Menu
Search
Lundi 26 Février 2024
S'abonner
close
Lundi 26 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Société

Diabète Type 2 : Le jeûne intermittent pourrait aider au contrôle de la maladie (étude)

Le jeûne intermittent pourrait aider les diabétiques à contrôler leur maladie, révèle une étude chinoise intitulée "Effet d’un régime à calories limitées et intermittent sur la rémission du diabète de type 2". Cette étude a été publiée mercredi par "The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism".

Diabète Type 2 : Le jeûne intermittent pourrait aider au contrôle de la maladie (étude)

Réalisée à l'université de Changsha, l'étude chinoise s'est basée sur un test de l'effet du jeûne intermittent sur le diabète de type 2 auprès de 72 adultes, âgés de 38 à 72 ans et atteints du diabète depuis moins de dix ans. Les participants ont été séparés de façon aléatoire en deux groupes : le premier a suivi un jeûne intermittent et le second a mangé de façon classique.

Le programme de jeûne consistait à jeûner pendant 5 jours, une période durant laquelle la prise alimentaire était limitée à 840 kcal par jour, puis à se nourrir de façon conventionnelle pendant dix jours. Ce cycle a été répété six fois sur une durée totale de 90 jours.

Résultats de l'étude chinoise

Au bout de trois mois, près de 90 % des participants atteints de diabète - y compris les personnes qui prenaient des hypoglycémiants et de l'insuline - ont réduit leur consommation de médicaments. Au bout d'un an, près de la moitié des volontaires (44,4 %) ont également obtenu une rémission durable du diabète.

Autre avantage, le jeûne a permis aux diabétiques de perdre du poids, 5 kg en moyenne. Pour les autres, la masse corporelle n'a presque pas diminué. L’étude reste extrêmement petite (36 personnes) et les effets à long terme du jeune sur le diabète n’ont pas été analysés. D’autres recherches devront donc confirmer ces premiers résultats, car l'hyperglycémie peut revenir au bout de plusieurs années.

Selon les données du ministère de la Santé et devla Protection sociale, le Maroc compterait plus de 25.000 enfants diabétiques, plus de 2,7 millions d'adultes diabétiques, dont 49% méconnaissent leur maladie, et plus de 2,2 millions de pré-diabétiques, sachant en outre que 56% des personnes diabétiques souffrent d'hypertension, une association qui les expose à de graves complications de santé.

Lire aussi : Le jeûne intermittent augmente le risque de décès (étude)