Économie

Partage d’expertises

Le HCP et le Centre de recherches statistiques renforcent leur coopération

author MAP, LE MATIN

Le mémorandum signé entre le HCP et le Sesric ambitionne le renforcement des relations de coopération entre les experts des deux institutions en termes d'expertise technique. Ph : DR

Un mémorandum d'entente a été signé, jeudi à Rabat, entre le Haut-commissariat au Plan (HCP) et le Centre de recherches statistiques, économiques et sociales et de formation pour les pays islamiques (Sesric), relevant de l'Organisation de coopération islamique (OCI), en vue de renforcer la coopération entre les deux institutions en matière des statistiques officielles et des études analytiques, à travers la consolidation des échanges d’informations, des connaissances et d’expertises.

Conclu par le Haut-commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami et le directeur général du Sesric, Musa Kulaklikaya, ce mémorandum s'assigne pour objectif de favoriser l’échange d’informations statistiques et des connaissances, l’organisation conjointe de sessions de formations, des ateliers et des séminaires en matière de statistiques officielles et le partage d’expertises dans le domaine de la diffusion des statistiques officielles et l’utilisation des nouvelles technologies.

Ce mémorandum ambitionne également le renforcement des relations de coopération entre les experts des deux institutions en termes d'expertise technique, ainsi que l’élaboration d’un programme de coopération, basé sur les intérêts communs et les ressources disponibles.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la signature de ce mémorandum, Ahmed Lahlimi Lahlimi a émis le souhait de voir naître un centre de formation regroupant aussi bien le HCP et le Sesric dans le but de soutenir les pays islamiques dans la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD) à l’horizon 2030, appelant à renforcer les capacités humaines africaines en particulier.

Ahmed Lahlimi Lahlimi a, par ailleurs, salué le rôle du Sesric, organe chargé des études statistiques et du suivi de la situation économique, sociale et culturelle des pays islamiques.

De son côté, Musa Kulaklikaya a indiqué que ce mémorandum est de nature à permettre aux deux institutions de partager le savoir-faire dans les domaines des statistiques et des études analytiques, mettant en avant le rôle pionnier du Maroc en Afrique et au Moyen-Orient, en la matière.

«Nous voulons mutualiser nos efforts en matière de développement des expertises des centres nationaux des études statistiques des pays membres de l’OCI», a relevé Musa Kulaklikaya, ajoutant qu'après la signature de ce mémorandum d'entente, les deux parties vont «fixer les domaines de coopération en matière de statistiques».

Fondé en mai 1977 en tant qu'organe subsidiaire de l'OCI en mai 1977, le Sesric a, pour mission, de collationner, traiter et disséminer les statistiques et les informations socio-économiques sur les Etats membres et à leur intention, étudier et évaluer les évolutions économiques et sociales dans les Etats membres pour aider à la formulation de propositions visant à amorcer et renforcer la coopération entre eux et d’organiser des programmes de formation dans des domaines choisis adaptés aux besoins des Etats membres et aux objectifs généraux de l'Organisation de coopération islamique . 

Services

S'inscrire à la Newsletter