Lors de cette épreuve par équipe mixte (hommes et dames), qui inclue pour la première fois au programme des championnats d'Afrique et qui sera adoptée lors des prochains Jeux Olympiques de Tokyo en 2020, la sélection marocaine composée de 17 judokas a remporté 10 médailles (4 en or, 3 argents et 3 bronzes).

Les médailles d'or ont été l’œuvre de Fatima Zahra Qorchi (-52kg), Issam Bassou (-60 kg), Soumia Iraoui (-57 kg) et Asmae Niang (-70 kg), alors que celles d’argent ont été remportées par Aziza Chakir (-48 Kg), Sofia Belattar (63 kg) et Achraf Moutie (-81 kg). Quant aux médailles de bronze, elles ont été décrochées par Imad Bassou (-66 Kg), Ahmed Meziateb (-73 kg) et Mustapha Abdallaoui (+ 100 kg).

Ce Championnat a été remporté par la sélection tunisienne composée de 18 athlètes et qui avait remporté 15 médailles (5 en or, 4 d'argent et 6 de bronze). 

La sélection algérienne s'est classée 2e avec 16 médailles (4 en or, 3 argent et 9 bronze) lors de cette compétition, organisée du 12 au 15 avril au Palais des sports d'El Menzah.

Cette manifestation a enregistré la participation de 176 judokas (107 messieurs et 69 dames), représentant 25 pays.