La Macece a été créée en 1982 à l’initiative du Maroc et des États-Unis d’Amérique, afin de mettre en œuvre un accord de coopération et d’échanges signé entre les deux pays sur le plan de l’éducation et de la culture et soutenir les bourses d’études du programme Fulbright pour les étudiants marocains comme pour les étudiants américains, rappelle le communiqué.

Le programme Fulbright est un système de bourses d'étude basé sur le mérite et subventionné conjointement par le département d'État des États-Unis et par les gouvernements des pays désireux d'y participer, ajoute la même source. Amine Bensaïd s'est dit déterminer à œuvrer, aux côtés des éminents membres du conseil d'administration de Macece, afin d'offrir des tremplins de carrière pour les jeunes marocains brillants, et ainsi contribuer à renforcer les relations entre marocains et américains sur la base d'une ouverture, une connaissance et un respect mutuels, souligne-t-on.

La Commission est administrée par un conseil de six membres de chaque côté, qui travaillent de manière bénévole. Les membres du Conseil sont nommés respectivement par le ministre marocain des Affaires étrangères et l’ambassadeur américain au Maroc, ces derniers étant membres honoraires de la Commission, d'après les explications fournies dans le communiqué.

La Commission gère 14 bourses différentes, chacune orientée vers une audience spécifique, soit professeurs universitaires, étudiants universitaires, ou enseignants.