Menu
Search
Vendredi 01 Mars 2024
S'abonner
close
Vendredi 01 Mars 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Nation

Éducation nationale : Le budget 2022 vise le financement de 18 projets de la loi-cadre

Le budget sectoriel du secteur de l'Éducation nationale a pour priorité le financement des projets prévus par la loi-cadre 51.17 sur le système d'éducation, de formation et de recherche scientifique. Il s'agit de 18 projets répartis dans trois grands volets.

Éducation nationale : Le budget 2022 vise le financement de 18 projets de la loi-cadre

«L'équité et l'égalité des chances», «Le relèvement de la qualité de l'éducation et de la formation» et «La gouvernance et la mobilisation», tels sont les trois grands volets qui fondent la structure budgétaire du secteur de l'Éducation pour l'année 2022. «Tous ces projets concourent à l'amélioration de la qualité du système éducatif», a indiqué le ministre de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports, Chakib Benmoussa, lors de son passage devant la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants.

Ces projets portent notamment sur le relèvement de l’enseignement préscolaire et l’accélération de sa généralisation, l'élargissement de l'offre scolaire et la systématisation de la scolarisation obligatoire, le développement d'un système d'aide sociale équitable et efficient, la qualification intégrée des institutions de formation et d’éducation, le développement et la diversification de l’enseignement privé, ou encore le relèvement de la vie scolaire et du sport scolaire. Faisant parler les chiffres, M. Benmoussa a indiqué que le budget sectoriel de l'éducation pour l'année 2022 s'élève à 62,451 milliards de dirhams, affichant une augmentation de 6% (3,591 milliards de dirhams) par rapport à 2021. En matière de gestion, 38,891 milliards de dirhams seront alloués aux fonctionnaires réglementaires et 11,100 milliards de dirhams aux cadres des Académies régionales.

Côté investissement, les crédits de paiement au titre de l’année 2022 s’élèvent à 6,529 milliards de dirhams. Concernant le secteur des sports, M. Benmoussa a précisé que le plan d’action au titre de cette année 2022 sera axé sur la mise à niveau et l’adoption de nouveaux statuts pour certaines fédérations ainsi que la promotion du sport scolaire.

Côté budget, le ministre a fait savoir que quelque 144 millions de dirhams seront alloués aux fonctionnaires et 104 millions de dirhams seront alloués à la maintenance des infrastructures sportives. En matière d’investissement, les crédits de paiement au titre de 2022 s’élèvent à 1,785 milliard de dirhams, dont une grande partie sera consacrée à l’appui de certaines fédérations sportives, à l’instar la Fédération Royale marocaine de football qui bénéficiera de 375 millions de dirhams, a précisé M. Benmoussa.