Menu
Search
Lundi 22 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Société

Frais de scolarité de juillet : Les écoles privées contre toute perturbation de l’année scolaire

Frais de scolarité de juillet : Les écoles privées contre toute perturbation de l’année scolaire

Le président honorifique de l’Alliance de l’enseignement privé au Maroc, Abdelhadi Zouiten, dénonce une volonté de certaines parties de «perturber le déroulement normal de l’année scolaire en cours». Le responsable répondait aux appels lancés sur les réseaux sociaux afin d’arrêter les cours à la fin du mois de juin et d’annuler les frais du mois de juillet. «Ce discours que prônent certaines parties est incompréhensible», souligne M. Zouiten. Il rappelle dans ce sens l’accord signé avec le ministère de l'Éducation nationale par l’ensemble des représentants du secteur, ainsi que les associations des parents d’élèves pour prolonger l’année scolaire 2021-2022 à juillet au lieu de juin. «Les personnes qui font circuler ce genre de discours veulent juste perturber la prochaine rentrée scolaire au lieu de faire de réelles solutions pour promouvoir le secteur».

Lire aussi : Frais de scolarité de juillet : convaincus que les cours s'arrêteront en juin, les parents d'élèves en grogne

Lisez nos e-Papers