Nation

Audrey Azoulay : «L’extrémisme n’est pas un projet de vie. C’est un échec pour l’individu comme pour la société»

author Abdelwahed Rmiche,

Audrey Azoulay : «L’extrémisme n’est pas un projet de vie. C’est un échec pour l’individu comme pour la société»

Dans un entretien accordé au «Matin», la directrice générale de l’Unesco, Audrey Azoulay, revient sur le projet «Prévention de l'extrémisme violent par l'autonomisation des jeunes».

Lancé il y a un mois à Paris au profit de quatre pays, dont le Maroc, le projet «Prévention de l'extrémisme violent par l'autonomisation des jeunes» vise à accompagner la jeunesse, à développer ses compétences et son esprit critique afin de lui éviter de tomber dans le piège de l’endoctrinement. Pour Mme Azoulay, «on ne naît pas extrémiste, on le devient». D’où la nécessité de désamorcer en amont les spirales qui mènent à l’intolérance et à la haine. «C’est avec les jeunes, en misant sur leur énergie, leur inventivité, leur capacité à mobiliser leurs pairs, que nous pourrons gagner notre combat contre l’extrémisme».

Vous retrouverez l'intégralité de cet entretien dans l'édition du «Matin», demain 22 mai et sur notre site : https://lematin.ma/

 

Services

S'inscrire à la Newsletter