Soutenir le développement des compétences africaines dans les secteurs public et privé, tel est l'objectif du programme de coopération «African Business Education (ABE) Initiative for the Youth», qui prévoit d'accompagner 1.000 jeunes talents à l'horizon de 2017 en leur offrant la possibilité de poursuivre leurs études de master, ainsi que faire des stages dans des entreprises au Japon. 

L’ambassadeur du Japon au Maroc, S.E.M. Takuji Hanatani, a organisé, jeudi à sa résidence à Rabat, une réception pour le nouveau groupe de participants au programme de coopération : «African Business Education (ABE) Initiative for the Youth». L’occasion de féliciter et d’encourager les 14 membres de ce troisième groupe, qui bénéficient de bourses d’études pour poursuivre une formation académique supérieure (Master) dans des universités japonaises, complétée par des stages en entreprises au Japon.

«Le programme «ABE Initiative» offre deux privilèges précieux aux 1.000 jeunes des 54 pays africains. Le premier privilège est de poursuivre les études académiques supérieures dans une université japonaise. Le deuxième est celui d’effectuer un stage dans une entreprise japonaise à leur choix au Japon. Ici au Maroc, 44 jeunes marocains sont déjà partis au Japon en 2015 et 2016 en tant que bénéficiaires des 1er et 2ème groupes de cette initiative», souligne l’ambassadeur du Japon au Maroc, S.E.M. Takuji Hanatani. 

En effet, à travers ce programme, les universités et les entreprises du Japon ouvrent leurs portes aux jeunes africains avec pour objectif, non seulement, d’enrichir les acquis des bénéficiaires afin qu’ils contribuent efficacement à l’essor économique et social de leur propre pays, mais également, de créer un réseau de professionnels potentiels qui appuiera l’investissement japonais en Afrique, tout en permettant aux entreprises japonaises de disposer de ressources humaines nécessaires.

Autre temps fort de cette rencontre, Younes Idrassi, l’un des 16 lauréats du premier groupe de Marocains formés au Japon dans le cadre du programme ABE Initiative en 2015 a été complimenté et introduit auprès des chefs d’entreprises japonaises installées au Maroc avec lesquels il a partagé les acquis de la formation dont a bénéficié son groupe. «L’ABE Initiative est une opportunité unique qui se présente aux étudiants, professionnels et chercheurs, pour profiter de tout ce qu’offre un pays comme le Japon en termes d’ouverture sur de nouveaux horizons de connaissance, de découverte, de rapprochements et d’échanges mutuels», a-t-il indiqué.

Pour rappel, ce programme, initié suite aux recommandations de la 5ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD V) tenue à Yokohama en 2013, est ouvert aux jeunes marocains ayant entre 22 et 39 ans, titulaires d’une licence au minimum et maîtrisant parfaitement la langue anglaise. Il s’inscrit dans le cadre de la vision politique du Japon qui consiste à soutenir et à promouvoir la croissance de 54 pays d’Afrique par le développement des ressources humaines dans les domaines d’activité stratégiques, conformément à la politique nationale de chaque pays.

A noter que l'appel à candidatures pour la quatrième édition de ce programme est ouvert jusqu'au 31 octobre 2017.