Régions

En partenariat avec l'UE

Lancement à Rabat d'un projet pour la promotion de la situation des personnes en situation de handicap

author MAP, LE MATIN

Le projet pour la promotion de la situation des personnes en situation de handicap, ambitionne la formation de 100 agents en tant que promoteurs communautaires de l'inclusion sociale des personnes en situations de handicap. Ph : MAP

​Le projet "les jeunes comme levier du développement inclusif du Maroc" visant la promotion de la situation des personnes en situation de handicap a été lancé, vendredi à Rabat, en partenariat avec l'Union européenne (UE).

Initié par l'association italienne OVCI la Nostra Famiglia, le Réseau national de Réadaptation à Base Communautaire et l'association Casa Lahnina, et cofinancé par l'UE, le projet vise l'amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap, en apportant un appui spécifique aux actions du Réseau Réadaptation à Base Communautaire Maroc, en partenariat avec d'autres associations locales, dans les régions Casablanca-Settat, l’Oriental, Sous Massa et Tanger Tétouan-Al Hoceima.
Le projet ambitionne la formation de 100 agents en tant que promoteurs communautaires de l'inclusion sociale des personnes en situations de handicap, 80 membres du personnel administratif des organisations partenaires, en partenariat avec 51 associations des zones cibles.
Ces agents apporteront leur soutien et leur appui afin d'accompagner 1000 personnes en situation de handicap dans les régions susmentionnées. Dans une déclaration à la MAP, le président du Réseau, Ahmed Houate a indiqué que ce projet, qui s'inscrit dans le cadre de la promotion des droits des personnes en situation de handicap, vise la formation de plusieurs agents dont la mission consiste à fournir des services à domicile et à accompagner les personnes en situation de handicap et leurs familles. D'autres agents se chargeront du plaidoyer, à travers la promotion d'un environnement politique favorable à l'amélioration des conditions de vie et à l'exercice des droits des personnes en situation de handicap, a souligné M. Houate.
Le projet vise, également, à impliquer les élus dont le rôle est déterminant pour l'amélioration de la qualité de vie des personnes en situation de handicap au niveau national et local, et ce en se basant sur une approche inclusive, a-t-il ajouté, rappelant les initiatives lancées par 50 associations dans le but de sensibiliser sur les droits de ces personnes et sur les objectifs du projet.
Pour sa part, la représentante de l'association OVCI la Nostra Famiglia, Alessandra Braghini a fait savoir que le projet vise à impliquer les jeunes pour le soutien et l'accompagnement des personnes en situation de handicap dans les quatre régions.
Grâce au projet, 100 jeunes bénéficieront d'une formation pour améliorer leurs compétences et leurs capacités en termes de prise en charge globale de ces personnes, a souligné Mme Braghini, indiquant que ce projet permettra à ces jeunes de s'investir dans leur vie de quartier, d'accompagner les personnes en situation de handicap en les aidant à s'intégrer pleinement dans la société.
De son côté, le chef de section gouvernance auprès de la Délégation de l'Union Européenne au Maroc, Jean Pierre Sacaze, a précisé que le projet, qui s'inscrit dans une initiative cadre de l'Union Européenne dotée de 15 millions d'euros, vise à renforcer les organisations de la société civile au Maroc dans trois domaines phares, à savoir l'égalité homme-femme, la jeunesse et la protection de l'environnement.
Cette initiative, qui s'étale sur trois ans, ambitionne de diffuser les bonnes pratiques développées par l'Organisation mondiale de la santé dans sa stratégie de Réadaptation à Base Communautaire visant à améliorer la qualité de vie des personnes en situation de handicap et de leurs familles en répondant à leurs besoins essentiels et en assurant leur participation et leur inclusion dans la société.

Services

S'inscrire à la Newsletter