Menu
Search
Dimanche 16 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 16 Juin 2024
Menu
Search

Après les élections, les partis de la majorité resserrent les rangs

Après des élections législatives, régionales et communales réussies, les partis politiques de la nouvelle majorité gouvernementale se réorganisent. C’est ainsi que le Parti authenticité et modernité et l’Istiqlal ont annoncé la tenue de leurs conseils nationaux en novembre. Le Rassemblement national des indépendant tiendra, quant à lui, son congrès national ordinaire en mars prochain.

Après les élections, les partis  de la majorité resserrent les rangs

Le Parti authenticité et modernité (PAM) a annoncé la date de la poursuite des travaux de la session extraordinaire de son conseil national prévue à Marrakech. Le Parlement du parti du tracteur se réunira donc le 27 du mois en cours. Il aura pour ordre du jour d’achever la composition du bureau politique et des autres instances du parti. Il aura également pour mission d’adopter le règlement intérieur du parti, clôturant ainsi les travaux de cette session.

Pour sa part, le Parti de l’Istiqlal a annoncé la prochaine session de son conseil national à la même date que son allié au sein du gouvernement, le PAM. Cette décision a été annoncée à l’issue d’une réunion du comité exécutif du parti et qui a été également l’occasion de revenir sur les principaux points du Discours Royale à l’occasion de l’anniversaire de la Marche Verte, annonce un communiqué du parti de la balance.

Le Rassemblement national des indépendants (RNI), leader de la majorité, a annoncé avoir retenu les 4 et 5 mars prochain pour l’organisation de son congrès national ordinaire. «Cette annonce intervient dans le cadre du respect des lois fondamentales et internes du parti et en vue de renouveler ses institutions nationales et de contribuer à la production intellectuelle et politique qui prend en considération les enjeux et les perspectives de la prochaine étape», indique un communiqué du parti, publié à l’issue d’une réunion de son bureau politique

L’UC tiendra son congrès national l’année prochaine

Le parti de l’Union constitutionnelle (UC) a décidé de mettre en place un comité sous la présidence de son secrétaire général afin d’établir une feuille de route relative à l’état organisationnel et structurel du parti avant la tenue de son conseil national et de son sixième congrès national, prévus l’année prochaine. Ce comité aura pour mission, comme l’a précisé le bureau politique du parti, de restructurer les organisations parallèles dédiées aux femmes et aux jeunes et de mettre à niveau le comité administratif et le conseil national. 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.