Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

"Le bleu du caftan" de Maryam Touzani remporte trois prix internationaux

"Le bleu du caftan", long métrage de la réalisatrice marocaine Maryam Touzani, a été triplement sacré ce week-end, en remportant le Prix du public au 40ème Festival du cinéma méditerranéen Arte-Mare de Bastia, ainsi que le Prix de l’Association grecque des critiques de cinéma et le Prix du public au 28ème Festival international du film d’Athènes.

"Le bleu du caftan" de Maryam Touzani remporte trois prix internationaux

Après Cannes, où il a remporté le Prix de la critique internationale, ces derniers prix viennent se joindre aux autres récompenses récentes : Prix de la mise en scène et Prix du meilleur acteur pour Saleh Bakri au Festival du film francophone d'Angoulême, ainsi que le Prix de la meilleure actrice pour Lubna Azabal, Prix du meilleur acteur pour Saleh Bakri et Prix de la critique au Festival international du film de Valenciennes.

Le film, produit par Nabil Ayouch et coproduit par Amine Benjelloun, a en outre été sélectionné récemment dans la prestigieuse section “Special Presentations” du Festival international du film de Toronto, où le long-métrage a été présenté aux côtés de films comme “The Fabelmans” de Steven Spielberg, “Empire of Light” de Sam Mendes ou encore “The Triangle of Sadness” de Ruben Östlund, Palme d’Or 2022.

“Le bleu du caftan” raconte l’histoire de Halim et Mina, un couple tenant une boutique de Caftans dans la médina de Salé, rejoint par Youssef, un jeune apprenti qui partage avec son maalem, Halim, la même passion sincère pour la couture. Le film parle de transmission, de tradition et d’amour.

Au casting, on retrouve Saleh Bakri, Lubna Azabal et Ayoub Missioui.

“Le bleu du caftan", qui a été choisi pour représenter le Maroc aux Oscars, sera distribué dans une trentaine de pays dans le monde, y compris l’Amérique du nord, où le prestigieux magazine spécialisé dans le cinéma ''The Hollywood Reporter'' a qualifié le film ''d’œuvre d’une beauté 'faite à la main''', alors que Screen International le décrit comme ''magnifiquement texturé… une offrande superbement interprétée et émotionnellement résonnante''. Le film est distribué aux États-Unis par Strand Releasing. Plusieurs magazines spécialisés américains en ont déjà fait un des sérieux prétendants dans la course aux Oscars.

Dans les semaines qui viennent, “Le bleu du caftan” continuera sa course dans plusieurs festivals internationaux : Haïfa, BFI (Londres), Valladolid, Hambourg, Mills Valley, Chicago, Philadelphie…

Lisez nos e-Papers