Régions

Rabat

Vaste campagne de libération de l'espace public

author MAP, LE MATIN

La commission composée des autorités locales et des forces publiques a procédé au rasage des tentes et locaux commerciaux de fortune qui empêchaient la fluidité de la circulation des véhicules et des piétons. Ph : DR

Les artères et rues de l'arrondissement Al Youssoufia, dans la ville de Rabat, vivent depuis deux semaines au rythme d'une vaste campagne de libération de l'espace public.

X

Le 20 juillet 2018, la 3ème édition du Morocco Today Forum (MTF)

Inscrivez-vous pour suivre cet événement en LIVE !

Menée par une commission composée des autorités locales et des forces publiques, sous la supervision de la wilaya de la région Rabat-Salé-Kénitra, cette campagne a concerné l'avenue Hoummane El Fetouaki, au quartier Attakadoum, où il a été procédé au rasage des tentes et locaux commerciaux de fortune qui empêchaient la fluidité de la circulation des véhicules et des piétons, ont indiqué les services de la wilaya.

La campagne englobera également l'avenue Guendafa à El Youssoufia, qui connaît une prolifération des marchands ambulants occupant l'espace public, selon la même source, qui ajoute que cette campagne touchera tous les arrondissements relevant de la commune de Rabat.

Les services de la wilaya ont œuvré, en collaboration avec la commune de Rabat, la société Rabat Région aménagement et l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), à la création de marchés pilotes au profit des marchands ambulants, comme le cas du marché «Lakrimat» à El Youssoufia et celui de Hay Ennahda, qui seront réaménagés pour accueillir les marchands qui exerçaient dans les avenues Hoummane El Fetouaki et Guendafa.

La wilaya avait lancé en septembre dernier, en coordination avec la commune de Rabat, une large campagne pour libérer l'espace public au quartier Yaacoub El Mansour et qui a permis à environ 700 marchands ambulants de bénéficier de stands au sein du marché Al Amal, mis en place dans le cadre de l'INDH. 

 

Services

S'inscrire à la Newsletter