Un précédent bilan faisait état de 58 morts et d’une cinquantaine de blessés.

La plupart des victimes sont des automobilistes qui ont été piégés par le feu dans leurs voitures, alors qu'elles circulaient sur une route à proximité de la forêt.

Plus de 1.600 pompiers, appuyés par 495 véhicules et 15 avions, étaient toujours mobilisés pour combattre cinq grands incendies qui faisaient rage dans les districts de Castelo Branco, Coimbra, Leiria et Santarém, selon la protection civile.