«Solo» écrite par Mohamed El Hor et Hajar El Hamidi, et ayant raflé plusieurs prix de cette édition, relate un témoignage émouvant de Zahra Ahmed qui raconte l'histoire de son émancipation d'un passé douloureux, où elle était obligée de vivre comme un homme, à travers un voyage empreint de spiritualité et de piété.

Concernant le prix «Al Amal», il a été attribué ex-aequo à Alia Touiyer pour son rôle dans la pièce «Lemweswes» de la troupe Odyssa pour la culture et l'art (Laâyoune), et à Nissrin El Menji pour sa performance dans la pièce «Code» du club Al-Miraat pour le théâtre, le cinéma et la musique (Fès).

Le prix des meilleurs costumes est revenu ex-aequo à Houda Zabid pour la pièce théâtrale «Lmatch» de la troupe Masrah Chamat (Meknès) et à Badr Essaoud El Hassani pour la pièce «Solo», alors que le prix de la scénographie a été attribué à Youssef El Arkoubi pour la pièce théâtrale «Al Khadimatane» de la troupe Douz Tmasreh (Marrakech).

Le prix de l’interprétation féminine a été décerné ex-aequo à Rajae Khermaz et à Jalila Tlemssi pour leurs rôles dans la pièce «Al Khadimatane», alors que le prix de la meilleure interprétation masculine a été raflé par Said El Harrasi pour sa performance dans la pièce «Solo».

Quant aux prix de l’écriture théâtrale, il a été décerné ex-aequo à Mohamed El Hor et Hajar El Hamidi pour le texte de la pièce «Solo», tandis que le prix de la mise en scène est revenu aussi à Mohamed El Hor. 

La cérémonie de clôture a été pémaillée d'une prestation artistique époustouflante donnée par le groupe musical d'Abdelilah Meswab, et de sketchs animés par les humoristes Rajae Latifin et Khalid Zbayal. 

Présidé par Hassan Lamnii, le jury de cette édition était composé de Mariam Ouala, Fatima Atif, Zoubeir Ben Bouchta, Mohamed Nassrat, Rachid Amahjour et Mohamed Nadif.

Douze pièces théâtrales ont été en compétition officielle, dont «Portrait» de la troupe Bassamat Al-Fan (Agadir), «Code» (club Al-Miraat pour le théâtre, le cinéma et la musique-Fès), «Anmesoual» (troupe Rwicha pour la culture et les arts-Khemisset), «Hiya...Heik...» (troupe Al Kaf-Casabanca), «Lemweswes» (troupe Odyssa pour la culture et l'art-Laâyoune), «Al Khadimatane» (troupe Douz Tmasreh-Marrakech), «Fi Aali Al Bihar» (troupe Rif pour le théâtre amazigh-Al-Hoceima), «Solo» (troupe Akoun pour la culture et les arts-Rabat), et «Lmatch» (troupe Masrah Chamat-Meknès).

Cette édition a été ponctuée de rencontres littéraires, de conférences, et d'ateliers au profit des jeunes et des associations théâtrales sur «L'interprétation théâtrale et l'expression corporelle», «Le théâtre et le développement personnel», et «L'interprétation et l'improvisation théâtrales», ainsi que des cérémonies de présentation de nouvelles publications théâtrales, dont «Théâtre et politique», «Esthétique de la transcendance et de l'immanence, théâtre et identité», «L'oubli» et «Signature».

De même, 18 œuvres théâtrales ont été présentées parallèlement à cette manifestation culturelle, organisée par le ministère de la Culture et de la communication, département de la Culture, en partenariat avec la province de Tétouan et en collaboration avec le Théâtre Mohammed V de les conseils élus des villes de Tétouan, Martil, M'diq et de Fnideq.