Sports

Candidature à l’organisation de la Coupe du monde 2026

Moulay Hafid Elalamy : "Il y aura une préférence nationale pour les chantiers du Mondial"

author Amine El Amri,

Devant un parterre de journalistes nationaux et internationaux, le Comité de candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde 2026 a énuméré, samedi, les principaux axes du dossier technique soumis à la FIFA, deux jours auparavant à Zurich.

La candidature du Maroc à l'organisation de la Coupe du monde 2026 aborde une nouvelle étape. Deux jours après avoir déposé le dossier technique aux bureaux de la FIFA à Zurich, le président du COmité de candidature, Moulay Hafid Elalamy s'est livré à un exercice de vérité face aux médias. "Nous entamons aujourd'hui la deuxième étape de notre candidature, a indiqué le ministre, qui arrivera à terme avec le vote le 13 juin prochain." Dans son exposé, M. Elalamy a passé en revue les principaux axes et autres exigences de la FIFA. Il a également évoqué le montage financier, qui servira à mener à bien les chantiers colossaux qui attendent le Royaume, dans l'éventualité d'une victoire en juin prochain pour accueillir le premier Mondial à 48 équipes.
A ce titre, Moulay Hafid Elalamy a précisé au "Matin" que lors du choix des entreprises qui réaliseront ces chantiers, "il y aura une préférence nationale, sous la seule condition de la qualité." Bien évidemment, l'enveloppe budgétaire est colossale et la Coupe du monde coûtera 15,8 milliards de dollars américains, dont près de 13 milliards directement alloués par l'Etat. Une somme faramineuse, mais qui, une fois échelonnée ne coûtera que 4% du budget annuel de l'Etat.
 

Services

S'inscrire à la Newsletter