Se référant aux résultats du Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) de 2014, ce document indique que les enfants de moins de 18 ans constituent près du tiers de la population marocaine (33,6%). Si la majorité  d'entre eux sont célibataires, 48.291 mineurs avaient cependant déjà été mariés avant l’âge de 18 ans. C’est un phénomène surtout féminin (94,8% ou 45786 filles contre 5,2% ou 2505 garçons) et plutôt rural (55,9% ou 27017 personnes contre 44,1% ou 21274 personnes en milieu urbain).
Par aileurs, le taux d'analphabétisme des enfants de 10-18 ans est de 4,8% contre 32,2% pour l’ensemble de la population. «Le taux de scolarisation des enfants de 7 à 12 ans est de 95,1% au niveau national, avec 97,8% dans le milieu urbain et 91,6% dans le milieu rural. Ce taux est de 95,7% pour les garçons (97,8% dans l’urbain et 93,0% dans le rural) et de 94,4% pour les filles (97,9% dans l’urbain et 90,1% dans le rural). 38,8% des enfants en 2014 ont le niveau primaire, 14,8% le niveau secondaire collégial et 4,5% le niveau secondaire qualifiant. 19,8% de garçons contre 19% de filles ont bénéficié d’une formation de niveaux secondaire et/ou supérieur »,souligne le HCP dans sa note. Et d’ajouter que : «Le taux d’activité des enfants de 15-18 ans s'élève à 26% en 2014. Il est de 36,9% dans les campagnes contre 14,9% dans les villes. Il s’établit à 36,9% pour les garçons et à 14,9% pour les filles ».