Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Régions

Casablanca-Settat : Lancement de l’élaboration du Plan de développement régional 2022-2027

Le Conseil de la région de Casablanca-Settat a organisé, hier mercredi, une rencontre d’information et de consultation annonçant le lancement de l’opération d’élaboration du Plan de développement régional (PDR), qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions légales et organisationnelles relatives aux attributions de la région.

Casablanca-Settat : Lancement de l’élaboration du Plan de développement régional 2022-2027
La rencontre a permis aux différents participants de se concerter autour de l'élaboration du PDR.

Menée par le président de la région, Abdellatif Maâzouz, en présence du wali, Saïd Ahmidouch, en plus de gouverneurs et d’élus, une rencontre abritée par le siège de la région a permis de mettre la lumière sur le process d’élaboration du PDR 2022-2027. Lequel document déterminera, pour une période de 6 ans, les projets de développement programmés, en prenant en considération leurs spécificités, leur localisation et leurs coûts respectifs, afin de réaliser un développement durable selon une approche participative en coordination avec le wali de la région, en sa qualité de responsable de la coordination des activités des services décentralisés relevant de l’administration centrale.

Le PDR devrait accompagner les orientations stratégiques de la politique de l’État et œuvrer à leur concrétisation sur le plan régional, en veillant à l’intégration des orientations contenues dans le Schéma régional d’aménagement du territoire (SRAT) et les engagements de la région envers les collectivités territoriales, les entreprises publiques et les secteurs économiques et sociaux. Selon Abdellatif Maâzouz, le travail du Conseil de la région est régi par deux documents essentiels, à savoir le SRAT et le PDR, sachant l’élaboration du second est tributaire de la finalisation du premier.

Or, le SRAT en est à sa troisième et dernière phase. En ce sens, il est cours de finalisation et il devrait être prêt dans deux ou trois semaines, selon le président de la région. Quant à l’élaboration du PDR, l’Assemblée régionale fournira toutes sortes d’idées, de propositions et de projets, émanant des élus et de la société civile, au bureau d’étude qui se chargera de l’élaboration du document, dont le nom sera dévoilé le 24 février prochain, pour un montant de 9,2 millions de DH.

Le projet du futur PDR, qui devrait être prêt avant le mois de septembre prochain, sera élaboré sur la base de 5 étapes. Il s’agit de l’évaluation du bilan du PDR 2016-2021, l’actualisation de l’identification régionale et des priorités, l’actualisation de la vision stratégique de la région et l’élaboration des projets de développement régional, la conclusion d’accords et de partenariats, ainsi que l’accompagnement et le suivi de l’exécution du Programme de développement régional. Le social et la culture, la qualité de vie, le transport, les entreprises, la créativité et l’emploi, le milieu rural intégré et les générations montantes sont autant de volets qui avaient fait l’objet de programmes dans l’ancien PDR (2016-2021) avec un budget de 115 milliards de DH, et sur lesquels il va falloir s’arrêter pour les évaluer, les analyser et en tirer les enseignements qui s’imposent lors de l’actuel mandat. En d’autres termes, l’élaboration du PDR 2022-2027 doit se faire selon une méthodologie plus précise afin de cerner les besoins, de déterminer les projets et de détailler leurs objectifs, de sorte qu’il soit en phase avec le SRAT.

Lisez nos e-Papers