Les résultats enregistrés en Botola Maroc Telecom D1 en fin décembre et début novembre ont fini par avoir raison de Houcine Ammouta, qui n’est plus entraîneur du Wydad de Casablanca depuis mardi. En effet, le bureau dirigeant du club s’est réuni le 9 janvier en présence du président Saïd Naciri et a décidé de mettre un terme à la collaboration du premier coach marocain à remporter la Ligue des champions africaine.

Un communiqué publié par les dirigeants du WAC a tenu à remercier le staff pour ces efforts, assurant que la décision a été dure à prendre : « A la suite des résultats médiocres enregistrés par l’équipe, le bureau dirigeant du WAC s’est réuni le 9 janvier … Le président Saïd Naciri a tenu à féliciter le staff technique pour la qualité du travail effectué, dans un esprit sérieux et responsable, ainsi que la relation exemplaire qu’il entretenait avec les dirigeants… Après Moult négociations, il a été décidé de rompre les missions du coach Houcine Ammouta, de son adjoint Rachid Benmahmoud, du préparateur physique Abdellatif Laftouh, de l’entraîneur des gardiens Abdelaziz Amdoui, du médecin Alae Eddine Rahali, du Kinésithérapeute Mohamed Mousaîd et du masseur Tijani Mkaki. Le bureau dirigeant souligne la nécessité d’une telle action au vu des conditions actuelles, réitère son estime pour le coach et son staff et rappelle que la gestion du club implique la prise de décisions aussi difficiles… ».

Le public du WAC devrait être divisé suite à cette décision, surtout que les supporters présents lundi au grand stade de Marrakech scandaient le nom du technicien marocain malgré la défaite face au KACM.