Menu
Search
Mercredi 24 Avril 2024
S'abonner
close
Mercredi 24 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

Diversité des genres : La CGEM s’allie à l’IFC pour renforcer l’employabilité des femmes

La CGEM s’associe à l’International Finance Corporation (IFC) pour renforcer l’employabilité des femmes et promouvoir la diversité des genres dans le secteur privé, en faveur d’une croissance inclusive. Les deux parties lancent conjointement une campagne digitale invitant les entreprises marocaines à rejoindre la communauté #Morocco4Diversity et à s’engager avec des actions concrètes pour une meilleure participation des femmes dans le monde du travail.

Diversité des genres : La CGEM s’allie à l’IFC pour renforcer l’employabilité des femmes
Selon la CGEM, le renforcement de l’inclusion économique et la participation des femmes est au cœur des choix stratégiques pour le nouveau modèle de développement.

Le partenariat CGEM-IFC se renforce et se diversifie. Les deux parties s’associent de nouveau afin de renforcer l’employabilité des femmes et promouvoir la diversité des genres dans le secteur privé marocain, pour une croissance inclusive. L’IFC (International Finance Corporation) et la CGEM viennent ainsi de lancer conjointement une campagne sur les engagements des entreprises en faveur de la diversité des genres. Cette campagne invite toutes les entreprises marocaines à rejoindre la plateforme d’échange inter-entreprises #Morocco4Diversity et partager leur démarche et engagement à ce sujet avec des actions concrètes pour la participation des femmes dans le monde du travail. 

La campagne digitale vise, en particulier, à faire connaître les avantages de la diversité des genres, et surtout mettre en lumière l’engagement des entreprises privées pour l’égalité professionnelle hommes-femmes. La campagne fera l’objet d’une clôture officielle lors d’un événement médiatique dans les locaux de la CGEM. Toutes les entreprises participantes seront invitées à présenter leurs actions choisies et rendre public leur engagement
en faveur de la diversité des genres. 

Les trois étapes à suivre pour participer
«La CGEM a toujours mis le Women empowerment au centre de son plan d’action. Nous sommes engagés à renforcer la représentativité des femmes au niveau des postes à responsabilité et des organes de gouvernance», affirmé le président du Patronat, Chakib Alj, sur les réseaux sociaux où se déroule cette campagne.
Pour participer, les entreprises ont trois étapes à suivre. Pour la première, l’entreprise doit choisir une des actions correspondant le plus à ses aspirations stratégiques en termes de diversité des genres pour l’année 2022. Elle doit ensuite publier son engagement (avec une photo du directeur/rice) sur son compte LinkedIn en utilisant le hashtag #Morocco4Diversity. Enfin, l’entreprise concernée nomme d’autres directeurs/rices d’entreprise pour les inviter à communiquer sur leurs initiatives sur le volet de la diversité des genres et maximiser ainsi la visibilité des actions menées. 
«Les équipes de l’IFC et de la CGEM restent à la disposition des entreprises participantes pour les appuyer dans la mise en œuvre de leurs actions, en leur offrant les outils nécessaires et en assurant un suivi régulier avec les équipes RSE et ressources humaines afin de concrétiser leurs engagements», assure le patronat. Pour rappel, la CGEM et l’IFC, qui est membre du groupe de la Banque mondiale, ont lancé, en novembre 2020, une plateforme commune visant à encourager les entreprises à promouvoir davantage l’employabilité et l’évolution professionnelle des femmes en entreprise. 

Moins de 1% des postes de responsabilité occupés par des femmes dans le privé
Au Maroc, l’écart hommes-femmes sur le marché du travail est encore important. Si 70% des hommes occupent des postes dans le secteur formel, le taux d’emploi des femmes est en nette détérioration, passant de 26% en 1999 à 16,7% en 2020. En outre, moins de 1% des postes de responsabilité sont occupés par des femmes au sein des entreprises privées et moins de 5% dans les entreprises publiques. De même, seuls 7% de femmes sont présentes dans les Conseils d’Administration ou de surveillance des grandes entreprises publiques et 11% dans les Conseils de sociétés cotées. Or, le renforcement de l’inclusion économique et la participation des femmes est au cœur des choix stratégiques pour le nouveau modèle de développement (NMD) et permettra d’impacter positivement la croissance du PIB. Ainsi, à travers une série de rencontres et d’évènements abordant différents aspects relatifs à l’emploi des femmes, la plateforme CGEM-IFC entend faire émerger un groupe d’employeurs «champions» au Maroc. Leur credo commun : mettre en lumière les avantages de la diversité des genres au sein des entreprises et proposer des pistes concrètes favorisant l’emploi des femmes dans le secteur privé. 

Lisez nos e-Papers