Nation

Un troisième mandat de Driss Lachgar tributaire d'une modification des statuts du parti

Après Abdelkarim Benatiq, Hasna Abouzaïd et Mohamed Boubakri briguent la tête de l’USFP

Brahim Mokhliss Brahim Mokhliss,

L’actuel premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar ne peut briguer un troisième mandat, à moins d’une modification de l’article 49 des statuts du parti.Ph. Kartouch

L’actuel premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar ne peut briguer un troisième mandat, à moins d’une modification de l’article 49 des statuts du parti.Ph. Kartouch

La compétition pour remporter le poste de premier secrétaire du parti de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) est déjà lancée, bien avant la date du 11e congrès national prévu fin janvier prochain. En effet, de nouveaux candidats ont exprimé leur souhait de briguer ce poste qu’avait occupé, par le passé, Abderrahim Bouabid (de 1975 à 1992), Abderrahman El Youssoufi (de 1992 à 2003), Mohamed El Yazghi (de 2003 à 2007), Abdelwahed Radi (de 2008 à 2012), avant que l’USFP ne soit dirigé, pendant deux mandats, par l’actuel premier secrétaire général, Driss Lachgar. Ce dernier n’a pas le droit, en vertu des statuts du parti, de rempiler pour un troisième mandat. En tout cas, ces statuts prévoient deux mandats à la tête du parti avec une possibilité d’un troisième mandat, mais sans que les trois mandats soient successifs. Ainsi, après la candidature annoncée, au début de ce mois, par Abdelkarim Benatik (voir www.lematin.ma), deux autres candidats viennent s’ajouter à la liste des prétendants.

Il s’agit de deux profils connus par leurs postures «d’opposants» à la politique, à la vision et aux modes de gestion de l’actuel premier secrétaire général de l’USFP. Il s’agit, tout d’abord, d’une femme dont le nom a été lié aux militantes usfpéistes, même si elle n’a intégré le parti qu’au milieu des années 2000. Un profil qui est arrivé à s’imposer dans les structures du parti en passant notamment à travers l’antenne féminine de l’USFP, puis surtout à travers ses positions au sein du Parlement. Il s’agit de Hasna Abouzaïd, qui avait claqué la porte du bureau politique de sa formation, gelant ainsi ses activités, et qui est allée jusqu'à qualifier l’USFP actuel de copie non authentique (voir l’émission l’Info en Face du 4 février 2020). Depuis lors, cette pharmacienne affirme qu’elle mène un combat pour une renaissance du parti. C'est pour elle un préalable pour le développement du pays. Elle fait ainsi son comeback, souhaitant impulser le changement en briguant le plus haut poste du parti. Cependant, jusqu'à présent, contrairement aux autres candidats, elle n’a présenté aucune vision de ce qu’elle propose ou ce qu’elle compte faire.

Ce qui n’est pas le cas du troisième candidat, Mohamed Boubakri. Figure connue des socialistes, M. Boubakri vient de publier un document dans lequel il explique pourquoi il a décidé de se porter candidat pour assumer le poste du premier secrétaire de l’USFP. «J’ai beaucoup réfléchi avant de prendre cette décision, après que j’ai constaté que notre parti a besoin d’une réforme idéologique, culturelle, politique et organisationnelle», argumente ce socialiste qui n’a cessé de critiquer Driss Lachgar. Le candidat appelle ainsi l’USFP à procéder à une lecture critique profonde de son histoire et de couper court aux pratiques négatives qui ont entaché l’idéologie et les pratiques du parti et constituent un obstacle devant son développement idéologique, culturel, politique et organisationnel. Cependant, il faut le souligner, le flou total entoure la procédure à suivre pour se porter candidat.

C’est ce que nous confirme Mohamed Boubakri qui regrette cette opacité qui, selon lui, est voulue et commandée par l’actuel secrétaire général. Cela s’ajoute aux rumeurs qui parlent de la volonté de Driss Lachgar de vouloir postuler pour un troisième mandat. Ce qui ne peut se faire sans un amendement de l’article 49 des statuts de l’USFP qui fixe à deux mandats la direction de l’organisation politique. On verra plus clair lors de la prochaine réunion du conseil national, dont la date n’est pas encore fixée, mais qui est attendue, selon nos informations, avant la fin de ce mois.

Services

Météo

Casablanca 24 mai 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 24 mai 2022

  • As-sobh : 04:39
  • Al-chourouq : 06:21
  • Ad-dohr : 13:33
  • Al-asr : 17:12
  • Al-maghrib : 20:35
  • Al-ichae : 22:04

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD14
AFC Channel for simultaneous live games from AFC competitions

22:30

Chaine : Bein Sports HD17
French Ligue 1 2021/22 Highlights

21:00

Chaine : Disney Channel
She-Ra et les princesses au pouvoir

22:30

Chaine : Planète
Révoltes barbares

21:51

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 24 mai 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 24 mai 2022

  • As-sobh : 04:39
  • Al-chourouq : 06:21
  • Ad-dohr : 13:33
  • Al-asr : 17:12
  • Al-maghrib : 20:35
  • Al-ichae : 22:04

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD14
AFC Channel for simultaneous live games from AFC competitions

22:30

Chaine : Bein Sports HD17
French Ligue 1 2021/22 Highlights

21:00

Chaine : Disney Channel
She-Ra et les princesses au pouvoir

22:30

Chaine : Planète
Révoltes barbares

21:51

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X