Économie

Webinaire organisé par la Fondation Attijariwafa bank

Comment faire de l’éthique un levier de l’amélioration de l’environnement des affaires

LE MATIN

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, le 25 novembre, un webinaire sur le thème : Gouvernance, éthique et environnement des affaires: les clés d’une croissance pérenne et inclusive

La Fondation Attijariwafa bank a organisé, le 25 novembre, un webinaire sur le thème : Gouvernance, éthique et environnement des affaires: les clés d’une croissance pérenne et inclusive

L’environnement des affaires devient de plus en plus complexe. Les entreprises sont appelées à repenser leurs approches pour mieux s’emparer des atouts du marché mais aussi de ses lacunes. Il en va de l’évolution économique de notre pays et donc de son développement humain et social. Telles sont les idées phares du dernier webinaire organisé par la Fondation Attijariwafa bank consacré au thème «Gouvernance, éthique et environnement des affaires : les clés d’une croissance pérenne et inclusive».

La confiance est sans aucun doute l’élément de base sans lequel on ne peut pas développer un climat des affaires serein et attractif. Au Maroc, cette confiance est souvent liée à un autre phénomène qui est celui de la corruption. Pour Yassir Chokairi, directeur du pôle partenariat et développement de l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption (INPPLC), la confiance et la capacité de l’État à lutter contre la corruption sont deux facteurs qui rassurent les investisseurs. «Le Maroc a commencé, depuis plus de deux décennies maintenant, à investir dans le chantier de la lutte contre la corruption qui jusqu’à lors était un sujet tabou. C’est une avancée dont il faut se féliciter, mais il nous faut renforcer ces efforts», note-t-il, lors du dernier webinaire organisé par la Fondation Attijariwafa bank consacré au thème «Gouvernance, éthique et environnement des affaires : les clés d’une croissance pérenne et inclusive». Et de souligner que le défi était d’abord d’en finir avec l’idée que la corruption servait les milieux des affaires dans le sens où cela permet d’accélérer certaines procédures et de «briser la bureaucratie». Aujourd’hui, le milieu des affaires est tout à fait conscient du fait que ce phénomène de corruption est un frein au développement du pays et un risque pour la pérennité des entreprises elles-mêmes. Le responsable a, dans ce sens, rappelé les avancées réalisées par le Maroc dans la lutte contre la corruption en annonçant la ratification prochainement de l’adhésion du Royaume à la convention de l’OCDE en la matière.

Du côté des indicateurs juridiques qui favorisent l’amélioration du climat des affaires, le Maroc montre également des signaux positifs. Mais si du côté de la législation, des lois et des textes ont pu voir le jour, il reste le problème lié à la prédisposition des victimes de la corruption à recourir aux voies de droit. C’est ce qu’a tenu à soulever Daoud Salmouni-Zerhouni, juriste, qui estime que cela empêche d’évaluer l’impact de la corruption sur le climat des affaires. Il a également souligné l’importance de l’éthique dans ce processus. «Dans l’éthique, il y a le facteur compétences», note-t-il. Et d’expliquer que «si nous avons des fonctionnaires compétents, des magistrats formés et compétents, c’est déjà un premier frein à la corruption». L’autre élément important est la transparence notamment à travers la communication des décisions administratives et judiciaires en lien avec la corruption. «Si les citoyens ont facilement accès à ces décisions, ils pourront exercer un pouvoir réel de contrôle pour la lutte contre la corruption. Ce pouvoir-là est à mon avis plus fort qu’un contrôle judiciaire», insiste le juriste.
Le Maroc a également marqué des avancées au niveau de l’optimisation des délais de paiement et de la digitalisation et la dématérialisation des procédures pour améliorer le climat des affaires. «La numérisation permet entre autres de minimiser au maximum le circuit des “decision making” au niveau des preneurs de décisions dans le but d’améliorer la transparence», souligne Tariq Fadli, PDG de ALGO Consulting Group.

Services

Météo

Casablanca 07 octobre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 07 octobre 2022

  • As-sobh : 06:01
  • Al-chourouq : 07:26
  • Ad-dohr : 13:23
  • Al-asr : 16:37
  • Al-maghrib : 19:11
  • Al-ichae : 20:25

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD6
Atalanta Hawks vs Milwaukee Bucks - NBA Global Game - 2022

12:23

Chaine : Bein Sports HD15
Simultaneous live Games From AFC Competitions

14:00

Chaine : W9
NCIS

14:20

Chaine : France 2
Ça commence aujourd'hui

13:55

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 07 octobre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 07 octobre 2022

  • As-sobh : 06:01
  • Al-chourouq : 07:26
  • Ad-dohr : 13:23
  • Al-asr : 16:37
  • Al-maghrib : 19:11
  • Al-ichae : 20:25

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Bein Sports HD6
Atalanta Hawks vs Milwaukee Bucks - NBA Global Game - 2022

12:23

Chaine : Bein Sports HD15
Simultaneous live Games From AFC Competitions

14:00

Chaine : W9
NCIS

14:20

Chaine : France 2
Ça commence aujourd'hui

13:55

Tous les programmes TV >

Restez informés de l'actualité en continu