulemane est un nouveau pilier pour renforcer la politique régionale et accorder une place de choix à la région en tant que cadre de gestion locale conformément à la Constitution et au projet de la régionalisation avancée, a affirmé le ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire, Mohand Laenser.

S'exprimant jeudi à Fès lors d'une rencontre de consultation sur le projet du SRAT de Fès-Boulemane, le ministre a fait savoir que les choix stratégiques en matière d'aménagement ont abouti à l'émergence de nombreux projets de développement au niveau de la région, conçus sous forme d'un programme d'action régional intégré. 

Le projet du SRAT de Fès-Boulemane est le premier réalisé au niveau national par le Conseil régional en partenariat avec le ministère de l'Intérieur et le ministère de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire, a-t-il poursuivi.

Mohand Laenser a également fait savoir que les schémas régionaux visent à unifier les visions futuristes entre les partenaires et proposer des mécanismes de mise en œuvre particulièrement l'élaboration des contrats programmes, ajoutant que sept schémas régionaux sont déjà achevés et quatre autres sont dans un stade avancé. Le SRAT de la région Fès-Boulemane a franchi plusieurs étapes, a rappelé le ministre, notant que le diagnostic stratégique du territoire, axé sur l'ensemble des questions actuelles et futuristes, a défini les déséquilibres dont pâtit le territoire régional, dont la concentration des activités économiques au niveau de la ville de Fès, le manque d'équilibre entre les milieux urbain et rural en matière d'accès aux services de base et la faible structuration du monde rural.

La rencontre de consultation, axée sur la discussion des choix stratégiques et le programme d'action régional intégré, est une occasion pour renforcer la convergence et la coopération entre les secteurs, améliorer les conditions socio-économiques, orienter les structures principales et mettre en œuvre le rôle des institutions et des opérateurs économiques publics, a conclu le ministre.

Cette rencontre à laquelle ont pris part le wali de la région Fès-Boulemane, gouverneur de la préfecture de Fès, Mohamed Dardouri, et les gouverneurs des provinces de la région a été marquée par la présentation d'un résumé du projet du SRAT et du programme d'action régional intégré.  

Lisez nos e-Papers