Culture

Le critique Hassan Narraiss discute du cinéma marocain au féminin au Book club du Groupe «Le Matin»

Nadia Ouiddar Nadia Ouiddar,

Ph. Sradni

Ph. Sradni

Hassan Narraiss a présenté son livre «La femme dans le cinéma marocain : devant et derrière la caméra» au 2e Book Club du Groupe Le Matin.

La femme dans le cinéma marocain, l’évolution de la créativité cinématographique nationale au féminin… plusieurs thèmes concernant le cinéma et la femme ont été débattus le 24 février dans le siège du Groupe Le Matin à Casablanca dans le cadre de son 2e book club. Et c’est le journaliste, écrivain et critique Hassan Narraiss qui était l’invité de cette rencontre littéraire animée par Widad Taha, journaliste d’Al Maghribia. Il y a présenté son livre «La femme dans le cinéma marocain : devant et derrière la caméra». Habitué à débattre avec des écrivaines de différents pays abordant la femme dans leur cinéma, Hassan Narraiss a constaté le manque d’écrits concernant les réalisatrices marocaines derrière la caméra. C’est ainsi qu’il a décidé d’analyser le cinéma marocain au féminin. «En 1982, il y avait Farida Bourquia puis en 1986 Farida Benlyazid. Dans les 90, il y avait un vide par rapport au nombre des réalisatrices à part quelques exceptions comme la réalisatrice et productrice Izza Génini et Imane Mesbahi dans la distribution. De 2000 à 2010, le nombre de femmes dans le cinéma marocain n’a pas vraiment évolué à part Fatima Jebli Ouazzani qui a fait le long métrage “Dans la maison de mon père”.

De 2010 à 2020, le nombre des femmes derrière la caméra au Maroc a passé à 23 réalisatrices qui ont fait au moins un long métrage. Nous sommes le seul pays arabe qui a enregistré un tel saut», a expliqué Hassan Narraiss. Ce critique de cinéma a aussi rappelé que les cinéastes marocaines qui ne représentent que 2% par rapport à leurs confrères masculins ont remporté 5 Grand Prix au cours des 21 éditions du Festival national du film. Les travaux des réalisatrices locales ont été aussi récompensés par plusieurs autres trophées. Selon Narraiss, malgré son faible nombre dans le cinéma, la femme marocaine est présente avec force. Elle honore le Maroc dans de grands événements internationaux. L’auteur explique la réussite de ces créatrices par leur talent et surtout par les formations qu’elles ont reçues. «La plupart des cinéastes marocaines ont fait des formations supérieures notamment à l’étranger. Elles sont venues avec une vision de réalisation». Néanmoins, Hassan Narraiss laisse penser que l’environnement cinématographique national n’encourage pas vraiment les réalisatrices locales. Son livre porte plusieurs interrogations pour le débat. «J’ai vu des jeunes femmes qui présentent des courts métrages prometteurs mais elles s’éloignent du domaine. C’est à nous d’encourager ces créatrices et de les aider à percer», a-t-il déclaré. Et de rappeler qu’aucune femme n’a été à la tête du Centre cinématographique marocain. De même, la grande majorité des festivals nationaux sont dirigés par des hommes alors qu’un grand travail féminin est mené dans l’ombre. Malgré le faible nombre de films signés par des femmes, Hassan Narraiss reste optimiste. «Mon livre est porteur d’espoir. Si on soutient ces femmes et on reconnait la valeur de leur travail, elles diront leurs mots dans l’avenir», conclut-il.

***************

L'image de la femme dans le cinéma marocain selon Hassan Narraiss

Dans son livre «La femme dans le cinéma marocain : devant et derrière la caméra», Hassan Narraiss a choisi d’analyser l’image de la femme dans une vingtaine de films qu’il a déjà vus ou écrits des critiques à leur propos. L’analyse de l’auteur porte sur une longue période du cinéma marocain. «Il y a 45 ans entre le premier et le dernier film», a-t-il précisé lors de sa rencontre avec le personnel du Groupe «Le Matin». Dans son analyse, Hassan Narraiss met la lumière sur différents stéréotypes dans les films nationaux. «Plusieurs réalisateurs choisissent par facilité un nom propre de la femme comme titre par exemple : Amina, Lalla Chafia, Hadda, Itto, Jawhara, Malak, Sofia… D’autres titres reflètent la présence de la femme comme “Destin de femme”, “Kid Nssa”, “Nissae wa nissae” (Femmes et femmes)…» Pour Narraiss, même si les femmes représentent l’axe principal des films nationaux, c’est l’homme qui les encadre en majorité et met la caméra où il veut. L’auteur souligne également que les sujets liés à la femme marocaine dans le cinéma national se limitaient avant à la misère, la sorcellerie, la jalousie, la trahison, la tristesse, l’exploitation, la marginalisation, le besoin d’une protection masculine, l’autorité d’un mari ou d’un frère… «Après cette période, on a constaté un changement des thèmes traités vers la rébellion sur les traditions, grossesse hors cadre du mariage, prostitution, divorce… La plupart de ces images ne reflétaient pas la situation vécue par la femme marocaine», explique Hassan Narraiss. Et de préciser que le cinéma de la femme au Maroc a joué un rôle important pour le changement d’une vision véhiculée depuis 50 ans. Les films portant des signatures féminines ont vu la femme comme un être humain dans une société humaine. La femme n’était pas représentée comme l’axe du mal, mais comme un porteur de changement positif.

**************

Présentation du livre

«La femme dans le cinéma marocain : devant et derrière la caméra» de 90 pages est illustré par l’artiste Damir Yakouti. Il est préfacé́ par l’écrivaine et critique de cinéma Égyptienne Nahed Salah. Une grande partie de ce livre est consacrée à l’image de la femme dans le cinéma marocain depuis le film «Chergui» de Moumen Smihi au film «Adam» de Meriem Touzani. La seconde partie du livre est consacrée aux femmes réalisatrices, telles que Farida Bourquia et Farida Belyazid dans les années 1980, Meriem Touzani et Meriem Benbarek (2020) en plus des techniciennes, productrices exécutives, assistantes à la réalisation et scénaristes prometteuses.

Services

Météo

Casablanca 07 décembre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 07 décembre 2022

  • As-sobh : 06:48
  • Al-chourouq : 08:18
  • Ad-dohr : 13:27
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:46

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go!

21:30

Chaine : Bein Sports HD2
This Is Paris

21:30

Chaine : Disney Channel
Camp Kikiwaka

21:25

Chaine : Bein Sports HD3
Leverkusen vs Schalke - Mini Match - German Bundesliga 2022/2023

21:30

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 07 décembre 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 07 décembre 2022

  • As-sobh : 06:48
  • Al-chourouq : 08:18
  • Ad-dohr : 13:27
  • Al-asr : 16:04
  • Al-maghrib : 18:27
  • Al-ichae : 19:46

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go!

21:30

Chaine : Bein Sports HD2
This Is Paris

21:30

Chaine : Disney Channel
Camp Kikiwaka

21:25

Chaine : Bein Sports HD3
Leverkusen vs Schalke - Mini Match - German Bundesliga 2022/2023

21:30

Tous les programmes TV >

Restez informés de l'actualité en continu