Économie

Automobile

PSA produira Opel et Peugeot en Namibie

author Lahcen Oudoud,

Par cet investissement, PSA vise le marché de l'Union douanière d'Afrique australe, regroupant Namibie, l’Afrique du Sud, Bostwana, Lesotho, Swaziland.

Le constructeur automobile français PSA commencera à assembler dès cette année des véhicules des marques Opel et Peugeot en Namibie. Un volume annuel de 5.000 unités est prévu en 2020, destiné au marché de l'Union douanière d'Afrique australe, regroupant Namibie, l’Afrique du Sud, Bostwana, Lesotho, Swaziland.

Le groupe PSA renforce sa présence industrielle en Afrique. Le constructeur automobile français, qui a opéré un important investissement au Maroc en construisant une usine à Kénitra, met actuellement le cap sur l’Afrique australe par une opération, néanmoins de moindre envergue.

Ainsi, le groupe PSA a signé ce lundi avec le gouvernement namibien un accord d’investissement pour la création d’une co-entreprise avec Namibia Development Corporation (NDC) pour assembler à partir du deuxième semestre 2018 des véhicules des marques Opel et Peugeot à Walvis Bay. C’est ce qu’a indiqué le groupe dans un communiqué, précisant qu’un volume annuel de 5.000 unités est prévu en 2020 afin de répondre aux attentes du marché de la SACU (Southern African Custom Union), qu’est l'Union douanière d'Afrique australe, regroupant Namibie, l’Afrique du Sud, Bostwana, Lesotho, Swaziland.

Pour commencer, cette usine produira Opel GrandlandX et Peugeot 3008, en attendant d’autres modèles,  révèle la même source qui explique que cet accord fait partie du plan stratégique de croissance rentable « Push to Pass » visant à « être au plus près aux attentes des clients de toutes les régions dans lesquelles le Groupe opère ».

Pour la région Moyen Orient et Afrique, l'ambition du groupe PSA est d’y produire directement 70% les véhicules qui y sont vendus, note son top management.

A cette occasion, Jean-Christophe Quémard, Executive Vice President de la région Moyen Orient et Afrique du Groupe PSA déclare : « Cette implantation en Namibie s'inscrit dans la stratégie à long terme du Groupe visant à accroître ses ventes en Afrique et au Moyen-Orient avec l’ambition d’y vendre un million de véhicules en 2025 ».

 

Services

S'inscrire à la Newsletter