Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Société

Création d'une chaire académique à Casablanca

Une convention de partenariat portant sur la création d'une chaire académique pour encourager la recherche scientifique sur l'autonomisation économique des femmes a été signée, vendredi, à l'Université des sciences juridiques, économiques et sociales Aïn Chock à Casablanca.

  Création d'une chaire académique à Casablanca
La chaire permettra aux chercheurs d'examiner les outils à même d'assurer l'autonomisation de la femme et renforcer son rôle dans la consolidation du développement. Ph : MAP

Cette convention, signée par la ministre de la Solidarité, du Développement social, de l'Egalité et de la Famille, Jamila El Moussali, la présidente de l'Université Hassan II, Aawatef Hayar et le vice-président du «projet green TIC», Abderrahim Khaldi, vise à renforcer la culture de l'égalité et promouvoir les droits des femmes et des filles.

A cette occasion, Aawatef Hayar a indiqué dans une déclaration à la presse que cette chaire permettra aux chercheurs d'examiner les outils à même d'assurer l'autonomisation de la femme et renforcer son rôle dans la consolidation du développement.

Elle a, également, souligné que plus de la moitié des étudiants de cette université sont des étudiantes dont la majorité se distinguent par leurs brillants résultats, déplorant que 13% seulement des femmes sont porteuses de projets et moins de 2% occupent des postes de décision.

Cette convention a été signée en marge d'une rencontre scientifique organisée par le ministère sous le thème «l'entrepreneuriat féminin et les défis d'atténuation des répercussions de la pandémie du Covid-19». 

Lisez nos e-Papers