Menu
Search
Lundi 26 Février 2024
S'abonner
close
Lundi 26 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Société

Bouchra Meddah : « L'entreprise titulaire du certificat d'enregistrement de Gigalab n'a pas respecté ses engagements »

L'entreprise titulaire du certificat d'enregistrement du test salivaire Gigalab Covid 19 Ag Gold Salive, "n'a pas respecté ses engagements" et a décidé de commercialiser le produit "de manière illégale". C'est ce que souligne Pr. Bouchra Meddah, Directrice du médicament et de la pharmacie au ministère de la Santé. Le ministère a par ailleurs, décidé la suspension de tous les tests salivaires sur la base des recommandations du comité scientifique.

Bouchra Meddah : « L'entreprise titulaire du certificat d'enregistrement de Gigalab n'a pas respecté ses engagements »

Le ministère de la Santé a décidé la suspension du certificat d’enregistrement du test salivaire « Gigalab Covid 19 Ag Gold Salive ». Cette décision, qui intervient près de 3 mois après l’avoir autorisé, s'explique, selon Pr. Bouchra Meddah, par le non-respect des engagements de la part de l'entreprise titulaire du certificat d'enregistrement du produit.

Le ministère de la santé a ainsi appelé la société titulaire du certificat d’enregistrement de ce produit à « retirer sans délai le produit Gigalab Covid 19 Ag Gold Salive » du marché, et d’informer les professionnels de la santé de la suspension du certificat d’enregistrement dudit réactif ». Une décision qui intervient juste après l’annonce concernant la définition des structures en charge d’effectuer les tests de dépistage et diagnostic Covid-19.

« L'entreprise en question n'a pas respecté ses engagements et a décidé de commercialiser le test salivaire Gigalab Covid 19 Ag Gold Salive de manière illégale », a indiqué Pr. Bouchra Meddah, Directrice du médicament et de la pharmacie au ministère de la Santé, dans une déclaration accordée au média « Chouf TV », notant que le ministère a notifié l'entreprise de cette décision et mené des opérations d'inspection dans son réseau de distribution.

« Le ministre a décidé d'élargir l'offre de diagnostic de la Covid-19 en faveur des citoyens en autorisant les médecins et biologistes des laboratoires de biologie médicale publics et privés, des cliniques et des cabinets médicaux à effectuer les tests de biologie moléculaire, antigéniques ou sérologiques sur prélèvement nasal ou nasopharyngé, selon un cahier des charges précis », a précisé la responsable. Et d'ajouter que le ministère a décidé la suspension de tous les tests salivaires sur la base des recommandations du comité scientifique. 

S'agissant des prix des tests de diagnostic, Pr. Meddah a indiqué que le ministère est en train d'examiner cette question en concertation avec les autres ministères ainsi que les entreprises opérant dans ce domaine.